Skip to main content

Karlsson échangé aux Sharks par les Sénateurs

Le défenseur prend le chemin de San Jose en retour de Tierney, DeMelo, Balcers, Norris et des choix au repêchage

par Mike Battaglino / Journaliste NHL.com

Erik Karlsson a été échangé aux Sharks de San Jose par les Sénateurs d'Ottawa, jeudi, ce qui a mis fin à des mois de spéculations à propos de l'avenir du double gagnant du trophée Norris.

« Je vais simplement parler avec mon cœur. J'aurais souhaité être debout devant vous ici dans différentes circonstances », a déclaré Karlsson à Ottawa. « C'est une journée émotive et triste pour ma famille et moi, mais c'est le côté affaires du hockey. »

« En même temps, je veux également remercier les Sharks de San Jose pour tout ce qu'ils ont fait pour faire mon acquisition. Ça démontre à quel point ils veulent que je fasse partie de leur équipe et j'en suis vraiment reconnaissant. Je serai très excité une fois que je serai là-bas. J'ai hâte à ce qui m'attend. »

En retour de Karlsson et de l'attaquant Francis Perron, Ottawa met la main sur les attaquants Chris Tierney, Rudolf Balcers et Joshua Norris, sur le défenseur Dylan DeMelo ainsi qu'un choix de première ronde au repêchage 2019 ou 2020 de la LNH, un choix de deuxième ronde en 2019, et deux choix conditionnels.

Les Sénateurs ont offert une prolongation de contrat à Karlsson, le 1er juillet, lors de la première journée où c'était possible de le faire, mais il n'a pas voulu signer un nouveau contrat avec eux. Il a été rapporté que le Lightning de Tampa Bay et les Stars de Dallas auraient fait des offres à Ottawa au début du mois de juillet.

À LIRE : Poolers : Analyse de la transaction d'Erik Karlsson aux SharksLes grandes dates de la carrière de KarlssonLe propriétaire des Sénateurs affirme que l'équipe restera à OttawaEst: Comment les équipes qui ont raté les séries vont-elles se qualifier

« Je ne réalise pas encore tout à fait ce qui se produit en ce moment, a avoué Karlsson. Tout s'est passé très vite, même s'il y a eu beaucoup de rumeurs dans la dernière année. Mais encore, jamais je n'aurais cru que je quitterais cet endroit un jour. »

San Jose n'a pas annoncé avoir fait signer un nouveau contrat à Karlsson.

« Actuellement, c'est du domaine du privé et je ne donnerai pas de détails là-dessus. »

Karlsson a amassé 62 points (neuf buts, 53 passes) en 71 matchs avec les Sénateurs, la saison dernière. Il a mené Ottawa au chapitre des points ou terminé à égalité en tête dans chacune des cinq dernières saisons.

« Nous avons entamé les discussions la saison dernière lors de la date limite des transactions », a révélé le directeur général des Sharks Doug Wilson. « Tout a déboulé à partir de là. Tu essaies toujours d'être impliqué lorsque de telles occasions se présentent, car il est rare qu'un joueur de la trempe de Karlsson devienne disponible. Les discussions ont augmenté dans les deux ou trois dernières semaines, mais on n'a jamais délaissé ce dossier, car tu veux toujours rester impliqué. »

Dans une lettre ouverte aux partisans publiée lundi, le propriétaire d'Ottawa Eugene Melnyk a présenté l'idée d'un plan de reconstruction échelonné sur plusieurs années afin d'améliorer l'équipe tant sur la glace qu'à l'extérieur. Il n'a pas commenté la possibilité d'échanger Karlsson ou de lui faire signer un contrat. Le camp d'entraînement des Sénateurs s'ouvrait jeudi.

« Ils ont été clairs avec la direction dans laquelle ils vont, a indiqué Karlsson. Malheureusement, je ne faisais pas partie de leurs plans et je respecte ça. C'est leur décision. Je ne leur souhaite rien d'autre que le meilleur. Je pense qu'ils seront en mesure de réaliser des choses extraordinaires. Ils comptent sur un bon groupe de joueurs qui sont extrêmement motivés et qui feront tout pour connaître du succès, non seulement cette saison, mais dans l'avenir également. »

Video: OTT@TBL : Un ricochet bénéfique pour Karlsson

Les Sénateurs (25-45-12) ont terminé au 15e rang de l'Association de l'Est, la saison dernière, 30 points derrière les Devils du New Jersey et la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley. La saison précédente, ils s'étaient inclinés en prolongation dans le match no 7 de la finale de l'Est contre les Penguins de Pittsburgh.

Capitaine des Sénateurs depuis 2014, Karlsson a remporté le trophée Norris à deux reprises (2012, 2015) et il a terminé au deuxième rang du scrutin en 2016 et 2017. Sélectionné par les Sénateurs en première ronde (15e au total) du repêchage 2008 de la LNH, Karlsson totalise 518 points (126 buts, 392 passes) en 627 matchs de saison régulière, et 37 points (six buts, 31 aides) en 48 rencontres des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

« Erik Karlsson était probablement le joueur qui allait nous rapporter le plus gros retour dans une optique de reconstruction », a affirmé le DG des Sénateurs Pierre Dorion. « Ce n'était pas facile pour nous d'échanger un joueur de la trempe d'Erik Karlsson. Mais pour réussir à atteindre nos objectifs à long terme avec cette reconstruction, nous devions passer à l'action. »

Karlsson a amassé 355 points (83 buts, 272 passes) en cinq saisons depuis qu'il est revenu au jeu à la suite d'une déchirure du tendon d'Achille. Parmi les défenseurs de la LNH, seul Brent Burns des Sharks de San Jose, avec 326 points (107 buts, 219 mentions d'aide), a obtenu plus de 275 points durant cette période.

« Ultimement, pour acquérir un joueur comme lui, tu dois donner quelque chose et nous perdons des joueurs de qualité qui sont également de très bonnes personnes, a dit Wilson. Tous les joueurs qui quittent notre organisation ont un futur rayonnant dans cette ligue. »

Tierney, âgé de 24 ans, a établi des sommets en carrière au chapitre des points (40), des buts (17) et des passes (23) la saison dernière, sa quatrième dans la LNH. Il a ajouté deux aides en 10 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Il totalise 104 points (41 buts, 63 aides) en 284 rencontres dans la LNH, toutes disputées avec les Sharks, et 12 points (cinq buts, sept mentions d'aide) en 40 rencontres de séries. Tierney a été le choix de deuxième ronde (55e au total) de San Jose au repêchage 2012 et il a signé un contrat de deux ans avec les Sharks le 18 juillet.

DeMelo, 25 ans, a amassé 20 points, seulement des assistances, en 63 parties avec les Sharks la saison dernière, et une passe en 10 matchs des séries. Choix de sixième ronde (178e au total) au repêchage 2011, il cumule 32 points (trois buts, 29 aides) en 133 rencontres de saison régulière.

Balcers, 21 ans, a passé la dernière saison avec San Jose dans la Ligue américaine de hockey (LAH), terminant l'année avec 48 points (23 buts, 25 passes) en 67 parties. Il a été sélectionné par les Sharks en cinquième ronde (142e au total) au repêchage 2015.

Norris, 19 ans, a été le choix de première ronde (19e au total) des Sharks au repêchage 2017. Il a amassé 23 points (huit buts, 15 mentions d'aide) en 37 matchs avec l'université du Michigan la saison dernière.

« Nous avons dit à nos partisans ce que nous vous avons déclaré hier : actuellement, nous sommes en reconstruction, a souligné Dorion. Nous voulons nous battre pour la Coupe année après année. Nous ne voulons pas être inconstants comme ç'a été le cas dans les 10 dernières années. D'après ce qu'on voyait, Erik Karlsson allait être ici pour seulement une autre année. Ce que nous avons fait aujourd'hui est de nous assurer que notre reconstruction se déroule le mieux possible. »

Perron, 22 ans, a été un choix de septième ronde (190e au total) par Ottawa au repêchage 2014. Il a amassé 15 points (quatre buts, 11 passes) avec Belleville dans la LAH en 2017-18.

Ottawa recevra le choix de première ronde San Jose en 2019 ou en 2020 (peu importe le résultat de la loterie). Si les Sharks ratent les séries cette saison, le premier choix de 2019 s'en va à Ottawa. Sinon, ce sera le choix de 2020.

Le choix de deuxième ronde en 2019 reçu par Ottawa sera le meilleur entre celui des Sharks ou des Panthers de la Floride.

Si San Jose s'entendait avec Karlsson sur un contrat, Ottawa recevrait le choix de deuxième ronde des Sharks en 2021, qui deviendrait un choix de première ronde (peu importe le résultat de la loterie) si San Jose atteint la Finale de la Coupe Stanley cette saison.

Si Karlsson se retrouve au sein d'une formation de l'Association de l'Est cette saison, les Sénateurs recevront un choix de première ronde additionnel des Sharks pas plus tard qu'en 2022.

* Le journaliste NHL.com Nicholas J. Cotsonika et le correspondant NHL.com Callum Fraser ont contribué à cet article.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.