Skip to main content

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez le Wild

Le successeur de Paul Fenton au poste de directeur général devra clarifier le plan d'action de l'équipe pour les années à venir

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, le Wild du Minnesota.

Il est difficile d'être optimiste par les temps qui courent si l'on est un partisan du Wild. Après avoir raté les séries pour la première fois en sept ans, l'équipe semblait se retrouver à la croisée des chemins avec un noyau vieillissant et une banque d'espoirs très peu garnie.

La reconstruction semblait être la voie à suivre, mais le directeur général Paul Fenton a plutôt décidé d'octroyer un contrat de cinq ans à l'attaquant de 31 ans Mats Zuccarello, quelques semaines avant de se faire montrer la porte de sortie - moins de 15 mois après son embauche.

31 EN 31 WILD : Les meilleurs espoirs | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

« Il n'y a pas eu de moment fatidique », a dit le propriétaire Craig Leipold à propos du congédiement. « C'est simplement quelque chose à quoi je pensais de plus en plus. Il n'y a eu aucun problème majeur. C'était plutôt plusieurs petites problématiques et nous trouvions que c'était le moment de faire un changement. »

Alors qu'on ne sait toujours pas s'il se rangeait dans le camp des acheteurs ou des vendeurs à la date limite des transactions, Fenton a changé le visage de l'équipe en échangeant les attaquants Mikael Granlund, Charlie Coyle et Nino Niederreiter pour mettre la main sur Kevin Fiala, Viktor Rask et Ryan Donato, respectivement.

« Nous ne connaîtrons pas le résultat des transactions que nous avons effectuées avant environ trois ans, a ajouté Leipold. Il s'agit de la responsabilité de Paul, et je dirai que nous avons obtenu de jeunes joueurs talentueux dans certains de ces échanges. 

« Nous avons un plan stratégique et nous allons dans une direction en particulier. Il le comprenait et il a exécuté le plan. »

Reste qu'il est assez difficile de percevoir une ligne directrice dans les dernières décisions de l'organisation et ce sera au successeur de Fenton de l'identifier clairement. Avec un noyau composé de Zach Parise, Mikko Koivu, Eric Staal et Ryan Suter - tous des joueurs dans la mi-trentaine - le Wild semble condamné à gagner maintenant, mais il n'a pas les éléments pour le faire.

Même s'il avait participé aux séries six années de suite avant l'année dernière, le Wild n'a franchi la première ronde qu'à deux reprises - en 2014 et en 2015.

Voici trois questions intimement liées aux succès du Wild cette saison :

Mats Zuccarello peut-il aider à redynamiser l'attaque de l'équipe?

Bien que douteuse étant donné la position dans laquelle l'organisation se retrouve, l'acquisition de Zuccarello pourrait aider le Wild à ajouter un peu plus de buts au compteur, cette saison. Le Wild a affiché la cinquième pire attaque de la Ligue, l'an dernier, avec 210 buts.

Même si sa production régresse depuis la saison 2015-16, où il a atteint un sommet en carrière avec 61 points, le petit attaquant demeure une menace offensive grâce à sa vitesse. L'an dernier, il a récolté 37 points, dont 11 buts, en 46 rencontres avec les Rangers. Il a été limité à un but et deux aides en deux matchs avec les Stars en raison d'une blessure subie quelques jours après avoir été échangé.

Video: NSH@DAL #4: Zuccarello marque le 3e des Stars en A.N.

« Je me considère encore comme jeune, je me sens mieux qu'il y a cinq ans », a déclaré Zuccarello après la signature de son contrat. « Je me sens plus fort. La saison que je connaissais avant de me fracturer le bras était probablement l'une des meilleures de ma carrière. Je continue de m'améliorer. »

Donato deviendra-t-il le joueur offensif tant attendu?

Parmi les trois joueurs qu'a acquis Fenton à la date limite des transactions, Donato est assurément le plus prometteur, mais aussi le plus intrigant. L'attaquant américain a été repêché en 2014 par les Bruins de Boston (56e au total), et son développement est plus long que prévu.

Difficile de dire si les Bruins ont jeté la serviette dans son cas ou s'ils ont dû s'en départir pour mettre la main sur Coyle, reste que le patineur de 23 ans est encore rempli de promesses. Il a certes démontré de belles choses à son arrivée au Minnesota, récoltant quatre buts et 12 aides en 22 matchs.

Video: NYR@MIN: Donato déjoue Lundqvist et fait 1-0

Maintenant qu'il aura enfin une véritable occasion de se tailler un poste régulier dans la LNH et qu'il vient de signer un pacte de deux ans, Donato devra en profiter. S'il en venait à exploser offensivement, le Wild s'en frotterait les mains.

« J'aime bien les joueurs qui tirent au but plutôt que ceux qui cherchent toujours la passe, avait dit Fenton après son acquisition. C'était l'un des ingrédients que nous voulions ajouter à notre équipe et c'est dans cet aspect qu'il se démarque. »

Devan Dubnyk peut-il maintenir la cadence?

Même s'il n'est plus nécessairement dans la fleur de l'âge, Dubnyk a égalé un sommet personnel en disputant pas moins de 67 rencontres, la saison dernière. Le gardien de 33 ans a joué au moins 60 matchs dans quatre de ses cinq saisons au Minnesota.

Ce n'est pas qu'il a mal fait - il a maintenu une moyenne de buts alloués de 2,54 et un taux d'efficacité de ,913 - mais la tendance actuelle se dirige de plus en plus vers une répartition des tâches un peu plus équitable entre le gardien no 1 et son auxiliaire.

Video: MIN@VGK: Dubnyk vole Stone de la mitaine

En ce sens, le rendement et la contribution d'Alex Stalock pourraient rapidement devenir des enjeux au Minnesota. Ce dernier a joué 21 matchs, la saison dernière, et n'a obtenu que deux départs entre le 18 janvier et le 2 mars. Âgé de 32 ans, il a signé une prolongation de contrat de trois ans, en janvier.

« À mon âge, je connais mon rôle, a dit Stalock. Nous avons un des meilleurs gardiens de la Ligue. C'est mon travail de l'aider s'il veut améliorer quelque chose dans son jeu ou s'il a besoin d'une soirée de congé. Je veux lui donner une chance de briller chaque soir. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.