Skip to main content

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Flyers

Les succès de l'équipe seront hautement liés à la tenue de Carter Hart devant le filet

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Flyers de Philadelphie.

Un nouvel entraîneur, une ligne de centre revampée et un nouveau flanc droit à la ligne bleue : les Flyers de Philadelphie ont procédé à une petite transformation au cours de l'entre-saison après avoir raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la quatrième fois en sept ans. 

Maintenant sous la gouverne d'Alain Vigneault, les Flyers ont assurément l'intention de profiter des bonnes années de leurs meilleurs éléments offensifs - Claude Giroux, Sean Couturier et Jakub Voracek - pour participer aux séries éliminatoires de façon régulière et aussi pour franchir quelques rondes.

Les arrivées de l'attaquant Kevin Hayes et des défenseurs Justin Braun et Matt Niskanen - tous des vétérans - viennent renforcir cette idée.

31 EN 31 FLYERS : Les meilleurs espoirs | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

« Nous avons de bons jeunes, un bon noyau qui a besoin d'être guidé dans la bonne direction et une combinaison de solides vétérans qui sont dans la Ligue depuis quelques années », a déclaré Vigneault lorsqu'il a été nommé entraîneur-chef.

« Dans mon esprit, cette équipe a de très bons atouts. Je pense qu'en travaillant tous ensemble, avec la bonne ligne directrice, la bonne culture et la bonne mentalité, les Flyers seront une très bonne équipe dans un avenir rapproché. »

Les jeunes espoirs Joel Farabee et Morgan Frost cognent aussi à la porte à l'attaque et pourraient apporter du punch et de la profondeur à une formation déjà assez menaçante sur les trios de pointe.

« C'est emballant de voir que les dirigeants font tout afin que l'équipe ait du succès. Ça donne un "boost" de confiance », a récemment déclaré Couturier. « Sur papier, il n'y a aucune excuse pour que nous n'ayons pas de succès. »

Voici trois questions intimement liées aux succès des Flyers cette saison :

Carter Hart pourra-t-il connaître du succès dès cette année?

La question des gardiens a trop souvent été une épine dans le pied des Flyers. Depuis des années, ils n'ont jamais véritablement été en mesure de dénicher - mais surtout de développer - un gardien no 1. 

C'était d'ailleurs la raison pour laquelle plusieurs observateurs se demandaient s'il était trop tôt pour lancer Hart dans la gueule du loup dès sa première saison chez les professionnels, quand ils l'ont rappelé en décembre. Le gardien de 21 ans a fait flèche de tout bois et a démontré de très belles choses en 31 matchs.

Maintenant que son poste de no 1 est assuré, il sera intéressant de voir comment il se débrouillera pendant une saison complète. L'an dernier, il a affiché une moyenne de buts alloués de 2,83 et un taux d'efficacité de ,917.

Video: VAN@PHI: Hart plonge pour voler Goldobin

« Je sais maintenant ce que c'est de jouer dans la LNH, a dit Hart au bilan de fin de saison. Toutes ces expériences vont m'aider pour la prochaine saison. Je vais être mieux préparé. Tout le monde veut jouer jusqu'au mois de juin et nous n'arrêterons pas tant que nous n'aurons pas atteint ce but. »

Quel impact aura l'arrivée de Kevin Hayes dans la formation?

Les Flyers ont frappé un grand coup en accordant un contrat de sept ans au joueur de centre Kevin Hayes après l'avoir acquis des Jets de Winnipeg. Cet ajout viendra brasser la soupe et instaurer une compétition interne entre ce dernier et le jeune Nolan Patrick, qui espère continuer à gravir les échelons. 

Hayes a amassé 55 points, son plus haut total en carrière, en 71 matchs avec les Rangers de New York et les Jets, la saison dernière. À 27 ans, Hayes entre dans les meilleures années de sa carrière et deviendra un élément important du noyau de l'équipe.

Video: WPG@STL, #3: Hayes marque de la pointe

Patrick, le deuxième choix du Repêchage 2017 de la LNH, a récolté 31 points, dont 13 buts, en 72 matchs à sa deuxième saison dans la LNH

« L'arrivée de Hayes fait que nous aurons trois bons trios capables de marquer des buts », a estimé Couturier. « Nous serons gros au centre : Hayes mesure 6 pieds 5 pouces et Patrick et moi faisons 6 pieds 3 pouces chacun. Nous pourrons contrôler le centre de la patinoire. Ça ajoute de la profondeur à la formation et nous devrions marquer pas mal de buts. »

Alain Vigneault saura-t-il faire des Flyers une équipe de séries?

Depuis qu'ils ont battu les Penguins de Pittsburgh en six matchs au printemps 2012, les Flyers n'ont pas gagné une ronde de séries. Ils y ont participé quatre fois en sept ans, mais n'ont jamais atteint le deuxième tour. 

Les équipes dirigées par Alain Vigneault n'ont habituellement pas trop de misère à se qualifier ni à faire un bon bout de chemin au printemps. Il n'a raté les séries qu'à une seule occasion en sept saisons à la barre des Canucks et a fait de même en cinq campagnes derrière le banc des Rangers.

Il a surtout atteint la Finale de la Coupe Stanley avec les deux formations. Il est exactement l'homme que les Flyers recherchaient au point où la formation en est. 

« Certains vont aimer ce que je ferai en compagnie (du directeur général) Chuck Fletcher tandis que d'autres n'aimeront pas mon approche. Mais en fin de compte, vous savez ce que nous devons faire? Nous devons gagner. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.