Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Kings

L'organisation californienne mise beaucoup sur les repêchages des dernières années

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Kings de Los Angeles.

Les Kings misent beaucoup sur les plus récents repêchages pour revigorer un peu la banque d'espoirs de l'organisation, qui a été affectée par les récentes conquêtes de la Coupe Stanley. Depuis le repêchage de 2014 où ils ont sélectionné Adrian Kempe (no 29), aucun choix n'a encore disputé un match dans la LNH.

À une époque où l'accent est mis sur la jeunesse, et ce rapidement, la réalité des Kings jure avec la tendance actuelle.

Le bilan n'est guère plus reluisant avant 2014. Depuis 2010, seuls Derek Forbort (no 15 - 2010), Tyler Toffoli (no 47 - 2010), Andy Andreoff (no 80 - 2011), Tanner Pearson (no 30 - 2012) et Kempe ont joué au moins 100 matchs et sont toujours avec l'équipe.

À leur défense, les Kings n'ont obtenu que cinq choix de première ronde au cours des neuf dernières années. C'est le prix à payer pour gagner la Coupe à deux occasions (2012, 2014).

1. Gabriel Vilardi, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le choix no 11 du repêchage de 2017

Saison dernière : Kingston (OHL): 32 MJ, 22-36-58

L'attaquant, qui vient tout juste d'avoir 19 ans, a perdu la moitié de la dernière saison en raison d'une blessure au dos qui l'a tenue à l'écart du jeu jusqu'à Noël. Sa période de réadaptation l'a empêché de se faire valoir au camp de sélection d'Équipe Canada, mais il devrait se reprendre cette année.

Vilardi a longtemps été considéré comme l'un des cinq meilleurs espoirs disponibles en vue du repêchage de 2017, mais il a glissé au classement en raison notamment de son coup de patin. La saison écourtée qu'il vient de connaître ne lui a pas permis de faire des pas de géant à cet égard et c'est pourquoi il poursuivra sans doute son développement à Kingston.

Arrivée prévue dans la LNH : 2019-20

2. Rasmus Kupari, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le choix no 20 du repêchage de 2018

Saison dernière : Karpat (Finlande): 39 MJ, 6-8-14

Le dynamique joueur de centre devrait contribuer à changer quelque peu le visage des Kings - imposant et plutôt lent - grâce à sa vitesse et à sa fougue. Il a fait le saut du niveau junior à la Liiga la saison dernière et la transition s'est bien déroulée.

Il aura certainement besoin de quelques années supplémentaires de développement en Finlande avant de s'amener avec les Kings, mais Kupari possédait assurément l'une des meilleures paires de mains de sa cuvée au plus récent repêchage.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

31 EN 31 KINGS : Analyse de l'alignement | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

3. Jaret Anderson-Dolan, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le choix no 41 du repêchage de 2017

Saison dernière : Spokane (WHL): 70 MJ, 40-51-91, Ontario (LAH): 5 MJ, 0-2-2

Anderson-Dolan a poursuivi sa progression de brillante façon la saison dernière et a fait ses premiers pas dans le monde du hockey professionnel avec le club-école des Kings en fin de campagne. En atteignant le plateau des 40 buts et des 90 points pour la première fois de sa carrière, il peut légitimement viser la barre des 100 points la saison prochaine avant de s'amener chez les professionnels.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

4. Kale Clague, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le choix no 51 du repêchage de 2016

Saison dernière : Brandon (WHL): 28 MJ, 10-37-47; Moose Jaw (WHL): 26 MJ, 1-23-24

Le défenseur à caractère offensif est prêt à amorcer son parcours chez les professionnels. Il a de loin connu la saison la plus offensive de sa carrière la saison passée en plus d'aider le Canada à remporter le Championnat mondial junior à sa deuxième participation. Il devra vraisemblablement faire ses preuves dans la Ligue américaine.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

5. Cal Petersen, G

Comment a-t-il été acquis : Mis sous contrat pour deux ans comme joueur autonome le 1er juillet 2017

Saison dernière : Ontario (LAH): 2,58 MBA - ,910

Après trois saisons à l'université Notre-Dame, le gardien de 23 ans a connu une très bonne première saison chez les professionnels. Jonathan Quick aura 33 ans cette saison et les Kings croient avoir son successeur en Petersen.

Arrivée prévue dans la LNH : 2019-20

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.