Skip to main content

Les Capitals et le Lightning pourraient chercher un défenseur

Les Bruins et l'Avalanche bénéficieraient d'un peu de profondeur en attaque selon les statistiques

par Rob Reese @NHLReese / Journaliste NHL.com

LNH.com va au-delà des chiffres pour tenter de déterminer des tendances, des aspects à améliorer pour les équipes et les joueurs, et tente de prédire ce qui pourrait arriver lors des prochains duels. Aujourd'hui, LNH.com se penche sur cinq équipes prétendantes et propose leurs besoins à l'approche de la date limite des transactions 2020 de la LNH qui est prévue pour le 24 février 15 h (HE).

À LIRE AUSSI : Le top-100 des attaquants | Le top-50 des défenseurs | Le top-25 des gardiens


Capitals de Washington

C'est difficile de trouver des faiblesses aux Capitals (36-13-5), eux qui pointent au deuxième rang de la LNH pour les points (77), qui ont le 12e meilleur avantage numérique (20 pour cent) et la deuxième infériorité numérique la plus efficace (84,7 pour cent), mais en creusant un peu plus loin, on pourrait suggérer que Washington doit chercher à consolider sa brigade défensive. Nick Jensen (moins-20) et Michal Kempny (moins-7) sont les deux seuls défenseurs des Capitals à avoir un différentiel négatif de tirs tentés à 5-contre-5 quand un match est égal. Cela signifie que Washington se fait dominer sur les tentatives de tirs à 5-contre-5 lorsque chacun des deux est sur la glace dans un match où le score est égal.

Cette facette peut paraître banale, mais il y a moins de marge d'erreur en séries éliminatoires de la Coupe Stanley quand il est question de victoire ou de défaite. Le défenseur des Sharks de San Jose Brenden Dillon, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, affiche un ratio de plus-23 dans pareille situation et il pourrait être un bon atout pour Washington. Si la direction décide de ne pas se tourner vers le marché des échanges, la recrue Martin Fehervary, plus-3 dans cette statistique, pourrait occuper un plus grand rôle au sein de la défensive. 

Bruins de Boston

La profondeur pour marquer des buts semble être un besoin récurrent pour les Bruins (33-10-12), qui comptent sur un des meilleurs trios de la Ligue, mais qui aimeraient bien avoir de la contribution d'autres joueurs que David Pastrnak (75 points; 38 buts, 37 passes), Brad Marchand (69 points; 23 buts, 46 passes) et Patrice Bergeron (43 points; 22 buts, 21 passes). Boston a le deuxième meilleur avantage numérique de la LNH (26,4 pour cent) et la quatrième meilleure unité à court d'un homme (84,2 pour cent). Les unités spéciales sont donc une force pour les Bruins. 

La part de points à forces égales des Bruins démontre toutefois qu'il y a un besoin d'ajouter de l'attaque. Derrière les trois gros canons Marchand, Pastrnak et Bergeron, qui combinent 113 points à forces égales, les meilleurs sont David Krejci (26), Charlie Coyle (24) et Jake DeBrusk (24). Il y a de place à l'amélioration sur les ailes, et l'attaquant des Rangers de New York Chris Kreider, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, pourrait contribuer. Kreider est le troisième attaquant le plus productif des Rangers à forces égales avec 26 points et il pourrait être utilisé sur un trio avec Krejci ou Coyle afin de balancer l'offensive des Bruins.

Lightning de Tampa Bay

Le Lightning (33-15-5) est l'équipe qui a récolté le plus de points (46) et maintenu le meilleur infériorité numérique (90,1 pour cent) de la Ligue depuis le 1er décembre. C'est difficile de trouver des statistiques faisant défaut à Tampa Bay, qui a de la profondeur à chaque position, mais l'ajout d'un vétéran à la défense pourrait apporter un peu plus de stabilité.

Erik Cernak et Braydon Coburn, tous les deux à moins-3, sont les seuls défenseurs du Lightning avec un différentiel négatif de tentatives de tirs à 5-contre-5. Il ne s'agit pas de quelque chose de paniquant pour Tampa Bay, mais ça pourrait représenter la chance d'ajouter un autre défenseur droitier, comme Dylan DeMelo des Sénateurs d'Ottawa. DeMelo, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation à la fin de l'année, mène les Sénateurs, 15e dans l'Association de l'Est, avec un ratio de plus-58 dans les tentatives de tirs, ce qui est assez impressionnant si l'on considère qu'Ottawa est la pire équipe à ce chapitre (moins-209). DeMelo peut jouer sur n'importe quelle paire, mais il pourrait former une bonne combinaison avec Victor Hedman ou Ryan McDonagh.

Blues de St. Louis 

Les Blues (32-14-8) mènent l'Association de l'Ouest, leur avantage numérique prend le quatrième rang dans la LNH (25,1 pour cent) même sans les services de leur meilleur buteur Vladimir Tarasenko (épaule), et ils sont 10e pour le différentiel de tentatives de tirs à égalité (plus-176). 

Ce serait contrintuitif de suggérer à St. Louis d'ajouter un attaquant alors qu'ils ont la huitième offensive la plus productive, à égalité avec les Penguins de Pittsburgh, pour les buts marqués (173), même sans Tarasenko depuis le 24 octobre. Un des aspects qui pourrait être amélioré est toutefois l'unité à court d'un homme, qui prend le 14e rang à 80,9 pour cent. 

Les Blues ont de la profondeur à la défense, mais ils pourraient voir à ajouter un attaquant pouvant les aider sur l'infériorité numérique. Un joueur qui pourrait remplir ce rôle est Jean-Gabriel Pageau des Sénateurs d'Ottawa. Celui qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet est le deuxième attaquant le plus utilisé en désavantage numérique chez les Sénateurs avec une moyenne de 2:28 par rencontre. 

Avalanche du Colorado

Un peu comme les Bruins, l'Avalanche (29-16-6) compte sur un trio dominant, mais pourrait bénéficier d'un peu plus de profondeur pour marquer des buts. Nathan MacKinnon mène le Colorado avec 74 points (30 buts, 44 passes) en 52 matchs, mais le deuxième meilleur attaquant est Andre Burakovsky avec 40 points (17 buts, 23 passes) en 49 parties.  

Oui, les attaquants Gabriel Landeskog (23 points; 13 buts, 10 passes en 35 matchs) et Mikko Rantanen (36 points; 17 buts, 19 passes en 35 matchs) ont chacun raté une partie de la saison en raison de blessures, mais l'écart est trop grand. Cela pourrait aussi expliquer pourquoi l'avantage numérique du Colorado est 16e (19,3 pour cent), après avoir terminé dans le top-10 à chacune des deux dernières saisons. 

L'attaquant des Kings de Los Angeles Tyler Toffoli, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, est le quatrième meilleur buteur de son équipe et il pourrait bien s'agencer au Colorado. En plus d'être un bon marqueur, Toffoli mène les Kings pour le différentiel de tentatives de tirs avec un ratio de plus-184, ce qui démontre son habileté à contrôler la possession de la rondelle à 5-contre-5. 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.