Skip to main content

Les champions doivent encore apprendre

Les Capitals n'ont pas encore réussi à signer deux gains de suite et ont de sérieux problèmes en défensive

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Même s'ils ont gagné la Coupe Stanley il y a cinq mois à peine, les Capitals de Washington ont visiblement encore certaines choses à apprendre. La gestion d'une avance en fin de match en fait maintenant partie.

Les champions en titre étaient à 3:04 de signer une deuxième victoire de suite pour la première fois de la saison, mais tout s'est rapidement écroulé quand le Tricolore a inscrit trois buts rapides pour l'emporter 6-4 au Centre Bell, jeudi.

« J'ai parlé un peu plus tôt - pour la première fois en 11 matchs - de l'importance de jouer durant 60 minutes », a commenté l'entraîneur Todd Reirden. « C'est venu nous hanter ce soir. Nous étions en contrôle, mais nous avons été coupables d'environ quatre revirements dans les huit dernières minutes de jeu.

À LIRE AUSSI : Irrésistible remontée des Canadiens face aux Capitals | Kotkaniemi bien au chaud avec la capeTour d'horizon des matchs du 1er novembre

« Nous devons continuer à apprendre et nous apprenons à la dure en ce moment. »

Il est vrai que les trois dernières minutes n'ont pas été les plus glorieuses des Capitals, mais les visiteurs sont loin d'avoir montré le même visage qu'à la fin du printemps dernier durant l'ensemble de la rencontre. 

Leurs sorties de zone et leurs transitions ont été laborieuses à plusieurs occasions et ils se sont souvent retrouvés embouteillés dans leur territoire, étouffés par l'échec avant des Canadiens de Montréal. N'eût été leur puissance offensive et leur opportunisme en deuxième période, les Capitals auraient pu permettre au Tricolore de se sauver avec une victoire facile.

« On menait par un but, il fallait s'attendre à ce qu'ils appliquent de la pression », a commenté Lars Eller, qui a inscrit deux buts. « Nous avons commis plusieurs erreurs inhabituelles; des revirements à la ligne bleue adverses, une mauvaise exécution dans nos passes, de mauvaises décisions…

« C'était un match bizarre, ce n'est pas notre manière de jouer habituellement. C'est un manque d'exécution. Nous devons être mieux préparés mentalement et prendre de meilleures décisions. »

Video: WSH@MTL: Eller déjoue Price et crée l'égalité

Les Capitals connaissent peut-être un lent début de saison, mais personne ne semble trop s'en inquiéter - surtout avec une telle force de frappe. L'équipe possède pour le moment la cinquième meilleure attaque de la Ligue (43 buts), à égalité avec les Maple Leafs de Toronto et les Blackhawks de Chicago.

Le problème, c'est qu'ils ont accordé autant de buts. Braden Holtby affiche une ronflante moyenne de buts alloués de 3,60 et un taux d'efficacité de ,887. Le gardien des Capitals a effectué de bons arrêts face au Tricolore, mais il a aussi accordé quelques cadeaux, dont un sur le but gagnant de Max Domi.

La troupe de Reirden devra assurément resserrer les choses en défensive, mais le portier devra aussi en donner plus.

« Nous allons regarder ça et voir où nous devons nous améliorer, a dit Holtby. Ça va venir avec le temps et l'expérience. Le début de saison est fait pour ça; pour réaliser nos erreurs et continuer de nous améliorer. Nous avons passé le cap des 10 matchs, c'est le temps de commencer à travailler et de devenir l'équipe que nous pouvons être. »

Une occasion à saisir pour Vrana

L'attaquant Jakub Vrana a récemment gagné le gros lot lorsque Reirden l'a promu à la droite d'Ovechkin et de Kuznetsov sur le premier trio de la formation. Il a déjà occupé ce poste à la fin de la saison dernière, mais la porte semble ouverte pour le moment.

Le choix de premier tour de l'équipe en 2014 (no 13) a exactement trois semaines pour convaincre son entraîneur qu'il peut faire le travail avant la fin de la suspension de 20 matchs imposée à Tom Wilson.

« C'est une belle occasion pour moi, a indiqué Vrana. Ce sont de plus grandes responsabilités parce que je dois contribuer offensivement. J'aime la pression avec laquelle ça vient. Je suis un joueur confiant et si tu es un bon joueur, tu devrais être capable de bien gérer ça. »

Jusqu'à maintenant, l'expérience se déroule assez bien. Le Tchèque a inscrit un but et une aide en deux matchs et le trio totalise trois buts et cinq aides pendant cette courte période.

« J'aime la vitesse avec laquelle il joue, a vanté Reirden. J'aime le fait qu'il crée de l'espace pour Ovechkin et Kuznetsov en repoussant l'adversaire avec sa vitesse. Ça leur donne un peu plus de temps pour faire leurs jeux et ça facilite les entrées de zone. C'est à lui de saisir sa chance. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.