Skip to main content

Les Canadiens privés de Paul Byron

Le petit attaquant des Canadiens a été ébranlé au cours d'un combat et il n'accompagnera pas l'équipe à Columbus

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Impliqué dans un combat où il a été sérieusement ébranlé, mardi, Paul Byron n'accompagnera pas les Canadiens à Columbus pour l'important duel face aux Blue Jackets, jeudi.

L'organisation a confirmé la nouvelle mercredi midi. Byron restera à Montréal où il sera évalué quotidiennement après avoir subi une blessure au haut du corps.

Tweet from @CanadiensMTL: Mise �� jour: Paul Byron n���accompagnera pas l�����quipe �� Columbus - ��valuation quotidienne.Update: Paul Byron will not travel with the team to Columbus - will be evaluated on a daily basis.

 

Le petit attaquant du Tricolore a accepté l'invitation à valser du défenseur des Panthers de la Floride MacKenzie Weegar en tout début de match, mardi, et s'est fait pincer solidement au menton. Il s'est relevé et s'est difficilement rendu au vestiaire avec l'aide d'un officiel qui l'empêchait de tomber à la renverse.

À LIRE : Les Canadiens disposent facilement des Panthers | Choc crucial Canadiens-Blue Jackets, jeudi

« Paul est un guerrier et ça démontre tout son courage d'avoir jeté les gants, a fait valoir le défenseur Brett Kulak. C'est ça, Paul Byron. Il donne son maximum chaque soir et il va tenir tête à n'importe qui. Je ne sais pas trop comment il va, je l'ai croisé à l'entracte et il semblait avoir un bon moral. »

La perte de Byron pour les prochaines rencontres pourrait être fort coûteuse pour le Tricolore. Avec cinq matchs à disputer, dont le prochain face aux Jackets qui ont deux points de retard sur eux avec un match de plus à jouer, les Canadiens n'ont aucune marge de manœuvre.

Tout indique que Weegar voulait se venger pour une mise en échec illégale que lui avait assénée Byron le 15 janvier et qui lui avait valu trois matchs de suspension.

« Ce n'était évidemment pas mon intention de le blesser, a dit le défenseur. Je lui ai simplement demandé s'il voulait répondre à sa mise en échec et je le respecte de l'avoir fait. J'espère qu'il va bien, mais c'est tout ce que je dirai à ce sujet. »

« Paul avait servi sa suspension de trois matchs, a pour sa part observé Julien. C'est quelque chose qui s'est malheureusement produit et que j'aurais préféré ne pas voir. […] Je ne commenterai pas davantage sur le sujet. Je vais gérer la situation à l'interne. »

L'absence du rapide patineur pourrait forcer Julien à rebrasser ses trios même si sa troupe est sur une excellente séquence de quatre victoires en cinq matchs (4-0-1). C'est d'autant plus inquiétant que le trio que formait Byron avec Nate Thompson et Jordan Weal était celui de confiance de l'entraîneur.

Auteur de 15 buts et autant d'aides en 54 matchs, Byron avait aussi touché la cible à ses deux dernières rencontres.

Video: MTL@CAR : Byron ouvre la marque de l'enclave

 

« C'est l'un de nos leaders et il travaille toujours fort, a vanté Andrew Shaw. Il est agaçant pour l'adversaire, il ne lâche jamais. C'est un excellent patineur et il rend notre équipe meilleure. J'espère qu'il va être correct. »

Julien ne manquera pas d'options en l'absence de Byron puisque Dale Weise, Charles Hudon, Matthew Peca et Nicolas Deslauriers sont tous en santé et prêts à venir en relève. Mais ce n'est pas l'idéal. 

Weise a joué son dernier match le 8 mars, mais les trois autres n'ont pas enfilé l'uniforme depuis la fin du mois de février. Celui qui sera appelé en relève - si c'est le cas - passera des gradins au rythme de jeu le plus intense de la saison du jour au lendemain.

Ce ne sera pas une mince affaire.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.