Skip to main content

Repêchage simulé: Turcotte et Cozens, possibles choix au troisième rang

Les experts du LNH.com sont partagés quant à l'identité des joueurs qui vont être sélectionnés après Hughes et Kakko

par LNH.com @LNH_FR

Les journalistes de NHL.com Adam Kimelman et Mike G. Morreale, ainsi que Guillaume Lepage de LNH.com, sont d'accord pour dire que Jack Hughes et Kaapo Kakko seront les deux premiers joueurs réclamés au repêchage 2019 de la LNH, qui aura lieu les 21 et 22 juin au Rogers Arena à Vancouver.

À partir des Blackhawks de Chicago et du troisième choix, leurs opinions commencent à diverger.

Les Blackhawks ne sont pas la seule équipe qui représente un mystère. Quatre clubs possèdent deux choix de premier tour, dont les Rangers de New York, qui parleront aux deuxième et 20e rangs - ce dernier choix obtenu des Jets de Winnipeg -, tandis que l'Avalanche du Colorado aura droit au quatrième choix, acquis des Sénateurs d'Ottawa, et du 16e.

À LIRE AUSSI: Ce que nous avons appris à la séance d'évaluation de la LNHKnight et Bolduc impressionnent à la Séance d'évaluation

Les Sabres de Buffalo (septième) et les Ducks d'Anaheim (neuvième) auront également deux choix de premier tour chacun. Les Sabres ont auparavant mis la main sur les choix de premier tour des Sharks de San Jose (29e) et des Blues de St. Louis. Quand ils ont fait l'acquisition du défenseur Brandon Montour dans le cadre d'une transaction avec les Ducks, ils ont donné à ces derniers l'option de prendre un ou l'autre de ces choix ; la sélection des Blues sera la 31e s'ils remportent la Coupe Stanley, ou la 30e s'ils s'inclinent devant les Bruins de Boston en Finale de la Coupe.

L'ordre des 15 premiers choix a été établi au moyen de la loterie du repêchage de la LNH, qui a été remportée par les Devils. Les choix no 17 à 27 ont été déterminés à l'issue du deuxième tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, les équipes éliminées étant placées en ordre inverse des points obtenus au classement en saison régulière. Les 28e et 29e choix sont allés aux équipes qui se sont inclinées dans les finales d'association, en ordre inverse des points récoltés en saison régulière.
 

1. Devils du New Jersey

Kimelman -- Jack Hughes, C, E.-U. U-18 (USHL): Le joueur le plus talentueux admissible à ce repêchage devrait être le premier réclamé. L'athlète de 18 ans (5 pieds 10 pouces, 170 livres) offre une combinaison d'atouts qui comprend notamment un coup de patin, une précision dans les passes, une vision du jeu et un sens du hockey qui rappellent Patrick Kane.

Morreale -- Hughes: Il a un coup de patin de niveau élite et il réfléchit à la vitesse de l'éclair en plus d'avoir le don de trouver les espaces libres sur la patinoire. Hughes est le meilleur fabricant de jeux disponible, lui qui a d'excellentes mains et un excellent jeu de pieds, ainsi qu'un désir insatiable de réussir. Il sera un joueur de concession.

Lepage - Hughes: Avec la saison qu'il a connue et les records du programme américain de développement qu'il a battus au passage, aucune équipe n'osera prendre la chance de passer par-dessus un joueur avec autant de potentiel.

2. Rangers de New York

Kimelman -- Kaapo Kakko, AD, TPS (FIN): Kakko s'est distingué avec la Finlande au Championnat du monde 2019 de la FIHG en inscrivant six buts en 10 matchs, et sa taille (6-2, 194) donne confiance qu'il sera en mesure d'exceller dans la LNH la saison prochaine. 

Morreale -- Kakko: Cet athlète qui tire de la gauche a une excellente compréhension des nuances du hockey, peut remporter les batailles à un contre un, est solide le long des bandes et adore les situations sous pression. Il a marqué le but vainqueur pour la Finlande contre les États-Unis au Championnat mondial junior 2019 de la FIHG.

Lepage - Kaapo: À l'instar de Hughes, l'ailier finlandais a aussi laissé sa marque dans la Liiga en marquant pas moins de 22 buts en 45 matchs. Il a brillé contre des joueurs de la LNH au Championnat du monde, un autre signe qu'il est prêt à faire le saut dès l'an prochain. 

3. Blackhawks de Chicago

Kimelman -- Alex Turcotte, C, E.-U.U-18 (USHL): Turcotte a grandi en banlieue de Chicago. Il avait Jonathan Toews comme idole et il affiche maintenant un style similaire. Des blessures subies au début et à la fin de la saison ont compliqué la tâche des dépisteurs qui tentaient de l'évaluer, mais quand ils ont pu le voir jouer, ils ont vu un joueur qui a une touche de marqueur de premier plan et qui est infatigable aux deux extrémités de la patinoire. Il sera encore meilleur s'il continue de grandir (5-11, 185) et de se renforcer physiquement la saison prochaine à l'Université du Wisconsin.

Morreale -- Turcotte: Il a raté 22 matchs en raison d'une blessure au bas du corps, mais il a quand même pris la sixième place chez les marqueurs du programme de développement de l'équipe américaine avec 62 points (27 buts, 35 passes) en 37 matchs. Celui qui est inscrit à l'Université du Wisconsin joue avec discipline, réalise des jeux à vitesse maximale, a de bonnes mains et a du cran, en plus de pouvoir faire circuler la rondelle avec efficacité.

Lepage - Dylan Cozens, C, Lethbridge (WHL) : Les Blackhawks ont d'excellents espoirs à la ligne bleue et ils pourront ajouter un autre jeune attaquant explosif à l'avant. Cozens est assurément l'un des attaquants les plus rapides et les plus menaçants de cette cuvée.

4. Avalanche du Colorado (des Sénateurs d'Ottawa)

Kimelman -- Cozens: Cozens patine remarquablement bien pour un joueur de sa taille, et il ne fera que s'améliorer à mesure qu'il gagnera en maturité et en force physique. Ajoutez à ça des habiletés offensives de premier plan et il pourrait combler le vide qu'a présentement l'Avalanche au poste de centre du deuxième trio et ce, dès la saison prochaine.

Morreale -- Kirby Dach, C, Saskatoon (WHL):  Il couvre bien la glace grâce à son intelligence et à sa vision du jeu, et il affiche aussi un brin de méchanceté dans son jeu. Celui qui tire de la droite est costaud (6-3, 197) et fort physiquement, est un bon fabricant de jeux, affiche de la maturité dans son jeu et représente une menace réelle à l'attaque chaque fois qu'il a la rondelle.

Lepage - Turcotte: L'attaquant américain n'a pas connu une saison facile au chapitre de la santé - il a manqué beaucoup de matchs en raison d'une blessure et d'une mononucléose - mais sa moyenne de près de deux points par match ne ment pas sur ses habiletés offensives.

5. Kings de Los Angeles

Kimelman -- Bowen Byram, D, Vancouver (WHL): Les habiletés de Byram à l'offensive font de lui le meilleur défenseur disponible à ce repêchage. Il a marqué 26 buts à l'aide d'un tir remarquable et d'une excellente vision du jeu. Les Kings ont mis la main sur des espoirs de qualité à l'offensive, notamment Jaret-Anderson Dolan, Akil Thomas et Rasmus Kupari, et Byram (6-0, 193) leur permettrait d'être bien soutenus par un fabricant de jeux de niveau élite à la ligne bleue, capable de leur refiler la rondelle.

Morreale -- Byram: Une menace dans chacune des trois zones, Byram est capable de compléter des jeux sous pression en zone défensive ainsi qu'en zone neutre. Il a été en mesure de créer des jeux de sa ligne bleue à la ligne de but adverse et il est capable de disputer des minutes de jeu importantes sur la glace. Byram devrait être le premier défenseur sélectionné.

Lepage - Byram : Byram a été le joueur le plus productif de la WHL en séries éliminatoires (26 points) et il a mené les Giants jusqu'au septième match de la finale. Les Kings comptent sur plusieurs bons jeunes espoirs à l'attaque et pourront ajouter beaucoup de talent à la ligne bleue.  <

6. Red Wings de Detroit

Kimelman -- Trevor Zegras, C, E.-U.U-18 (USHL): L'entraîneur du programme de développement de l'équipe nationale américaine John Wroblewski a déclaré que Zegras a peut-être été le meilleur passeur de l'équipe U-18 cette saison. À 6 pieds et 169 livres, il devra gagner en force physique, mais son talent offensif et sa capacité à exceller au centre de la patinoire ou à l'aile font de lui un espoir convoité. 

Morreale -- Vasili Podkolzin, AD, Neva Saint-Pétersbourg 2 (RUS): Podkolzin (6-1, 190) affiche beaucoup d'intensité et il offre une belle panoplie d'habiletés, ce qui lui a valu de disputer trois matchs avec une solide équipe du SKA Saint-Pétersbourg dans la KHL. Il a l'attitude et la vitesse pour devenir un solide joueur dans la LNH s'il se développe bien. Il affiche de la maturité dans son jeu, a un QI de hockey élevé, montre une vitesse qui lui permet de bien se détacher de son opposant et il protège bien la rondelle.

Lepage - Podkolzin : Le dynamique attaquant a bien fait sur la scène internationale tout au long de la saison, mais a été décevant au Mondial des moins de 18 ans. Reste qu'il a un talent indéniable et qu'il pourrait amener du renfort sur le flanc droit à Detroit d'ici quelques années.

7. Sabres de Buffalo

Kimelman -- Cole Caufield, AD, E.-U.U-18 (USHL): Oubliez sa taille (5-7, 162). Caufield est le meilleur franc-tireur de ce repêchage, lui qui peut décocher son tir partout en zone offensive. On sous-estime sa vision du jeu, ses habiletés de passeur et son coup de patin, un peu comme dans le cas de l'attaquant des Penguins de Pittsburgh et de l'ancien du programme de développement américain Phil Kessel.

Morreale -- Caufield: La recrue de l'Université du Wisconsin est le meilleur buteur naturel du repêchage, lui qui a établi un record du programme de développement de l'équipe nationale américaine pour les buts marqués en une saison avec 72 en 64 matchs. Ce droitier est habile sans la rondelle et peut trouver l'espace libre sur la glace afin de bien se placer et servir de cible de choix pour ses coéquipiers.

Lepage - Dach: Voilà un gros attaquant de puissance (6 pieds 4 pouces, 199 livres) qui viendrait améliorer la ligne de centre des Sabres. Dach n'est pas qu'imposant, il peut réaliser des jeux à pleine vitesse et a un flair bien aiguisé autour du filet.

8. Oilers d'Edmonton

Kimelman -- Phillip Broberg, D, AIK (SUE-2): Un dépisteur a dit que Broberg ne semble pas tant patiner avec la rondelle que voler sur la glace. À 6 pieds 3 pouces et 199 livres, il doit gagner en maturité sur le plan physique, mais son principal atout est qu'il s'agit d'un défenseur no 1 qui peut disputer des minutes de jeu importantes et exceller dans toutes les situations.

Morreale -- Cozens: Cozens offrira aux Oilers un peu de plus de profondeur le long de la ligne du centre. Quand il cherche à exploiter sa vitesse et à attaquer, il est très difficile à contenir. Cozens a un coup de patin fantastique, il est coriace partout sur la glace et il a terminé à égalité en 10e place dans la Ligue de hockey de l'Ouest pour les points avec 84 (34 buts, 50 passes) en 68 matchs du calendrier régulier.

Lepage - Caufield: Bien sûr, Caufield ne mesure que 5 pieds 7 pouces et ne pèse que 157 livres, mais ses habiletés offensives font oublier son petit gabarit. Les Oilers ont pris ce pari avec Kailer Yamamoto en 2017 et ils n'hésiteront pas si l'Américain est toujours disponible.

9. Ducks d'Anaheim

Kimelman -- Dach: Le gros attaquant offre une formidable combinaison au chapitre de la taille et des habiletés, et il est encore en voie d'apprendre à afficher de la constance dans sa façon d'exploiter ces qualités. Sa vision du jeu et son QI de hockey lui permettent de ralentir le rythme du jeu en zone offensive et de réaliser le bon jeu, à l'aide d'un tir ou d'une passe vers un coéquipier libre. Les Ducks ont bâti un solide noyau de jeunes attaquants émergents, notamment Sam Steel, Troy Terry et Maxime Comtois, mais les atouts qu'offre Dach font de lui une occasion trop belle pour ne pas la saisir.

Morreale -- Zegras: Zegras trouve des couloirs de passe au travers la défensive adverse, sait quand tirer, est capable d'être trompeur dans sa façon de jouer et il n'a peur de rien. Il a été le troisième marqueur au sein du programme de développement de l'équipe nationale américaine avec 87 points en 60 matchs et il a pris le deuxième rang au chapitre des mentions d'aide avec 61. Celui qui tire de la gauche représente aussi une option dangereuse en avantage numérique.

Lepage - Zegras: Zegras évolue un peu dans l'ombre de Hughes comme deuxième centre de l'équipe américaine des moins de 18 ans, mais il est l'un des centres les plus complets de cette cuvée grâce à sa vitesse et à son intelligence.

10. Canucks de Vancouver

Kimelman -- Podkolzin: Certaines équipes pourraient lever le nez sur lui parce qu'il a un contrat de deux ans de la KHL, mais sa capacité à exceller sur la totalité des 200 pieds de la surface de jeu et ses habiletés offensives font de lui un incontournable. Et après deux autres saisons de développement dans la KHL, il devrait être prêt à occuper un poste d'attaquant top-6 au sein de n'importe quelle équipe de la LNH.

Morreale -- Matthew Boldy, AG, E.-U.U-18 (NTPD): Boldy (6-1, 192) a un excellent coup de patin, des mains rapides et une mobilité qui lui permettent de provoquer des occasions à l'issue de poussées offensives. Ce produit du programme de développement de l'équipe américaine affiche une belle créativité, sa dégaine est excellente lorsqu'il tire et ses tirs sont précis, faisant en sorte qu'il a déjà plusieurs atouts dignes d'un joueur professionnel. Il jouera à Boston College en 2019-20.

Lepage - Broberg : Difficile de trouver un défenseur aussi imposant (6-3, 199) et aussi à l'aise sur patins que Broberg - un gaucher. La ligne bleue des Canucks ne rajeunit pas et ils ont souvent eu la main heureuse avec les Suédois.

11. Flyers de Philadelphie

Kimelman -- Moritz Seider, D, Mannheim (ALL): À 18 ans, Seider a remporté le trophée remis à la recrue de l'année alors qu'il a aidé Mannheim à décrocher le championnat de la ligue d'Allemagne. Il a ensuite marqué deux buts en cinq matchs et paru fort à l'aise de jouer avec et contre des joueurs de la LNH quand il s'est aligné avec l'Allemagne au Championnat du monde. Il a besoin de se renforcer physiquement (6-3, 183), mais son coup de patin et ses habiletés offensives font de lui un espoir qui a des atouts fort attrayants.

Morreale -- Peyton Krebs, C, Kootenay (WHL): Il aime tirer profit de sa vitesse et de sa rapidité, mais il est également difficile à contenir dans les situations à un contre un. Krebs (5-11, 180) est un joueur de niveau élite dans les deux sens de la patinoire qui peut servir de catalyseur à l'attaque ou de joueur capable de freiner l'adversaire. Il a amassé 68 points (19 buts, 49 passes) en 64 matchs pendant que Kootenay terminait au 21e rang du classement d'une ligue qui compte 22 équipes.

Lepage - Boldy: À bien y penser, Boldy pratique un style de jeu qui correspond parfaitement à celui des Flyers. Doté d'un gabarit fort intéressant (6-1, 187), il travaille sans relâche en échec-avant et est en mesure de créer offensivement grâce à son tir très menaçant.

12. Wild du Minnesota

Kimelman -- Krebs: Le Wild a besoin de refaire le plein de profondeur le long de la ligne du centre et Krebs serait un bon choix pour lancer ce processus. Il a excellé à Kootenay même s'il a sans cesse été la cible principale du plan de match de l'adversaire, et en tant que capitaine, il a dû composer avec l'annonce du club en janvier que la concession allait déménager à Winnipeg.

Morreale -- Broberg: Un joueur qui met l'accent sur l'attaque et qui tire de la gauche, Broberg bouge très bien pour quelqu'un de sa taille. Il a une bonne vision du jeu, il contrôle le jeu dans chacune des trois zones et il a un formidable tir.

Lepage - Krebs: Les deux premiers joueurs de centre du Wild - Eric Staal et Mikko Koivu - commencent à prendre de l'âge et Krebs pourrait éventuellement se glisser dans un de ces rôles d'ici quelques années.

13. Panthers de la Floride

Kimelman -- Spencer Knight, G, E.-U.U-18 (USHL): Le meilleur gardien de ce repêchage serait à sa place avec une équipe qui a désespérément besoin de mettre la main sur une jeune gardien. Knight (6-3, 192) est solide au chapitre des gestes de base et il est un formidable athlète, ce qu'il a montré en terminant parmi les 15 premiers dans huit catégories lors des tests physiques effectués à la séance d'évaluation de la LNH.

Morreale -- Knight: Les Panthers ont besoin d'espoirs solides au poste de gardien de but dans leur organisation et Knight est considéré comme un des meilleurs des dernières années à cette position. Engagé auprès de Boston College, Knight se retrouve rarement en mauvaise position, affiche d'excellents instincts, est efficace dans sa façon de bouger et fait constamment face au tireur.

Lepage - Knight: Les Panthers ont des besoins immédiats et à long terme devant le filet. Samuel Montembeault a relativement bien fait, mais pas encore assez pour prouver qu'il était le gardien d'avenir. Knight pourrait très bien être l'homme des Panthers.

14. Coyotes de l'Arizona

Kimelman -- Alex Newhook, C, Victoria (BCHL): Les Coyotes cherchent à bonifier leur attaque et Newhook (5-10, 195) a été le meilleur marqueur de la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique (BCHL) avec une récolte de 102 points (38 buts, 64 passes), en plus d'amasser 10 points (cinq buts, cinq aides) en sept matchs avec le Canada au Championnat du monde des moins de 18 ans. Son coup de patin, sa vitesse et son maniement de la rondelle font de lui une menace chaque fois qu'il a le disque en zone offensive, et il aura le temps de continuer à peaufiner son jeu la saison prochaine avec Boston College.

Morreale -- Arthur Kaliyev, AG, Hamilton (OHL): Kaliyev (6-2, 190) a un tir du calibre de la LNH et un QI de hockey élevé. Il a terminé à égalité au sixième rang des marqueurs de la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) avec 102 points (51 buts, 51 passes) et il a pris le deuxième rang pour les buts en avantage numérique avec 20. Il patine avec puissance au-delà des points de mise en jeu en zone offensive et il sait comment se libérer pour créer des chances de marquer.

Lepage - Newhook: Newhook a passé la saison sous le radar puisqu'il jouait dans la BCHL, mais sa prestation au Mondial des moins de 18 ans a démontré à quel point il était un joueur fort doué offensivement. Les Coyotes n'hésiteront pas longtemps.

15. Canadiens de Montréal

Kimelman -- Cameron York, D, E.-U.U-18 (USHL): York affiche un sens du hockey, un sang-froid avec la rondelle et des aptitudes offensives qui lui ont permis de se distinguer du lot au sein d'une talentueuse équipe du programme de développement de l'équipe nationale américaine. Ses coéquipiers disent que les aptitudes en défensive de York (5-11, 175) sont trop souvent sous-estimées, et les dépisteurs aiment ce joueur qui sait élever son jeu d'un cran quand le match est important.

Morreale -- Raphaël Lavoie, C, Halifax (LHJMQ): Lavoie (6-4, 196) joue de façon responsable dans les deux sens de la patinoire, est polyvalent et efficace autant à l'aile qu'au centre. Il est solide sous les cercles de mise en jeu et il prend des décisions bien avisées quand il a la rondelle.

Lepage - York: On parle souvent du talent des attaquants du programme américain, mais il y en a aussi derrière. York s'est avéré le quart-arrière de cette dominante formation des moins de 18 ans et il affiche un beau potentiel offensif. 

16. Avalanche du Colorado 

Kimelman -- Boldy: Boldy est encore en croissance même s'il mesure présentement 6 pieds 1 pouce, trois pouces de plus qu'à son arrivée au sein du programme de développement de l'équipe américaine, il y a deux saisons. Il ira à Boston College à l'automne. Avec Cozens et Boldy, l'Avalanche n'aura pas à attendre longtemps avant d'aligner une belle profondeur au chapitre des attaquants capables de produire offensivement.

Morreale -- Victor Soderstrom, D, Brynas (SUE): Un droitier, Soderstrom (5-11, 179) est un des espoirs qui se sont le plus améliorés en Suède. C'est un défenseur qui est aussi solide défensivement qu'offensivement. Il a une excellente vision du jeu, affiche une belle créativité et comprend bien son rôle dans tous les secteurs de la patinoire.

Lepage - Kaliyev : L'attaquant américain a récolté pas moins de 51 buts et 102 points à sa deuxième campagne dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL). Même si certains aspects de son jeu sont à travailler, l'Avalanche pourrait s'assurer d'une belle profondeur offensive d'ici quelques années.

17. Golden Knights de Vegas

Kimelman -- Kaliyev: Après Caufield, Kaliyev est peut-être le meilleur franc-tireur de ce repêchage. Il a un tir et une dégaine dynamiques, et ses 51 mentions d'aide montrent qu'il n'est pas qu'un joueur unidimensionnel. Il a besoin de s'améliorer au chapitre de l'endurance, surtout dans ses fins de présences sur la glace, mais cela devrait venir au fil de son développement sur le plan physique.

Morreale -- Thomas Harley, D, Mississauga (OHL): Ce gaucher a eu droit à des minutes de jeu importantes dans toutes les situations cette saison. Harley (6-3, 188) réussit bien à trouver des couloirs pour tirer et faire des passes, et il a le don de créer des chances de marquer de façon naturelle peu importe l'endroit où il se trouve.

Lepage - Ryan Suzuki, C, Barrie (OHL) : Après avoir échangé le plus vieux des frères Suzuki, Nick, les Golden Knights pourraient se reprendre avec Ryan. Il n'a pas eu la saison espérée, mais la reconstruction des Colts y est aussi pour quelque chose. Il demeure un joueur très habile et fort intelligent.

18. Stars de Dallas

Kimelman -- Suzuki: Suzuki, un des meilleurs purs fabricants de jeu de ce repêchage, a une vision du jeu et un QI de hockey qui l'ont aidé à terminer au premier rang des marqueurs du club de Barrie avec 75 points (25 buts, 50 passes). Il ne sera jamais un joueur intimidant sur le plan physique, mais il a affiché une volonté de patiner avec la rondelle au milieu de la patinoire dans le but de réaliser des jeux. 

Morreale -- Newhook: Ce joueur né à Saint-Jean de Terre-Neuve affiche une belle vitesse et il est impossible à frapper. C'est un joueur dynamique à l'attaque qui est difficile à maîtriser et solide sur la rondelle.

Lepage - Lavoie : La cure de rajeunissement des Stars à la ligne bleue est en train de s'opérer, mais ils ont besoin de sang neuf en attaque. Le Québécois n'a pas connu une saison à tout casser, mais il s'est racheté en séries (20 buts, 12 aides en 23 matchs).

19. Sénateurs d'Ottawa (des Blue Jackets de Columbus)

Kimelman -- Soderstrom: Ce défenseur droitier affiche un calme et une maturité dans son jeu qui ont impressionné les dépisteurs. Il patine bien avec la rondelle et son jeu offensif est en pleine éclosion, tandis que son QI de hockey lui permet de bien se placer défensivement afin de faire avorter des jeux.

Morreale -- Suzuki: Suzuki, un des joueurs les plus intelligents dans la Ligue canadienne de hockey, a été nommé meilleur fabricant de jeux de l'Association de l'Est de la Ligue de hockey de l'Ontario dans le cadre d'un scrutin réalisé auprès des entraîneurs du circuit. Il affiche une belle vitesse en ligne droite qui lui permet de se détacher des défenseurs adverses et il peut prendre des décisions en un clin d'oeil quand il file à vitesse maximale. 

Lepage - Harley: Les Sénateurs ont beaucoup de bons attaquants sur le point de faire le saut dans la LNH et ont leur premier duo de défenseurs pour les années à venir (Erik Brannstrom - Thomas Chabot). Le très fiable Harley viendrait éventuellement se greffer à ce jeune groupe.

20. Rangers de New York (des Jets de Winnipeg)

Kimelman -- Lavoie: Après avoir connu une bonne saison régulière, Lavoie est passé en vitesse supérieure dans les séries, lui qui a été le meilleur buteur dans les éliminatoires de la LHJMQ avec 20 filets en 23 matchs, puis il a marqué deux buts en quatre matchs pour aider Halifax à atteindre la finale de la Coupe Memorial. Sa taille et sa touche de marqueur font de lui un espoir intéressant, et il devrait afficher plus de constance à mesure qu'il gagne en maturité.

Morreale -- Seider: Défenseur qui joue bien dans les deux sens de la patinoire et qui a de saines habitudes au chapitre du positionnement, il est à son mieux en zone défensive. Seider sait tirer profit de sa taille et de sa force physique, et il joue avec confiance. 

Lepage - Soderstrom: En pleine reconstruction, les Rangers ont de jeunes talents partout. Soderstrom a occupé un rôle important avec Brynas dans la Ligue élite de Suède (SHL) et a très bien fait. Il n'est peut-être pas aussi offensif que ses comparses, mais il est très fiable défensivement.

21. Penguins de Pittsburgh

Kimelman -- Harley: Les Penguins n'ont pas réclamé un défenseur au premier tour depuis qu'ils ont choisi Derrick Pouliot (huitième) et Olli Maatta (22e) en 2012. Pittsburgh a besoin de mettre la main sur d'autres arrières habiles pour appuyer le premier duo composé de Kristopher Letang et Brian Dumoulin, et Harley possède le gabarit, les habiletés et la mobilité pour remplir ce rôle, peut-être après une autre saison de développement dans la Ligue de hockey de l'Ontario.

Morreale -- York: Ce gaucher est mobile et élusif, et il agit comme quart-arrière au sein du jeu de puissance. Il a une remarquable vision du jeu et il peut y aller de jeux rapides en phase de transition, à l'aide d'une solide passe ou en transportant la rondelle jusqu'en zone neutre.

Lepage - Bobby Brink, AD, Sioux City (USHL) : L'attaquant a maintenu une moyenne de 1,58 point par match dans la USHL et pourrait être l'une des cartes cachées de cette première ronde. Son coup de patin est à travailler, mais il a ce qu'il faut pour compenser offensivement.

22. Kings de Los Angeles (des Maple Leafs de Toronto)

Kimelman -- Brink: L'attaquant a rejoint le programme de développement de l'équipe américaine au Championnat du monde U-18 et il avait l'air à sa place au sein d'une équipe très talentueuse. Il doit encore travailler sur son coup de patin, mais il aura le temps de le faire à l'Université de Denver, la saison prochaine. Ses habiletés à l'attaque, ses aptitudes de fabricant de jeux et son QI de hockey élevé feraient de lui un bel ajout au sein d'un solide groupe de jeunes attaquants que les Kings ont repêchés ces dernières saisons.

Morreale -- Ville Heinola, D, Lukko (FIN): Heinola (5-11, 178), un des joueurs qui se sont le plus améliorés en Finlande, est un excellent patineur qui a un bon sens du hockey. Il affiche beaucoup de patience et il joue avec confiance. Il a eu 18 ans au mois de mars et il a amassé 14 points (deux buts, 12 passes) tout en affichant un différentiel de plus-7 en 34 matchs contre des hommes dans la Liiga.

Lepage - Seider : Après avoir mis la main sur le meilleur défenseur de la cuvée, les Kings pourraient ajouter encore plus de profondeur à cette position avec l'arrière allemand. Il a pris davantage de responsabilités en cours de saison et a été nommé recrue de l'année dans la DEL.

23. Islanders de New York

Kimelman -- Philip Tomasino, C, Niagara (OHL): Tomasino joue au hockey à un rythme élevé et il peut prendre des décisions rapides au moment d'alimenter ses coéquipiers et de leur offrir des occasions de marquer de grande qualité. À 5 pieds 11 pouces et 179 livres, il doit devenir plus gros et plus fort, mais son coup de patin et sa vitesse lui permettront d'accéder à la LNH.

Morreale -- Tomasino: Un dynamique marqueur qui peut se donner du temps et de l'espace pour manoeuvrer, il travaille très fort et il est difficile à contenir. Tomasino a récolté 72 points (34 buts, 38 aides) et il a été le meneur de la Ligue de hockey de l'Ontario pour les buts gagnants, avec 12. 

Lepage - Jakob Pelletier, AG, Moncton (LHJMQ) : Les Islanders n'ont pas peur de piger au Québec et ils pourraient bien se laisser tenter par l'espoir le plus productif de la LHJMQ, cette saison. Le diminutif Pelletier est non seulement très talentueux, mais il laisse son cœur sur la patinoire à chaque match.

24. Predators de Nashville

Kimelman -- Egor Afanasyev, AG, Muskegon (USHL): Afanasyev (6-3, 201) est un attaquant de puissance en pleine éclosion qui a un tir puissant et lourd qu'il peut décocher de partout en zone offensive. Il pourrait ajouter de la force physique et des habiletés à un jeu de puissance des Predators qui a terminé au dernier rang de la Ligue en saison régulière et dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Morreale -- Brink: Brink est difficile à mettre en échec, il est insaisissable profondément en zone adverse et il rend ses coéquipiers meilleurs. Il a été nommé l'attaquant de l'année dans la USHL après avoir terminé deuxième dans la ligue pour les buts (35), premier pour les buts gagnants (neuf) et quatrième au chapitre des points (68). Il jouera pour l'Université de Denver la saison prochaine.

Lepage - Tomasino: Un des attaquants les plus jeunes de cette cuvée, Tomasino a lentement gravi les échelons de la formation ontarienne au cours de la saison grâce à son jeu complet et à son rendement constant. Son potentiel est fort intéressant.

25. Capitals de Washington

Kimelman -- Brayden Tracey, AG, Moose Jaw (WHL): Les Capitals ont bien fait quand est venu le temps de sélectionner de jeunes défenseurs ces dernières saisons, et ils se tourneront maintenant du côté des attaquants. Tracey (6-0, 177) a des habiletés offensives de premier plan et une formidable vision du jeu. La profondeur qu'affichent les Capitals à l'attaque donnera à Tracey tout le temps dont il aura besoin pour continuer de développer ses habiletés.

Morreale -- Samuel Poulin, AD, Sherbrooke (LHJMQ): Fort physiquement (6-1, 208), habile, intelligent et travaillant, il a récolté 76 points (29 buts, 47 passes) en 67 matchs au sein d'une équipe relativement jeune. Poulin, le fils de l'ancien attaquant de la LNH Patrick Poulin, est un attaquant de puissance qui a amélioré son coup de patin cette saison et pourrait évoluer sur le deuxième ou troisième trio de n'importe quelle équipe.

Lepage - Poulin : Les Capitals adorent les attaquants imposants, rapides et offensifs. Le patineur québécois tombe en plein dans ces cordes. Vanté pour son professionnalisme et son leadership hors de la patinoire, il a traîné le Phoenix sur ses épaules en séries. 

26. Flames de Calgary

Kimelman -- Brett Leason, AD, Prince Albert (WHL): Leason a grandement amélioré son coup de patin, ce qui a fait toute la différence pour l'athlète de 20 ans cette saison, et lui a permis d'exploiter à fond toute la panoplie de ses habiletés offensives. Ignoré lors des séances de repêchage des deux dernières années, en raison de sa taille et de ses habiletés, Leason (6-4, 200) a maintenant l'occasion d'aider un jeune groupe d'attaquants à Calgary.

Morreale -- Connor McMichael, C, London (OHL): À sa première saison complète avec London, McMichael (5-11, 174) a récolté 72 points (36 buts, 36 passes) et marqué 10 buts en avantage numérique en 67 matchs. Le gaucher est un des joueurs les plus intelligents de ce repêchage. Il est solide autant défensivement qu'offensivement et il a une panoplie d'habiletés encore en développement. 

Lepage - Heinola: Derrière Juuso Valimaki, la banque d'espoirs des Flames à la ligne bleue est très maigre. Heinola est un arrière très intelligent qui peut amener un peu d'offensive, mais son coup de patin est un élément à travailler. Les Flames ont le temps de bien faire les choses.

27. Lightning de Tampa Bay

Kimelman -- Heinola: Depuis 2010, le Lightning a sélectionné trois défenseurs au premier tour et seulement un d'entre eux, Callan Foote (14e en 2017), fait encore partie de l'organisation. Heinola a excellé avec la Finlande au Championnat du monde des moins de 18 ans et il a un sens du hockey et une vision du jeu qui devraient lui permettre de devenir un élément important au sein d'un des deux premiers duos d'arrières du Lightning dans les prochaines saisons.

Morreale -- Pelletier: Pelletier a été nommé meilleur espoir professionnel dans la LHJMQ cette saison. Il a des habiletés de premier plan avec la rondelle et une vision du jeu qui lui permettent de créer des jeux en zone offensive. Il protège bien la rondelle, il remporte des batailles le long de la bande et il fonce vers le filet.

Lepage - Nils Hoglander, AG, Rogle (SHL) : Le Lightning n'a jamais hésité à faire confiance à des joueurs de petit gabarit et Hoglander (5-9, 185) en est un. Tant qu'à prendre un risque, aussi bien le faire avec un joueur avec des habitudes de travail irréprochables.

28. Hurricanes de la Caroline

Kimelman -- Pelletier: Intrépide et habile, voilà les deux qualités qui décrivent le mieux le jeu de Pelletier. Ce qui lui manque au chapitre de la taille, il le compense largement avec sa détermination et sa motivation.

Morreale -- Hoglander: Un des patineurs les plus énergiques de ce repêchage, Hoglander est tout en vitesse, coup de patin et possession de la rondelle. Il est solide en échec-avant et il a de bons instincts à l'attaque, qu'il peut exploiter grâce à ses mains rapides et sa vision du jeu. Il a récolté 14 points (sept buts, sept aides) en 50 matchs dans la Ligue de hockey de la Suède.

Lepage - Brett Leason, C, Prince Albert (WHL) : Il y a encore beaucoup de points d'interrogation autour de l'attaquant qui en sera à sa troisième année d'admissibilité au repêchage, mais les Hurricanes pourraient prendre le risque. À 20 ans, Leason pourrait faire le saut dans la LNH dès l'an prochain et apporter de l'aide immédiate à une jeune formation qui vient d'atteindre la finale de l'Association de l'Est.

29. Ducks d'Anaheim (des Sharks de San Jose)

Kimelman -- Lassi Thomson, D, Kelowna (WHL): La période de transition de Thomson (5-11, 190) lorsqu'il est passé à la Ligue de hockey de l'Ouest en provenance de la Finlande cette saison s'est bien passée. Il a disputé des minutes de jeu importantes dans des situations-clés. Les dépisteurs aiment sa capacité à changer le cours d'un match et son puissant tir de la ligne bleue. 

Morreale -- Leason: Leason, qui a été ignoré lors des deux derniers repêchages, a affiché une belle amélioration au chapitre de son coup de patin et de sa confiance cette année, amorçant la saison avec une séquence de 30 matchs de suite avec au moins un point. Il ressemble à un attaquant de puissance, lui qui a de bonnes habiletés, une bonne vision du jeu, un bon sens du hockey et protège bien la rondelle. Il a amassé cinq points (trois buts, deux aides) en cinq rencontres avec le Canada au Championnat mondial junior 2019 de la FIHG. 

Lepage - Alex Vlasic, D, USNTDP : Après avoir sélectionné un attaquant tôt dans le repêchage, les Ducks pourraient y aller avec un choix sûr en défensive. Vlasic est un défenseur très fiable qui devrait offrir le même style de jeu dans la LNH, à l'image de son cousin Marc-Édouard, des Sharks de San Jose.

30. Sabres de Buffalo (des Blues de St. Louis)

Kimelman -- McMichael: McMichael est devenu le joueur de confiance avec London cette saison et il a fort bien réagi. Sa vision du jeu et son sens du hockey devraient l'aider à produire dans la LNH.

Morreale -- Vladislav Kolyachonok, D, Flint (OHL): Kolyachonok (6-1, 184) est venu en Amérique du Nord en provenance du Minsk, au Bélarus, a disputé un match avec London, puis il a été soumis au ballottage et a été réclamé par Flint. Malgré tout ce va-et-vient, il a amassé 30 points (quatre buts, 26 passes) en 54 matchs. C'est un bon défenseur dans les deux sens de la patinoire, solide sur ses patins, calme et patient avec la rondelle.

Lepage - McMichael: L'attaquant des Knights n'a pas occupé un rôle d'importance au sein de la mature formation ontarienne, mais il a quand même récolté 72 points, dont 36 buts, en 67 matchs. Les Sabres pourraient ainsi ajouter un peu de profondeur au centre.

31. Bruins de Boston

Kimelman -- Poulin: Un attaquant de puissance qui a de bonnes habitudes de travail. Les dépisteurs ont aimé la manière dont Poulin a progressé au fur et à mesure que la saison avançait. Poulin exploite sa force physique pour se rendre au filet en zone offensive et il a de bonnes mains dans les espaces restreints, ce qui lui permet de créer des occasions de marquer pour lui-même et ses coéquipiers. 

Morreale -- Tobias Bjornfot, D, Djurgarden Jr (SUE-JR): Bjornfot (6-0, 202) est un défenseur solide dans tous les aspects du jeu, qui a de rares faiblesses. Il patine bien, il joue de façon solide et il est difficile à affronter. Ce gaucher a récolté 22 points (11 buts, 11 passes) et affiché un différentiel de plus-15 en 39 matchs du calendrier régulier et il a disputé sept rencontres avec l'équipe senior de Djurgarden dans la Ligue de hockey élite de Suède.

Lepage - Robert Mastrosimone, C, Chicago (USHL) : Le patineur de 5 pieds 10 pouces et 170 livres a du chien dans le nez et peut aussi contribuer en attaque… à l'image d'un certain Brad Marchand. L'attaquant évoluera à l'université de Boston dès l'an prochain, un programme que les Bruins aiment bien.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.