Skip to main content

Les Bruins se préparent sans Chara

Atteint au visage par une rondelle au dernier match, le défenseur format géant n'était pas de l'entraînement, mercredi

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BOSTON - Tout indique que les Bruins se préparent à disputer le prochain match de la Finale de la Coupe Stanley sans leur capitaine Zdeno Chara.

Atteint au visage par une rondelle lors du match no 4, une victoire de 4-2 des Blues, le défenseur format géant n'était pas de l'entraînement de l'équipe, mercredi, à la veille du cinquième affrontement au TD Garden de Boston (20 h (HE); TVAS, CBC, SN). La série est égale 2-2.

À LIRE AUSSI: Boucher: Les jeunes défenseurs des Bruins peuvent faire le travailCassidy évoque la possibilité d'une formation à sept défenseurs

« Zdeno souffre d'une blessure au visage et nous n'avons pas de mise à jour au sujet de son état de santé, a commenté l'entraîneur Bruce Cassidy. Je ne l'ai pas vu, je ne lui ai pas parlé, mais je lui ai envoyé des textos. Il n'avait pas grand-chose à dire. »

Video: BOS@STL, #4: Chara bloque un tir et quitte le match

Sa présence demeure donc très incertaine. À l'entraînement, Steven Kampfer avait été intégré à la formation tandis que Matt Grzelcyk, victime d'une blessure dans le deuxième match qui l'a contraint à se soumettre au protocole des commotions cérébrales, a foulé la glace en portant un chandail distinctif pour éviter les contacts.

Si on lit entre les lignes - parce que c'est ce qu'on doit faire à ce temps-ci de la saison - Grzelcyk a de bonnes chances d'être de retour à son poste pour le match no 5. Il s'est même adressé aux médias au terme de l'entraînement et il est clairement l'option préconisée par l'entraîneur Bruce Cassidy pour pallier l'absence de Chara.

« Je me sens bien, a dit le défenseur de 25 ans. C'est plaisant d'être de retour avec l'équipe et de prendre quelques répétitions. C'est difficile d'être à l'écart à un moment aussi important de la saison. J'espère être de retour et si c'est le cas, je serai prêt. » 

Kampfer était jumelé à Connor Clifton sur la troisième paire tandis que John Moore, qui a pris la relève de Grzelcyk lors des deux derniers matchs, prenait la place de Chara aux côtés de Charlie McAvoy. Si Grzelcyk reçoit le feu vert, Kampfer devrait à nouveau passer son tour. 

Avec l'un ou l'autre, la tâche s'annonce quand même plus complexe pour les Bruins, mais ils demeurent positifs puisqu'ils ont fait face à ce type d'adversité toute la saison.

« Pour nous, c'est comme ça depuis le début, a plaidé l'attaquant québécois Patrice Bergeron. Il ne faut pas laisser les choses que nous ne pouvons pas contrôler nous distraire. Peu importe qui sera là ou qui n'y sera pas demain, il faut que tout le monde élève son jeu. 

« La recette ne change pas. Nous gagnons en équipe et c'est comme ça que nous allons connaître du succès. »

On peut probablement compter les matchs qu'ils ont disputé avec une formation complète sur les doigts d'une main. Ils ont aussi dû le faire récemment en Finale de l'Est quand ils ont remporté le premier match sans McAvoy et lorsqu'ils ont complété le balayage sans Chara.

Video: CAR@BOS, #1: Kampfer marque son 1er but en séries

« Nous sommes capables de gagner sans certains joueurs, nous l'avons déjà fait, a fait valoir Cassidy. Ils savent qu'ils doivent en donner plus. Ce n'est pas l'histoire d'un joueur qui va jouer les héros. Ça repose sur les épaules de toute l'équipe. Si on perd des plumes en défensive, l'attaque peut prendre la relève.

« C'est difficile parce qu'on perd notre capitaine. Il jouait de grosses minutes en particulier dans cette série contre cette équipe physique. C'est certain que nous perdons au change dans cet aspect, mais je crois que l'équipe saura s'en tirer. »

Vaakanainen plutôt que Lauzon

Le jeune Finlandais Urho Vaakanainen a aussi participé à l'entraînement, lui qui faisait partie des « Black Aces » jusqu'à tout récemment. Cette décision est quand même surprenante puisque le défenseur de 20 ans n'a disputé que deux rencontres en carrière dans la LNH.

On s'attendait plutôt à voir le Québécois Jérémy Lauzon, qui a joué 14 matchs de plus que Vaakanainen cette saison, mais l'entraîneur en a décidé autrement. Peu importe, il semble que ce n'était que pour évaluer ses options parce que Cassidy n'a pas l'air vendu à l'idée d'intégrer une verte recrue à la formation.

« Je ne crois pas que le fait de l'envoyer dans la mêlée en Finale serait juste pour lui, a élaboré le pilote au sujet du choix de premier tour de l'équipe en 2017. Pourrait-il connaître du succès? Il a seulement joué deux matchs et ça fait très longtemps. C'est un gros dilemme. »

Cassidy avait évoqué la possibilité de jouer à sept défenseurs pour répartir les tâches habituellement octroyées à Chara, mais son plan A est clair : compter sur le retour au jeu de Grzelcyk pour remplacer son capitaine. À moins que ce dernier ne reçoive pas le feu vert, c'est ce qu'on risque de voir jeudi au TD Garden.

Les duos à l'entraînement
 
John Moore - Charlie McAvoy
Torey Krug - Brandon Carlo
Steven Kampfer - Connor Clifton
Matt Grzelcyk - Urho Vaakanainen
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.