Skip to main content

John Tavares conseille ses jeunes coéquipiers des Maple Leafs

Le joueur de centre conseille William Nylander et d'autres joueurs sur le point de devenir joueurs autonomes avec compensation

par LNH.com @LNH_FR

John Tavares offre des conseils à trois coéquipiers des Maple Leafs de Toronto dans leurs négociations en tant que joueurs autonomes avec compensation.

« Maintenez votre énergie et votre concentration sur la glace, ne changez pas votre identité », a déclaré Tavares, qui a signé un contrat de sept ans et d'une valeur de 77 millions $ en tant que joueur autonome sans compensation le 1er juillet. « Vous être arrivé à ce moment pour une raison, vous connaissez du succès depuis longtemps et aussi pendant votre carrière brève dans la LNH, et c'est très impressionnant pour un jeune joueur.

« Je crois qu'il faut garder votre concentration sur tout ce que vous faites chaque jour en sachant que vous êtes très chanceux d'avoir l'occasion de jouer dans la LNH. Ne le tenez pas pour acquis. C'est la manière dont je l'ai toujours abordé, et je crois certainement que d'autres joueurs dans ce groupe-ci partagent ce sentiment. »

L'attaquant joueur autonome avec compensation William Nylander demeure en Suède alors que les négociations se poursuivent entre les Maple Leafs et son agent. L'attaquant de 22 ans a raté le match d'ouverture, une victoire de 3-2 en prolongation face aux Canadiens de Montréal mercredi, et il devrait rater les deux matchs des siens cette fin de semaine.

Auston Matthews et Mitchell Marner, 21 ans chacun, pourront devenir joueurs autonomes avec compensation le 1er juillet. Les attaquants pourront accepter un nouveau contrat avec l'équipe dès le 1er janvier.

À LIRE : Cinq questions avec Auston MatthewsToronto voudrait que ses joueurs donnent de la flexibilité financière

Le talent possédé par le jeune noyau des Maple Leafs s'avérait un des éléments les plus alléchants pour Tavares, qui a quitté les Islanders de New York après y avoir passé les neuf premières saisons de sa carrière dans la LNH.

Marner a mené Toronto la saison dernière avec 69 points (22 buts) en 82 rencontres. Matthews a inscrit 63 points (34 buts) en 62 matchs, alors que Nylander a ajouté 61 points (20 buts) en 82 parties.

Video: TOR@MTL: Marner marque après l'erreur des Canadiens

Vendredi, Tavares a indiqué qu'en discutant de la situation avec certains joueurs des Maple Leafs pendant l'été qu'il avait l'impression qu'ils allaient être prêts à faire des sacrifices financiers afin de garder l'équipe intacte.

« Il n'y a aucun doute dans ce vestiaire, je crois que tout le monde accepte le plan ici, a ajouté Tavares. Je l'ai vu en parlant avec beaucoup de joueurs pendant mes négociations. J'ai certainement eu cette impression et c'est pourquoi je crois que les choses peuvent bien aller ici. Je l'ai toujours dit, si j'allais quitter Long Island, je ne voulais pas soustraire quelque chose à la nouvelle équipe. »

Tavares croit qu'il côtoiera Nylander cette saison. Si Nylander ne signe pas un contrat avant le 1er décembre, il ne pourra pas jouer dans la LNH cette saison.

« C'est une négociation, et chacune a sa propre durée et son propre processus, et il y a parfois des moments décourageants en chemin, a dit Tavares. Au bout du compte, je crois que la situation se résoudra, et j'espère voir Willy ici au plus tôt. »

Nylander, qui vient de compléter son contrat de recrue de trois ans, a réitéré jeudi qu'il souhaite demeurer avec les Maple Leafs pendant un entretien avec Aftonbladet, un journal en Suède.

« Je dois penser à long terme. Il s'agit de mon avenir », a souligné Nylander.

Le président des Maple Leafs Brendan Shanahan a suggéré mercredi que les jeunes joueurs qui font partie du noyau de l'équipe devraient faire des sacrifices financiers s'ils veulent demeurer ensemble et remporter une Coupe Stanley pour Toronto depuis 1967.

Shanahan a parlé de ses années avec les Red Wings de Detroit pour donner un exemple de joueurs qui ont accepté moins d'argent pour que l'équipe profite de plus de marge de manœuvre pour ajouter du talent. C'était avant l'ère du plafond salarial dans la LNH. Ce fut le cas des Red Wings de 2001-02, champions de la Coupe Stanley, qui ont mis la main sur Brett Hull et Luc Robitaille en début de saison.

« Au final, nous avons tous trouvé une façon de nous intégrer financièrement les uns avec les autres pour que nous puissions ajouter des joueurs au groupe », a déclaré Shanahan, qui a remporté la Coupe trois fois avec Detroit. « C'est évidemment ce que nous demandons à nos jeunes leaders. Il y a beaucoup d'autres opinions, et c'est compréhensible. Comme je l'ai dit, ce n'est pas pour tout le monde. Nous croyons que nos joueurs - même si ce ne sera pas facile - ont acheté la philosophie de l'équipe. Ils ont également acheté le fait qu'ils font partie des Maple Leafs de Toronto et qu'ils représentent la ville de Toronto. Ils savent ce qui sera le plus important. »

Tavares a paraphé son deuxième contrat avec les Islanders, une entente de six ans et de 33 millions $, alors qu'il restait un an sur son contrat de recrue, une situation semblable à celle de Matthews et Marner.

Tavares aurait également reçu des offres plus lucratives que celle qu'il a acceptée avec Toronto.

« Sans aucun doute (tu veux maximiser ta valeur), mais il y a toujours deux parties dans une négociation, tu tentes toujours de trouver une entente qui est équitable et raisonnable pour tout le monde, a noté Tavares. Il y a toujours des concessions, ça fait partie des négociations dans toute entreprise commerciale, non seulement dans le hockey. Ce n'est pas facile de vivre l'expérience, mais tu tentes certainement de contrôler ce que tu peux contrôler, et c'est la raison pour laquelle tu embauches un agent et un système de soutien qui peuvent gérer certaines choses. Et puis tu espères que les deux parties sont suffisamment proches pour vouloir s'entendre. »

*Avec la collaboration de Dave McCarthy, correspondant LNH.com

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.