Skip to main content

De La Rose de retour à l'entraînement

Victime d'un épisode cardiaque, le jeune attaquant des Canadiens a admis avoir eu un moment de frayeur

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Jacob De La Rose était de retour à l'entraînement chez les Canadiens de Montréal, lundi. Le jeune attaquant a admis avoir eu un moment de frayeur à la suite de l'épisode cardiaque qu'il a vécu après le dernier match préparatoire des Canadiens de Montréal, le 29 septembre. C'était la première fois qu'il ressentait un malaise semblable.

« J'ai eu la frousse et j'espère que ça n'arrivera plus », a commenté le Suédois âgé de 23 ans à l'issue de la séance de l'équipe. « Je suis heureux d'être de retour et de ne pas avoir manqué trop de temps. »

L'entraîneur Claude Julien n'a pas voulu se prononcer quant à savoir si De La Rose sera disponible en vue du match inaugural à domicile du Tricolore face aux Kings de Los Angeles, jeudi (19h30 HE; RDS, TSN2, FS-W).

« C'est encore tôt pour le savoir, a-t-il répondu. C'était son premier entraînement avec le groupe. Le feu vert des médecins doit venir avant que je prenne la décision. »

À LIRE : Byron fait la fête à Pittsburgh 

De La Rose ne veut pas raconter l'épisode en détail, si ce n'est pour dire que « ce n'est pas quelque chose que vous souhaitez vivre ».

« J'ai senti que ça n'allait pas (après le match contre les Sénateurs d'Ottawa) et j'en ai immédiatement parlé aux médecins de l'équipe », a-t-il simplement relaté.

Il s'est soumis à la batterie d'examens médicaux nécessaire. Il a recommencé à patiner au moment où le CH était à Pittsburgh, samedi.

« Cinq jours c'est une courte période de temps. Ce n'est pas comme si j'avais tout perdu de ma forme », a noté De La Rose en ajoutant qu'on ne sait pas s'il est à l'abri à jamais d'un autre malaise semblable.

Un choix à faire

Pour revenir à Julien, il a mentionné que De La Rose a du temps à reprendre après avoir raté la première semaine d'activités.

Il faut également savoir que l'éventuel retour au jeu du patineur natif d'Arkiva créera de la congestion au sein de la formation de 23 joueurs des Canadiens. Un attaquant - Nikita Scherbak ou De La Rose lui-même - devra possiblement être soumis au processus du ballottage et le CH pourrait donc perdre ses services. Julien a assuré qu'on ne tentera pas de gagner du temps avant de se résoudre à trancher. 

« Ce n'est réellement pas notre style parce que nous aurions pu faire la même chose avec Andrew Shaw (en début de saison) et nous ne l'avons pas fait, a-t-il fourni en guise d'explication. Quand un joueur est prêt, c'est à nous de prendre la décision adéquate. Il n'est pas question de retenir un gars en santé parce que c'est le 24e joueur. Le moment venu, nous prendrons une décision. »

Lundi, De La Rose a complété un cinquième trio en compagnie du vétéran Tomas Plekanec et du jeune ailier droit Scherbak. Plekanec et Scherbak ont été laissés de côté dans les deux premiers matchs de l'équipe.

En défense, les duos étaient inchangés. Le vétéran Karl Alzner était le septième défenseur.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.