Skip to main content

Bruce Cassidy a eu la main heureuse

L'entraîneur des Bruins a fait confiance au quatrième trio, qui a complètement changé l'allure du premier match de la Finale

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BOSTON - Les Blues de St. Louis étaient en plein contrôle. Ils dominaient en échec-avant, ne laissaient à peu près pas d'espace aux Bruins de Boston en territoire défensif et menaient 2-0 en début de deuxième période lors du premier match de la Finale de la Coupe Stanley.

La foule du TD Garden devenait presque aussi silencieuse que par un soir de novembre. Les Bruins avaient absolument besoin d'un électrochoc et l'entraîneur Bruce Cassidy leur a fourni grâce à un changement de stratégie bien simple.

À LIRE AUSSI : La première manche à BostonHalak, contre mauvaise fortune, bon coeurBergeron est plus prêt que jamais

Il a cessé d'utiliser le trio de Patrice Bergeron face à celui de Brayden Schenn - un duel clairement dominé par la première unité des Blues - et le vent a tourné rapidement; sa troupe est venue de l'arrière de brillante façon pour l'emporter 4-2, lundi. Aussi simple que ça.

« Les choses ne tournaient pas en notre faveur, a commenté Cassidy. Le trio de Bergeron avait de la difficulté à établir son style de jeu et l'autre trio dominait en possession de rondelle. Nous avons utilisé le trio de Sean Kuraly contre les bons trios toute l'année et nous avons décidé d'opter pour cette stratégie.

« Ils ont été en mesure de garder la possession de la rondelle et c'est une bonne façon de défendre contre de bons trios. Habituellement, l'unité de Patrice n'a pas de misère à le faire, mais ce n'était pas le cas ce soir. »

Pas besoin d'y aller de calculs savants et d'analyses très poussées pour constater que le fait de garder la rondelle est une excellente manière de contrer l'adversaire.

À partir du moment où Vladimir Tarasenko a doublé l'avance des siens, à une minute de la deuxième, jusqu'à celui où les Bruins ont pris les devants pour la première fois du match, à 5:21 de la troisième, les Blues n'ont dirigé que trois tirs sur le filet de Tuukka Rask. 
Sur la même période de temps, les Bruins ont décoché 25 lancers de l'autre côté. 

Video: STL@BOS, #1: Tarasenko complète une belle passe

Non seulement le trio de Kuraly - flanqué de Joakim Nordstrom et de Noel Acciari - a fait le travail en défensive, mais il a aussi produit offensivement. Kuraly a servi une superbe passe à Connor Clifton sur le but qui a donné vie aux Bruins avant de pousser les siens en avant en complétant le beau jeu d'Acciari.

« Nous avons été capables de bâtir sur ce premier but, a dit Cassidy. Notre équipe a fait preuve de résilience tout au long de l'année, pas nécessairement en effectuant des remontées, mais surtout grâce à la production de différents gars. Personne n'abandonne ici. Nous répondons toujours et ç'a été un bon exemple ce soir. »

Video: STL@BOS, #1: Clifton et Kuraly font la paire

« Je crois que ça montre bien la confiance que notre entraîneur a en nous, a dit le héros du match. Il s'attend à ce que nous leur compliquions la vie et que nous leur fassions payer chaque petit pouce disponible. S'ils nous battent grâce à leurs habiletés - ce qui va assurément se produire à quelques occasions - c'est la vie, mais nous ne les laisserons pas nous battre parce que nous commettons des erreurs. »

Des fleurs

N'allez pas croire que Bergeron s'offusque de ce petit ajustement. Il a peut-être vu sa mission face au trio de Schenn prendre fin plus rapidement que prévu, mais il a tout de même été utilisé à profusion par son entraîneur. 

Rendu à ce stade de la saison, l'important est que les Bruins ont signé une huitième victoire de suite en séries et qu'ils sont maintenant à trois gains d'une deuxième conquête de la Coupe Stanley en huit ans.

« Bruce n'a pas peur de faire plusieurs changements pendant un match, il fait ça souvent, a expliqué l'attaquant québécois. Le quatrième trio nous a donné du bon hockey toute la saison et il continue sur la même lancée.

Video: STL@BOS, #1: Kuraly donne l'avance aux Bruins

« Je le disais hier, nous sommes une équipe qui mise beaucoup sur sa profondeur. Nous l'avons démontré lors de ce premier match contre les Blues. Les gars du quatrième trio ont sonné notre réveil avec le premier but et ils ont aussi marqué le but vainqueur. »

Et comme il peut se le permettre, Cassidy a indiqué qu'il pourrait revenir à son plan initial lors du match no 2. D'un coup que son premier trio ferait mieux.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.