Skip to main content

Les Blues ne se préoccupent pas du statut de Chara

St. Louis ne veut rien changer à sa préparation, peu importe l'état de santé du géant défenseur des Bruins

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BOSTON - Les Bruins de Boston ont peaufiné leur préparation pour le match no 5 de la Finale de la Coupe Stanley sans Zdeno Chara, mercredi. Les Blues de St. Louis se sont préparés comme si Chara sera de la partie au TD Garden, jeudi (20h HE; TVAS, CBC, NBCSN, SN).

Comme l'a fait remarquer l'imposant ailier Patrick Maroon, ce n'est pas le moment rendu à trois matchs, au maximum, du dénouement de la série de commencer à se soucier de qui va jouer ou pas dans le camp adverse.

« Chara ou pas, ça ne doit faire aucune différence pour nous, a exprimé Maroon. Les Bruins demeurent une excellente équipe, peu importe quels joueurs font partie de leur formation, et ils voudront la victoire tout autant que nous. Il faut que nous restions concentrés sur ce que nous devons faire afin d'avoir du succès. »

À LIRE AUSSI : Les Bruins se préparent sans CharaBoucher: Les jeunes défenseurs des Bruins peuvent faire le travail | Gagné: Une guerre de tranchées entre les Bruins et les BluesCassidy évoque la possibilité d'une formation à sept défenseurs

Le son de cloche a retenti aux quatre coins du vestiaire des Blues, à l'issue de leur séance d'entraînement au TD Garden.

« C'est un joueur très important pour eux, il n'y a aucun doute », a noté le joueur de centre Brayden Schenn en parlant de Chara. « Il prend beaucoup de place sur la glace. Il est toujours dans votre chemin. Peu importe son statut, ça ne doit pas nous affecter ou nous inciter à modifier notre approche. »

L'entraîneur Craig Berube a dit qu'il ne serait pas surpris de voir le géant défenseur en uniforme, jeudi.

« Nous savons tous à quel point c'est un dur et un guerrier, je doute qu'il soit absent, a-t-il avancé. S'il ne joue pas, rien ne changera pour nous. Les Bruins seront affamés et ils joueront du hockey désespéré. Nous devrons avoir le même appétit vorace qu'eux et être animés du même sentiment d'urgence. »

S'inspirer de la série face aux Sharks

Chacune des équipes a su imposer son style combatif en échec-avant sur l'autre à la suite d'une défaite. Logiquement, ce serait au tour des Bruins de le faire, mais on a évidemment d'autres plans en tête chez les Blues.

« On peut s'inspirer de la finale de l'Association de l'Ouest contre les Sharks de San Jose, a relevé l'attaquant québécois Samuel Blais. La série s'était déroulée de la même façon. Nous avions gagné le match no 4 chez nous pour créer l'égalité 2-2, avant d'aller vaincre les Sharks chez eux en jouant notre meilleur match. »

Les Blues ont effectivement la prétention ce printemps de pouvoir user leurs adversaires à mesure qu'une série s'étire. Les champions de l'Ouest montrent une éloquente fiche de 6-1 à partir du match no 5 d'une série au cours des trois premiers tours des séries. Leur unique revers a été dans la cinquième rencontre de la série de deuxième tour contre les Stars de Dallas.

« Nous essayons de jouer avec acharnement tout le temps, a indiqué Schenn. Ce n'est pas nécessairement joli comme style de jeu, mais nous avons le sentiment que quand nous jouons en unité de cinq dans notre zone et en transition, que nous projetons la rondelle dans le territoire ennemi et que nous exerçons un bon échec-avant, c'est une bonne recette pour nous. »

Video: SJS@STL, #6: Tarasenko trouve la lucarne en A.N.

L'ailier russe Vladimir Tarasenko a dit qu'il n'a pas d'explications précises pour le phénomène, mais qu'il espère que la tendance se poursuivra.

« Nous avons vécu beaucoup de choses ensemble cette saison, a-t-il soulevé. Nous avons dû surmonter plusieurs obstacles et ça nous donne beaucoup de confiance les uns envers les autres. »

Bortuzzo à la place d'Edmundson?

L'entraîneur Berube ne craint pas de brasser les dés ou d'apporter des changements en Finale. Il a eu la main heureuse dans le quatrième match en remplaçant Blais par Zach Sanford aux côtés de Ryan O'Reilly et de David Perron. O'Reilly a réussi deux buts dans la victoire de 4-2 des siens.

Le retour au jeu en défense de Vince Dunn avait exclu Robert Bortuzzo de la formation. Dunn a livré une très bonne performance pour un gars qui n'avait pas joué depuis trois semaines.

Pour le cinquième match, c'est possible que Bortuzzo retrouve un poste en défense à la place de Joel Edmundson, qui soigne peut-être une blessure.

Video: STL@BOS, #2: Bortuzzo fait 1-1 sur un tir dévié

« Il existe une saine compétition en défense et nous utilisons tout notre monde en séries. C'est important de pouvoir le faire, a expliqué Berube. Il n'y a pas de jalousie entre les gars. Ils acceptent la situation quand l'un d'eux rentre dans la formation et qu'un autre sort. Ils sont de bons coéquipiers, même si les décisions ne font pas leur bonheur. C'est un bel atout en tout cas que d'avoir de la profondeur. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.