Skip to main content

McElhinney, le nouveau héros obscur des Hurricanes

Le gardien de la Caroline a été parfait après être entré dans la mêlée au milieu du deuxième match contre les Hurricanes

par Shawn P. Roarke @Sroarke_NHL / Directeur de la rédaction principal NHL.com

NEW YORK - Rien ne semble en mesure de ralentir les Hurricanes de la Caroline dans les présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Lors du match no 2 de la série de deuxième ronde contre les Islanders de New York, dimanche au Barclays Center, les Hurricanes ont vu leur gardien Petr Mrazek, qui avait été brillant jusque-là dans la série, tomber au combat en deuxième période, victime d'une blessure au bas du corps. La Caroline tirait alors de l'arrière 1-0 dans le match.

Un problème? Quel problème?

Curtis McElhinney a alors fait le saut sur la patinoire. Le gardien qui a roulé sa bosse aux quatre coins de la LNH et de la Ligue américaine de hockey, n'avait que deux matchs d'expérience en séries éliminatoires, venu en relève lors de ces deux rencontres.

À LIRE : Les Hurricanes coulés en 48 secondes | Mrazek quitte le match no 2

Le portier de 35 ans a stoppé les 17 tirs en sa direction en 33:33 de jeu, et les Hurricanes se sont sauvés avec une victoire de 2-1 pour prendre l'avance 2-0 dans la série.

« Tu prends ton masque et tu embarques sur la glace », a raconté McElhinney, qui n'avait pas joué depuis le 6 avril et qui a eu droit à un temps d'entraînement limité depuis le début des séries. « C'est un de ces moments où ton rythme cardiaque explose quand tu dois embarquer dans le match sans avertissement comme c'était le cas ce soir. »

L'entraîneur-chef Rod Brind'Amour est resté calme lorsqu'est venu le temps d'effectuer le changement, et il n'était aucunement surpris de voir le résultat final.

« Mac a été excellent pour nous toute l'année, donc il n'y a pas eu de réaction du genre ''Oh non, il faut mettre ce gars devant le filet''. On a plus réalisé que ce serait ce type de soirée, que nos gars tombaient comme des mouches et que c'était au tour de notre gardien. J'ai adoré le fait que Mac était prêt à faire face à la musique. »

Le match no 3 de la série aura lieu en Caroline, mercredi (19h H.E.; NBCSN, CBC, SN, TVAS). Le statut de Mrazek pour ce match est inconnu.

Video: CAR@NYI, #2: Arrêts coup sur coup de McElhinney

 

McElhinney a eu droit à un peu d'aide afin de devenir le héros inattendu du deuxième match, mais il a aussi fait sa chance.

Les Islanders ont touché la barre transversale trois fois en troisième période. Un but marqué par Devon Toews tard en deuxième période a aussi été refusé, puisque les officiels ont décrété qu'il avait botté le disque.

McElhinney a effectué les arrêts qu'il se devait de faire, puis les Hurricanes se sont mis en marche et ont complètement changé l'allure du match quand Warren Foegele et Nino Niederreiter ont marqué en 48 secondes dès le début du troisième engagement.

« La façon dont nous sommes sortis dès la première minute en troisième, c'était crucial, a souligné McElhinney, qui a ainsi remporté une première victoire en séries éliminatoires.

Le gardien est ainsi devenu le plus récent héros printanier pour les Hurricanes. Des joueurs qui ont su élever leur jeu alors que l'équipe est privée de plusieurs joueurs, dont Andrei Svechnikov et ses 20 buts, ainsi que les attaquants Micheal Ferland et Jordan Martinook, qui ont raté les deux premiers matchs après avoir été blessés lors de la série contre les Capitals de Washington.

« On est un groupe tenace, et même si on se retrouve avec de nouveaux blessés chaque match, quelqu'un d'autre élève son niveau de jeu, que ce soit en bloquant des tirs ou en trouvant un moyen de contribuer. Je suis vraiment fier de notre groupe », a souligné Foegele, une recrue qui a marqué cinq fois en neuf matchs après avoir inscrit 10 buts en 77 parties régulières.

McElhinney n'a assurément pas le profil habituel lorsqu'on pense à un héros en séries. En carrière, il a été échangé à trois reprises, mais aussi réclamé au ballotage à trois occasions. Les Hurricanes, qui l'avaient réclamé des Maple Leafs de Toronto le 2 octobre 2018, sont sa septième équipe dans la LNH. Il a aussi joué pour quatre formations des ligues mineures depuis ses débuts professionnels, en 2005-2006.

Lors de ses deux autres matchs en séries, il était entré dans la rencontre alors que la cause était déjà entendue. En 2009 avec les Flames de Calgary, il jouait avec un doigt fracturé. Lors de sa deuxième, l'an dernier avec les Maple Leafs, il avait permis quatre buts sur 23 tirs face aux Bruins de Boston.

Dimanche, c'était bien différent. Il a été un des éléments qui ont fait la différence entre la victoire et la défaite, et qui ont permis à la Caroline de s'approcher à deux victoires d'une participation à la finale de l'Association de l'Est pour la première fois depuis 2009.

« Ce soir, c'était génial de faire partie de ce moment », a-t-il dit en souriant.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.