Skip to main content

Cinq clés : Jets vs Predators, match no 2

Nashville a besoin que Rinne rebondisse tandis que Scheifele a élevé son jeu d'un cran offensivement pour Winnipeg

par Robby Stanley / Correspondant NHL.com

JETS vs PREDATORS

 

19 h HE, NBCSN, CBC, TVAS

Les Jets mènent la série au meilleur de sept matchs 1-0

NASHVILLE - Les Predators de Nashville tenteront d'égaler la série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest en accueillant les Jets de Winnipeg pour le match no 2, dimanche au Bridgestone Arena.

Les Jets ont gagné 4-1 dans le match no 1 de la série au meilleur de sept matchs et voudront gagner les deux premières rencontres d'une série à l'étranger pour la première fois dans l'histoire de la concession. Nashville n'a jamais gagné une série après s'être incliné dans le match no 1.

Voici cinq clés pour le match no 2 :

 

1. Hellebuyck vs Rinne

Le gardien de Winnipeg Connor Hellebuyck a brillé dans le match no 1 avec 47 arrêts après avoir conclu la série de première ronde contre le Minnesota avec deux blanchissages consécutifs. Hellebuyck montre un dossier de 5-1 avec une moyenne de 1,77 et un pourcentage d'arrêts de ,940 en séries éliminatoires. S'il continue à être aussi dominant, les Jets seront difficiles à battre.

À LIRE : Hellebuyck égal à lui-même dans le match no 1 | Perreault anxieux de revenir au jeu

Les Predators ont retiré Pekka Rinne du match no 1 après la deuxième période. Il a réalisé 13 arrêts sur 16 lancers, mais l'entraîneur Peter Laviolette est convaincu qu'il saura rebondir.

« Rinne sera prêt, a dit Laviolette. Il est un gardien de niveau élite. Il est le pilier de cette concession depuis longtemps. Il a traversé beaucoup d'épreuves et d'obstacles. »

2. Plus de temps en zone offensive pour les Jets

Les Jets ont été dominés 48-19 au chapitre des tirs dans le match no 1 et ils ont passé beaucoup de temps en zone défensive. Même s'ils ne sont pas insatisfaits de leur jeu, ils savent qu'ils doivent être plus longtemps en attaque dans le match no 2.

« Nous essayons d'envoyer des rondelles au filet et de placer des gars devant le but », a noté l'attaquant Blake Wheeler. « Quand une équipe essaie de tirer de partout, il y a des limites à ce qu'elle peut faire. Ton objectif est donc que tes trois joueurs près du but soient vraiment forts. Pour nous, ces trois gars-là ont été excellents pour repousser l'adversaire et limiter les occasions de retour. »

3. Les Predators doivent créer plus de circulation

Les Predators ont généré beaucoup de tirs et tenté beaucoup de lancers dans le match no 1. Mais ils n'ont pas obtenu beaucoup de déviations, de retours et ils n'ont pas créé d'écrans devant le filet. Il en faudra plus dans le match no 2.

À LIRE AUSSI : Poile espère que la prochaine étape est une Coupe Stanley à Nashville | Les Predators gardent confiance en vue du match no 2

« Présentement, il faut toucher le filet à travers la circulation et sauter sur la rondelle pour un retour, a expliqué l'attaquant Austin Watson. On tire beaucoup et c'est bien. Nous avons tenté beaucoup de tirs et on en a parlé tout au long de l'année, il faut lancer le plus possible et de bonnes choses arriveront. »

4. Scheifele élève son jeu d'un cran

Le joueur de centre Mark Scheifele, le premier joueur repêché par les Jets après que la concession ait été relocalisée d'Atlanta à Winnipeg en 2011, est le meilleur joueur des Jets depuis le début des séries. Il a marqué deux fois dans le match no 1 et mène les Jets avec six buts en autant de parties, dont cinq à ses trois dernières rencontres.

Video: WPG@NSH, #1: Scheifele déjoue Rinne d'un bon tir

« Le hockey, c'est comme ça », a-t-il déclaré à propos de sa production offensive. « Quand tu obtiens des chances, parfois tu es chanceux. Les gars avec qui je joue me facilitent la tâche. Blake Wheeler et Kyle Connor sont des joueurs plutôt phénoménaux, donc ça devient facile. Tu veux continuer de bien jouer. Il faut jouer dans les deux sens de la patinoire et sur 200 pieds. Si tu joues bien en défensive, ça crée des occasions en attaque. »

5. Les Predators gardent leur sang-froid

Les Predators n'ont pas l'air inquiets parce qu'ils ont perdu le match no 1. Ils se fient à l'expérience acquise en séries lors des quatre dernières saisons et ils ne veulent pas que leurs émotions aient le dessus.

« Tu dois suivre le chemin, continuer à travailler fort et rester humble », a affirmé le défenseur Mattias Ekholm. « C'est quelque chose que tu apprends avec les années. »

Formation prévue des Jets

Kyle Connor -- Mark Scheifele -- Blake Wheeler
Nikolaj Ehlers -- Paul Stastny -- Patrik Laine
Brandon Tanev -- Adam Lowry -- Bryan Little
Matt Hendricks -- Andrew Copp -- Jack Roslovic

Josh Morrissey -- Jacob Trouba
Toby Enstrom -- Dustin Byfuglien
Ben Chiarot -- Tyler Myers

Connor Hellebuyck
Michael Hutchinson

Retranchés : Tucker Poolman, Joe Morrow, Joel Armia, Shawn Matthias, Marko Dano, Sami Niku
Blessés : Mathieu Perreault (haut du corps), Steve Mason (non divulgué), Dmitry Kulikov (bas du corps)

Formation prévue des Predators

Filip Forsberg -- Ryan Johansen -- Viktor Arvidsson
Kevin Fiala -- Kyle Turris -- Craig Smith
Colton Sissons -- Nick Bonino -- Austin Watson
Calle Jarnkrok -- Mike Fisher -- Miikka Salomaki

Roman Josi -- Ryan Ellis
Mattias Ekholm -- P.K. Subban
Alexei Emelin -- Matt Irwin

Pekka Rinne
Juuse Saros

Retranchés : Scott Hartnell, Anthony Bitetto, Ryan Hartman, Eeli Tolvanen
Blessé : Yannick Weber (haut du corps)

Dans le calepin

Mathieu Perreault a participé à l'entraînement matinal de Winnipeg, mais il portait un chandail n'autorisant pas les contacts. … Les Predators n'ont pas tenu d'entraînement matinal.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.