Skip to main content

Poolers : Des nouvelles de l'infirmerie

Les Predators n'ont pas à s'inquiéter de l'absence de Pekka Rinne

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

La plus importante blessure de la dernière semaine est sans contredit celle de Pekka Rinne, qui a quitté le match de vendredi face aux Flames après que son coéquipier Kevin Fiala est entré en contact avec lui.

Perdre le gagnant du trophée Vézina, voilà qui fait mal à une équipe. Mais s'il y a une formation qui pouvait se permettre de voir son gardien numéro un tomber au combat, c'est bien les Predators. En relève, Juuse Saros est prêt pour le poste de portier depuis un bon moment déjà. 

Le Finlandais de 23 ans a obtenu 42 départs lors des deux dernières saisons et 27 d'entre eux ont été de qualité. Son pourcentage d'arrêts a été de ,925 l'an dernier en 26 matchs, et il est de ,945 après quatre rencontres cette saison - toutes des victoires. 

Il ne lui reste qu'à prouver ce qu'il est capable de faire sur une longue période. Si cette absence de Rinne se prolonge, sa valeur augmentera rapidement.

À LIRE AUSSI : Rinne placé sur la liste des blessés | Poolers : top-25 des gardiens | Trois joueurs à surveiller au ballottage

Si vous être un amateur des pool quotidiens, Saros est un excellent choix, particulièrement avec la qualité de la défensive qu'on retrouve à Nashville. À l'inverse, si vous pool en est un à long terme (keeper), Saros est aussi un choix idéal. Le contrat de Rinne prend fin cette saison avec les Predators et l'équipe devra faire un choix. À 35 ans, il n'est pas la voie du futur. N'hésitez donc pas à sauter sur Saros s'il est disponible. Vous pourriez vous retrouver avec le gagnant du trophée Vézina en 2020.

Rattie ratera quelques semaines

Après un camp d'entraînement spectaculaire, plusieurs poolers voyaient Ty Rattie comme la septième merveille du monde. Il fallait s'attendre à ce qu'il ralentisse. Ce qui n'avait pas été prévu, c'est qu'il se blesserait lors du cinquième match de la saison. L'attaquant de 25 ans devrait manquer quelques semaines d'activités après avoir subi une blessure au milieu du corps.

L'entraîneur-chef Todd McLellan devra donc modifier son premier trio, sur lequel évoluait Rattie en compagnie de Connor McDavid et Ryan Nugent-Hopkins. 

Kailer Yamamoto semble être celui qui héritera du poste. Une importante promotion pour l'attaquant de 20 ans, qui n'a amassé qu'un seul point en six matchs cette saison, mais qui détient des habiletés offensives comme il l'a prouvé dans les rangs juniors à Spokane.

Video: BOS@EDM: Yamamoto utilise sa vitesse et fait 1-1

Bien sûr, la production de Yamamoto passera par celle de Connor McDavid à cinq contre cinq. Toutefois, cette promotion ne signifie pas que Yamamoto évoluera en avantage numérique, puisque Rattie ne se retrouvait pas sur la première unité. Quand on sait que McDavid a obtenu cinq de ses 11 points cette saison sur le jeu de puissance, il faut en comprendre que Yamamoto n'aura droit qu'à à peine plus de 50 pour cent de la production offensive de McDavid… ce qui est quand même très bien.

Il faudra donc suivre les décisions de McLellan dans les prochaines semaines quant aux compagnons de trio de McDavid. Il pourrait s'agir d'un pari à très faible coût pour les poolers quotidiens.

J.T. Compher stoppé après un bon début de saison

Dans une équipe où tout passe par le premier trio comme l'Avalanche du Colorado, on oublie souvent ce qui se passe plus bas dans l'organigramme de la formation. C'est pourquoi la blessure subie par l'attaquant J.T. Compher, une commotion cérébrale, est passée inaperçue. Il faut dire que Compher n'est pas un joueur qui se retrouve dans de nombreux pools.

Pourtant, l'Américain connaissait un excellent début de saison avec trois buts et une passe en cinq matchs. Il était le quatrième joueur avec le plus de points par minute de jeu chez l'Avalanche, derrière le trio de Mikko Rantanen, Nathan MacKinnon et Gabriel Landeskog. Compher, en évoluant avec Alex Kerfoot, semblait être en mesure d'apporter l'offensive secondaire dont a besoin une équipe pour se battre pour la Coupe Stanley, lui qui a terminé au deuxième rang des marqueurs de la NCAA a sa dernière saison, derrière Kyle Connor, des Jets de Winnipeg, et devant Brock Boeser, des Canucks de Vancouver.

Video: CGY@COL: Compher bat Rittich sous la barre

Sven Andrighetto devrait obtenir les responsabilités de Compher aux côtés de Kerfoot et Colin Wilson. Kerfoot a évolué avec Andrighetto l'an dernier, tout comme avec Compher. Il aurait pu s'agir d'un trio intéressant pour l'Avalanche. Ce sera partie remise. 

Bientôt de retour

Le défenseur Seth Jones s'est blessé lors du calendrier préparatoire et devait être absent de quatre à six semaines. Finalement, il n'aura raté que huit matchs. Une excellente nouvelle pour les Blue Jackets et le gardien Sergei Bobrovsky, qui peine à se mettre en marche cette année.

En 2017-2018, Jones a terminé au quatrième rang dans la course au trophée Norris grâce à ses 57 points. Il a été le meilleur pointeur de l'équipe en avantage numérique, en plus d'être le troisième joueur le plus utilisé en infériorité numérique et celui qui a eu droit au plus de temps de glace, toutes situations confondues. Or, depuis le début de la saison, les Blue Jackets sont 23e dans la LNH sur le jeu de puissance, 22e en désavantage numérique et 24e pour les buts contres. 

Bref, le retour de Jones risque de changer drastiquement la donne pour l'équipe de l'Ohio.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.