Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Blue Jackets

La porte est grande ouverte pour les espoirs à Columbus, surtout l'attaquant français Alexandre Texier

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Blue Jackets de Columbus.

Les Blue Jackets auront rapidement besoin de leurs jeunes éléments afin de venir en aide à leur formation. Avec les pertes de Matt Duchene, Artemi Panarin, Ryan Dzingel et Sergei Bobrovsky sur le marché des joueurs autonomes, la porte semble grande ouverte pour un joueur qui voudra se hisser avec le grand club dès cette saison.

Toutefois, les diverses transactions de l'équipe depuis trois ans ont eu pour effet de réduire le bassin d'espoirs de qualité au sein de l'organisation. Les Blue Jackets ont échangé un total de six choix à la date limite des transactions, dont leur premier, quatrième et septième choix en 2019, afin de faire l'acquisition de Duchene, Dzingel, Keith Kinkaid et Adam McQuaid.

31 EN 31 BLUE JACKETS : Analyse de l'alignement | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Cela signifie que Columbus n'a repêché en première ronde qu'une fois lors des trois derniers encans annuels, deux fois au deuxième tour, en plus de ne repêcher que trois joueurs en 2019 - deux en quatrième ronde et un en septième. Et comme si ce n'était pas assez, les Blue Jackets n'ont plus en leur possession leurs sélections de deuxième tour lors des deux prochaines saisons, en plus d'avoir échangé leur choix de troisième ronde en 2020. 

Il sera donc difficile pour l'équipe de renflouer sa banque d'espoirs à court terme. Depuis le Repêchage 2016, un seul joueur, Pierre-Luc Dubois, a évolué dans la LNH pendant plus de deux matchs (109 points en 164 rencontres). Toutefois, plusieurs joueurs semblent cogner à la porte afin de se faire une place au soleil.

1. Alexandre Texier, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 45e rang du Repêchage 2017 de la LNH

Saison dernière : KalPa (Liiga) : 55 MJ, 14-27-41; Cleveland (LAH) : 7 MJ, 5-2-7; Columbus (LNH) : 2 MJ, 1-0-1

Texier a ravi l'organisation à son arrivée dans la LNH l'an dernier. Il a amassé sept points en sept matchs dans la Ligue américaine de hockey (LAH) avant d'être rappelé à Columbus. Il a marqué dès son premier match, puis a ajouté deux buts et une passe en huit rencontres en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Peut-il faire sa place avec l'équipe cette année? Assurément. Peut-il devenir un joueur d'impact? Ce n'est pas impossible, puisqu'il connaît une progression fulgurante. À sa première saison avec KalPa dans la Liiga, en 2017-2018, il a amassé 22 points à l'âge de 18 ans. L'an dernier, ce total est passé à 41 points. Surtout, après un début de saison difficile (1-2-3 en 13 MJ), lui qui se remettait d'une blessure, Texier a explosé avec 38 points (13 buts, 25 aides) en 32 rencontres pour terminer au premier rang des marqueurs de son équipe.

Video: TBL@CBJ, #4: Texier marque son 1er en séries

« C'est un bon gars, très travaillant, et il a cette petite attitude de Français avec lui, et j'aime ça beaucoup. Il veut faire la différence », a mentionné l'entraîneur du développement des joueurs européens Jarkko Ruutu. « C'est un joueur énergique. Je pense qu'il va être tout un joueur pour Columbus pour longtemps - et il a le potentiel de se développer énormément. »

Surtout, son entraîneur-chef John Tortorella a vu ce qu'il a été capable de faire une fois dans la LNH et il lui a fait confiance en séries éliminatoires, ce qui ouvre la porte à une utilisation régulière en 2019-2020.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

2. Liam Foudy, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 18e rang du Repêchage 2018

Saison dernière : London (OHL) : 62 MJ, 36-32-68

Le seul joueur repêché en première ronde par les Blue Jackets lors des trois dernières années, Foudy a fait passer son total de points de 40 à 68 l'an dernier avec les Knights de London, et ce, en jouant trois matchs de moins que l'année précédente.

Il est un excellent patineur, extrêmement rapide, mais il a encore plusieurs aspects de son jeu à améliorer avant de pouvoir faire sa place dans la LNH. Il n'a d'ailleurs obtenu que deux buts en huit rencontres éliminatoires avec le club-école des Blue Jackets au printemps dernier, quand il est venu compléter sa saison en disputant huit matchs éliminatoires.

Video: CHI@CBJ: Foudy augmente l'avance de Columbus

« Il a de la vitesse, mais être rapide, ce n'est pas si important parce qu'un défenseur peut juger la vitesse. Ce sont les changements de vitesse qui comptent. C'est quelque chose qu'il a beaucoup travaillé dans la dernière année et on lui en a parlé », a analysé le directeur du personnel des Blue Jackets, Chris Clark.

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

3. Emil Bemstrom, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 117e rang du Repêchage 2017

Saison dernière : Djurgardens (SHL) : 47 MJ, 23-12-35

Ce n'est jamais facile de terminer au premier rang des buteurs d'une ligue, mais ce l'est encore plus lorsqu'on n'a que 19 ans dans une ligue d'hommes. C'est le cas pour Bemstrom, qui a réalisé cet exploit à sa première saison complète dans la SHL en Suède. À titre de comparaison, Elias Pettersson, le récipiendaire du trophée Calder l'an dernier à titre de meilleure recrue dans la LNH, en avait marqué 24 lors de sa dernière saison dans le circuit.

À 5 pieds 11 pouces et 177 livres, il n'est pas aussi massif que Pettersson, mais Columbus espère que ses habiletés se transposeront au jeu nord-américain aussi bien que celles du joueur des Canucks de Vancouver.

« Il passe le test jusqu'à présent », a mentionné Clark. Il va être un très bon joueur. Pour une raison inconnue, il a trouvé le filet très souvent l'an dernier. D'être le meilleur marqueur de cette ligue à un si jeune âge, c'est vraiment impressionnant. »

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

4. Elvis Merzlikins, G

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le choix no 76 du Repêchage 2014

Saison dernière : Lugano (Suisse), 22-18-0, m.b.a. : 2,44; % arr. ,921, 5 bl

Merzlikins n'a jamais joué dans la LNH, ou même en Amérique du Nord, mais il pourrait rapidement se retrouver avec d'importantes responsabilités à Columbus à la suite du départ de Sergei Bobrovsky vers la Floride. Le gardien letton a grandi dans le système de hockey suisse et c'est la première fois qu'il en sort, à 25 ans, pour faire le saut en Amérique du Nord.

Les statistiques de Merzlikins sont parmi les meilleures de la Ligue nationale A en Suisse - il a même été nommé gardien par excellence du circuit en 2017-2018 - mais peut-il faire de même avec les Blue Jackets? Joonas Korpisalo risque d'être le gardien partant de l'équipe cette saison, mais la porte est ouverte pour Merzlikins.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

5. Vladislav Gavrikov, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 159e rang du Repêchage 2015

Saison dernière : SKA Saint-Pétersbourg (KHL) : 60 MJ, 5-15-20

Le défenseur a fait ses premiers pas en Amérique du Nord au printemps dernier. Après s'être entendu avec les Blue Jackets en avril, il a pris part à deux matchs de séries éliminatoires.

Il n'est pas un arrière qui va amasser une tonne de points, mais il fait très bien dans sa propre zone et il est capable d'effectuer une bonne première passe et d'utiliser son physique à bon escient. Il évoluera probablement sur la troisième paire de défenseurs de l'équipe dès le début de la prochaine saison.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.