Skip to main content

« On n'a pas d'excuse », martèle Marchessault

Criblés de blessures, les Golden Knights connaissent un lent début de saison

par Nicolas Ducharme @NicolasDucharme / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Avec une fiche de 7-8-1, les Golden Knights de Vegas connaissent un début de saison décevant et occupent le 25e rang du classement général. On ne pourra toutefois pas accuser les finalistes de la Coupe Stanley de se défiler. 

Avec 39 buts marqués cette saison, bon pour le 29e échelon dans la LNH, il est difficile de reconnaître la puissance offensive qu'étaient les Golden Knights l'an dernier, quatrième à ce chapitre. Les buts ne sont pas au rendez-vous et le premier trio de l'équipe en est bien conscient. Après 16 matchs, Jonathan Marchessault (sept buts, sept passes) maintient la cadence, mais ses collègues de trios William Karlsson (trois buts, huit passes) et Reilly Smith (trois buts, trois passes) se font attendre par rapport à leur production de la première saison d'existence de l'équipe.

À LIRE AUSSI : Pacioretty veut la victoire avant tout | Une petite pause pour Price | Une tape dans le dos pour Price

« On n'a pas d'excuse, a souligné Marchessault. Notre production présentement, pour notre ligne, elle n'est pas bonne. On a beaucoup de chances, mais rendu au point où on est, les chances, ce n'est pas juste ça que nous avons besoin. Ça prend des buts. C'est ce à quoi s'attend notre équipe, mais on ne livre pas la marchandise. On est une grosse partie du pourquoi on n'a pas autant de succès qu'on voudrait en ce moment. »

Il faut dire que les Golden Knights n'ont pas été épargnés par les blessures. Lors de la saison morte, ils ont fait l'acquisition du centre Paul Stastny sur le marché des joueurs autonomes, avant de le réunir avec son ami Max Pacioretty par voie de transaction. Les deux Américains devaient être jumelés au prometteur Alex Tuch pour former le deuxième trio de l'équipe. Or, Tuch est tombé au combat avant même le début de la saison et a raté les huit premiers matchs de l'équipe. Pendant ce temps, Paul Stastny a subi une blessure au bas du corps et ratera deux mois d'activités.

Puis, alors que Tuch venait à peine de revenir au jeu, Pacioretty s'est blessé au haut du corps et a raté quatre rencontres, avant de revenir au jeu mardi à Toronto. Finalement, celui qui devait remplacer Stastny sur le deuxième trio, Erik Haula, s'est blessé au bas du corps et a quitté la glace en civière lors de la rencontre de samedi. Cette infirmerie qui déborde n'a certainement pas aidé aux succès de Vegas, qui faisait face à de plus grandes attentes cette saison. 

« Je pense qu'on s'y attendait (que ce soit plus difficile). On avait mis la barre quand même haut l'an passé. On a aussi beaucoup de gars qui ne sont pas en santé et qui sont en dehors de la formation et je pense que ça nous fait mal. C'est dans ces occasions que certains de nos joueurs doivent élever leur niveau de jeu. En ce moment, nous sommes inconstants et on doit aller chercher de la constance », a analysé Marchessault.

Tuch partageait entièrement son point de vue.

Video: VGK@STL: Vegas persiste, Tuch compte en AN

« On a eu beaucoup de problèmes avec notre deuxième trio, a dit Tuch. Il y avait beaucoup d'attentes pour nous (Pacioretty-Stastny-Tuch), mais honnêtement, c'est toujours à la prochaine personne de faire le travail. (Cody) Eakin a joué avec nous jeudi à Ottawa et je pense qu'il a très bien fait. »

Après être revenu au jeu, Tuch a amassé sept points en huit matchs, dont trois buts. À sa deuxième saison complète dans la LNH, il semble en voie d'éviter la guigne de la deuxième année. L'entraîneur-chef Gerard Gallant espère maintenant que son équipe fasse de même.

« Je n'aime pas utiliser les excuses, mais je ne m'attendais pas à ce qu'il nous manque autant de joueurs pour cause de blessure », a-t-il mentionné en point de presse après l'entraînement. « L'an dernier, tout allait de notre côté et la rondelle roulait pour nous. On trouvait des manières de gagner les matchs et nous avons eu une fiche de 8-1-1 pour commencer l'année. Cette année, ce n'est pas le même début de saison, mais les gars travaillent fort et jouent bien. C'est ce qui est le plus important, et je sais que nos résultats vont changer si on continue en ce sens. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.