Skip to main content

Carey Price « recordman »

Le gardien s'illustre dans le court gain de 3-1 des Canadiens contre les Red Wings, mardi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal auront besoin d'un Carey Price au sommet de son art afin de se qualifier aux séries éliminatoires. Le gardien vedette l'a de nouveau démontré, mardi, dans la victoire de 3-1 des siens face aux Red Wings de Detroit, qui lui a permis de coiffer Jacques Plante au chapitre des victoires au premier rang de l'histoire de la concession.

Price a été à son mieux au moment où les Red Wings ont tenté de créer l'égalité en troisième période. Il a bloqué 20 lancers au total de la soirée afin de signer sa 315e victoire dans la LNH.

« C'est une bonne soirée pour lui parce que c'est bien mérité », a commencé par dire l'entraîneur Claude Julien. « Il a joué tout un match. Il nous a donné l'occasion de gagner. Il a sauvé les meubles, surtout en troisième période.

À LIRE AUSSI : Tour d'horizon des matchs du 12 mars | Price pas peu fier de son accomplissement | Les Red Wings se tournent déjà vers l'an prochain

« C'est un bel accomplissement de sa part, a continué Julien. Je sais qu'il est très humble, mais je suis assuré qu'il est très fier. Il a toujours comme objectif de gagner la Coupe Stanley à Montréal, c'est ce qu'on lui souhaite prochainement. »

Le brio de Price a permis au Tricolore (37-26-7) de demeurer au coude-à-coude avec les Blue Jackets de Columbus dans la course aux séries dans l'Association de l'Est. Les Blue Jackets ont vaincu les Bruins de Boston 7-4, mardi. Les deux équipes totalisent 81 points après 70 rencontres chacune. Les Blue Jackets sont les détenteurs de la seconde place des équipes repêchées parce qu'ils ont obtenu plus de victoires en temps réglementaire et en prolongation que le CH (38-35).

Max Domi et Brett Kulak ont déjoué le gardien des Red Wings Jonathan Bernier, qui a également connu une bonne soirée avec 33 arrêts. Domi a ajouté son 24e but de la saison dans le filet abandonné, avec 49 secondes à jouer. Tomas Tatar a amassé deux aides.

Andreas Athanasiou a été le seul marqueur des Red Wings (24-36-10, 58 points).

« C'est très impressionnant », a commenté Bernier en parlant de la marque de Price. « Ce n'est pas facile de jouer à Montréal. Il a connu des hauts et des bas, mais il n'a jamais abandonné. L'adversité l'a rendu plus fort. On doit lui donner beaucoup de mérite. » 

Bon duel

Les gardiens ont été appelés à s'illustrer tôt en stoppant une échappée chacun. Price a d'abord frustré Andreas Athanasiou, qui a filé à pleine vapeur sur le flanc gauche. Bernier a ensuite stoppé Tomas Tatar, qui a surgi devant lui.

Les Canadiens ont eu l'avantage 13-5 au chapitre des tirs au cours du premier vingt, mais ils n'ont pas pu ouvrir le score.

Face à des rivaux qui ne sont plus animés du sentiment d'urgence, inscrire le premier but revêt encore une plus grande importance. On cherche à scier les jambes d'adversaires à la confiance fragilisée le plus rapidement possible.

Le CH a finalement pu obtenir le premier but convoité à 12:27 du deuxième vingt. Bien positionné devant Bernier, Domi a habilement redirigé dans le haut du filet la passe d'Andrew Shaw.

Il a fait mieux en doublant son avance avant la fin du tiers. La frappe du défenseur Brett Kulak s'est faufilée entre les jambières du gardien, à 17:32.

En avant par deux buts, le Tricolore n'avait qu'à éviter de connaître un relâchement pour les 20 dernières minutes.

La façon d'y arriver n'était assurément pas de céder un but dès la première minute de jeu. Avec des joueurs sur le dos, Athanasiou a trouvé l'ouverture entre les jambières de Price à la 40e seconde.

Video: Le Tricolore gagne 3 à 1, Price passe à l'histoire

Le CH ne s'est pas laissé démonter, mais il pouvait s'estimer chanceux que Price soit dans une bonne soirée.

Le gardien a sauvé la mise devant Tyler Bertuzzi, qui s'est échappé du centre de la patinoire, avec un peu moins de 12 minutes à écouler.

Il a par la suite stoppé de la mitaine le tir à courte distance du défenseur Trevor Daley. 

« Les gars se nourrissent de l'énergie qu'il dégage », a affirmé le capitaine Shea Weber au sujet de Price. « Chacun a sa façon de la transmettre et pour Carey c'est avec son sang-froid qui a un effet apaisant sur le groupe, surtout quand nous ne sommes pas à notre mieux comme ce soir. Il nous donne la chance de gagner tous les matchs. C'est un joueur d'exception.

« Les arrêts qu'il a réalisés en troisième période nous ont calmés. Nous avons mieux joué par après », a résumé Weber. 

Le but d'assurance de Domi avec environ une minute à jouer a permis aux partisans de respirer d'aise.

« C'est le résultat qui compte. Les deux points de classement sont durs à arracher, a affirmé Julien. Ce sont tous de gros matchs. Ça n'a pas été parfait. Nous pouvons jouer beaucoup mieux. C'est chose du passé et il faut penser au prochain match. Il faut être prêt et apprendre à jouer ces gros matchs-là. Ce soir, il faut donner du mérite aux Red Wings. Ils ont bien patiné et bien joué. C'était une équipe totalement différente de celle que nous avions facilement vaincue à Detroit dernièrement (8-1). »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.