Skip to main content

Les Islanders coulés en 48 secondes par les Hurricanes

Foegele et Niederreiter marquent coup sur coup en début de troisième période, et les Hurricanes doublent leur avance dans la série

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

NEW YORK - Warren Foegele et Nino Niederreiter ont marqué en l'espace de 48 secondes en début de troisième période et les Hurricanes de la Caroline l'ont emporté 2-1 face aux Islanders de New York au Barclays Center pour ainsi prendre une avance de 2-0 dans la série de deuxième ronde de l'Association de l'Est, dimanche.

Venu en relève à Petr Mrazek en milieu de deuxième période, Curtis McElhinney a tenu le fort et n'a rien cédé aux Islanders sur les 17 lancers dirigés en sa direction en 33:33 minutes de jeu.

« Je ne suis pas vraiment surpris de la qualité de notre jeu parce que depuis la mi-saison, on joue du hockey de séries, a souligné Foegele. On est un groupe tenace, et même si on se retrouve avec de nouveaux blessés chaque match, quelqu'un d'autre élève son niveau de jeu, que ce soit en bloquant des tirs ou en trouvant un moyen de contribuer. Je suis vraiment fier de notre groupe. »

Foegele a inscrit son cinquième but des séries éliminatoires, premier à ce chapitre dans son équipe, quand il a décoché un tir vif du cercle des mises en jeu dès la 17e seconde de la troisième période. À peine 48 secondes plus tard, Niederreiter, posté dans l'enclave, a redirigé un tir de Teuvo Teravainen pour donner l'avance aux Hurricanes, qui ne l'ont plus perdue.

« On devait s'en tenir au plan de match, envoyer des rondelles au filet et placer du trafic devant leur gardien. C'est exactement ce que nous avons fait », a analysé Niederreiter.

La Caroline se débrouillait sans de nombreux joueurs pour ce match. Andrei Svechnikov (protocole de commotion cérébrale), Micheal Ferland (haut du corps) et Jordan Martinook (bas du corps), étaient tous absents, mais la troupe de Rod Brind'Amour a aussi vu le défenseur Trevor van Riemsdyk tomber au combat, blessé au haut du corps, dès la 32e seconde de la première période. Puis, Mrazek (bas du corps) l'a rejoint à l'infirmerie à 6:27 du deuxième engagement, tout comme l'ailier droit Saku Maenalanen (haut du corps) à 3:03 du troisième vingt.

« On croit vraiment en nous dans ce vestiaire; on sait que le gars à côté de nous va tout donner et va continuer la bataille, a indiqué le défenseur des Hurricanes Jacob Slavin. C'est ce que nous avons fait toute l'année car nous sommes une équipe qui travaille fort. On espère pouvoir continuer à le faire. »

 Video: Les Hurricanes résistent et prennent l'avance 2-0

 

Mrazek, qui avait effectué 31 arrêts lors du match no 1, s'est blessé lorsqu'il a effectué un arrêt face à Leo Komarov sur un deux-contre-un. Le portier de 27 ans a quitté la rencontre après avoir arrêté neuf des dix tirs en sa direction. Venu en relève, McElhinney disputait un premier match en 22 jours.

« Mac a été excellent pour nous toute l'année, donc il n'y a pas eu de réaction du genre ''Oh non, il faut mettre ce gars devant le filet'', a souligné Brind'Amour. On a plus réalisé que ce serait ce type de soirée, que nos gars tombaient comme des mouches et que c'était au tour de notre gardien. J'ai adoré le fait que Mac était prêt à faire face à la musique. »

Mathew Barzal avait donné l'avance 1-0 aux Islanders lors d'un jeu de puissance à 13:17 de la première période. La passe tentée par l'attaquant en direction de Josh Bailey dans l'enclave a plutôt dévié sur le bâton du défenseur Jacob Slavin avant de se retrouver derrière son propre gardien.

« Parfois, ça se passe comme ça, a soupiré Bailey. La série pourrait être 2-0 pour nous, mais c'est le contraire. On ne peut pas se laisser abattre. On a encore confiance en notre groupe et on sait qu'on peut faire tourner le vent. »

Devon Toews croyait avoir donné l'avance 2-0 aux Islanders avec 14 secondes à faire en deuxième période, alors qu'il a frappé la rondelle avec son patin avant qu'elle ne touche la jambière gauche de McElhinney pour se retrouver dans le filet. Les officiels ont refusé le but, puisque le disque avait été botté.

« La rondelle ne roulait pas pour nous aujourd'hui, a souligné le défenseur Ryan Pulock. On a eu de très bonnes chances de marquer et c'était une affaire de quelques millimètres. Mais il reste beaucoup de hockey à jouer. C'est important de se préparer pour le match no 3. »

Le gardien de New York Robin Lehner a effectué 16 arrêts dans le match.


Ils ont dit

« Je regardais Mrazek et je savais que quelque chose clochait, donc je savais que j'allais me retrouver sur la glace. Tu prends ton masque et tu fonces. De se retrouver dans cette situation sans beaucoup de pratique, c'est un défi, mais je me sentais plutôt bien une fois devant le but. » -Le gardien des Hurricanes Curtis McElhinney

« Ils ont un style de jeu très structuré. Je trouve que c'est un peu de la même façon que nous jouons. Tu ne peux pas laisser la frustration te gagner. On a trouvé le moyen de faire frustrer plusieurs équipes cette année et en séries. Ça ne doit pas t'arriver à toi. Tu dois t'en tenir à ta manière de jouer et c'est ce que nous allons faire. Je suis certain qu'on va modifier quelques petites choses ici et là, mais dans le match no 3, on devra trouver une manière de gagner, c'est ce qui est primordial. » - Josh Bailey


À savoir

 La Caroline a pris une avance de 2-0 sur la route en séries pour la deuxième fois de l'histoire de la concession des Hurricanes/Whalers de Hartford. Les Whalers avaient balayé les honneurs d'une série deux-de-trois face aux Nordiques de Québec en demi-finale de division de 1986. … Slavin a été le joueur le plus utilisé (27:21). … Barzal a marqué son premier but en séries éliminatoires en carrière et il a six points (un but, cinq passes) lors des présentes séries.

À venir

Le troisième match de la série sera présenté au PNC Arena mercredi (19h H.E.; NBCSN, CBC, SN, TVAS)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.