Skip to main content

Une tape dans le dos pour Price

Le gardien des Canadiens demeure le meilleur, foi de Martin Brodeur

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

TORONTO - « Carey Price est encore le meilleur gardien de la LNH. » L'affirmation ne vient pas de n'importe qui, d'un nouveau membre du Temple de la renommée : Martin Brodeur en personne.

« Il va revenir en forme », a opiné Brodeur au sujet de l'homme masqué de confiance des Canadiens de Montréal, vendredi, au cours de la conférence de presse des six nouveaux abonnés au Temple.

« C'est sûr qu'en ce moment, le monde de Montréal ne pense pas ça, a-t-il ajouté. C'est (Price) une personne que j'admire énormément. Je lui ai parlé souvent, je l'ai rencontré et je sais quel genre d'athlète fier il est. Il va revenir fort. »

À LIRE AUSSI : Une petite pause pour PricePrice a perdu ses repères | Brodeur très reconnaissant à l'endroit des Devils | Table ronde : Le prochain Québécois à entrer au Temple de la renommée

Brodeur a noté que le principal atout de Price est son sang-froid et que c'est un compétiteur qui veut disputer le plus de matchs possible, comme lui dans le temps.

Price file actuellement un mauvais coton, comme le démontrent sa moyenne de buts accordés de 3,07 et son taux d'efficacité tirs-arrêts de 0,892. Il a permis 22 buts dans ses cinq récentes sorties. Jeudi, il a été chancelant dans la défaite de 6-5 des siens en prolongation face aux Sabres de Buffalo.

Price cédera sa place à Antti Niemi pour le match contre les Golden Knights de Vegas au Centre Bell, samedi.

Brodeur, qui détient ou partage 12 records de la LNH, incluant celui du plus grand total de victoires (691), a fait remarquer que les gardiens ont la vie plus dure depuis quelques saisons.

« Chacune des époques est différente, a-t-il argué. Dans mon temps, le jeu était plus hermétique en défense. On mettait l'accent là-dessus. L'arrivée de Patrick Roy dans les années 1980 a marqué le début. Avant lui, pouvez-vous me nommer plusieurs gardiens étoiles? On connaît peut-être une baisse de régime parce que tout est centré sur l'attaque, avec des super-vedettes comme les Sidney Crosby, Connor McDavid, Auston Matthews. On met davantage à l'avant-scène des attaquants vedettes que des gardiens. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.