Skip to main content

Une décision audacieuse de Newhook a stimulé son développement

Le joueur natif de Terre-Neuve a entamé son parcours en déménageant à plus de 7000 kilomètres de chez lui à l'âge de 14 ans

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Alex Newhook croit que le hockey universitaire est la meilleure voie à suivre pour l'aider à atteindre la LNH. Et il était déterminé à suivre ce chemin, même si ça signifiait de déménager à plus de 7000 kilomètres de chez lui.

Newhook, né à St. John's à Terre-Neuve, a passé les deux dernières saisons avec Victoria dans la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique (BCHL) pour devenir un espoir de premier plan en vue du repêchage 2019 de la LNH, qui aura lieu au Rogers Arena de Vancouver. La première ronde aura lieu le 21 juin (20 h HE, TVAS, NBCSN, SN) et les rondes 2 à 7 se tiendront le 22 juin (13 h HE, NHLN, SN).

À LIRE AUSSI : Repêchage 2019 : Les 10 meilleurs centresPodkolzin prône la patience à l'approche du repêchageKakko est en confiance, mais pas trop à l'approche du repêchage 2019

Le joueur de centre de 18 ans est classé au 13e rang sur la liste finale des patineurs nord-américains du Bureau central de dépistage de la LNH en vue du repêchage 2019. Il deviendrait le premier joueur natif de Terre-Neuve à être sélectionné en première ronde depuis Daniel Cleary, qui a été sélectionné par les Blackhawks de Chicago avec le 13e choix au total du repêchage 1997.

Mais quand Newhook a eu 14 ans, il a réalisé que quitter sa province natale était une nécessité. Il a passé deux saisons en Ontario, jouant son hockey bantam et midget avec l'Express de York-Simcoe et le collège St. Andrews. Puis, la saison dernière, il a pris la direction de l'Ouest canadien pour évoluer avec Victoria.

« Mes parents l'ont pris à la dure de voir leur premier enfant quitter, surtout à un si jeune âge, a expliqué Newhook. Ils ont fait des sacrifices pour moi tellement de fois, et ce n'est qu'un autre exemple de ça. De pouvoir partir à ce moment-là de ma vie et d'avoir le soutien de mes parents a été la meilleure chose qui m'est arrivée dans ma vie jusqu'ici. Ça m'a beaucoup aidé quant à mon développement au hockey, mais également comme personne. Je suis très reconnaissant de tout ça. »

Newhook a tiré le maximum de sa chance dans la BCHL, remportant le titre de recrue de l'année après avoir mené tous les joueurs de première année avec une récolte de 66 points (22 buts, 44 passes) en 45 matchs.

Cette saison, il a été le meneur de la ligue avec 102 points (38 buts, 64 aides) et a été nommé joueur le plus utile à son équipe.

« Alex Newhook est un joueur que nous avons vu souvent au cours des deux dernières années », a mentionné le directeur du Bureau central Dan Marr. « Il a de la vitesse, une bonne vision du jeu et une touche de marqueur. Il n'a pas un gros gabarit (5 pieds 10 pouces, 192 livres), mais il est très solide sur ses pieds. Il n'y a jamais eu de passage à vide avec Newhook. »

Le seul obstacle durant la saison de Newhook est survenu lors d'une mêlée en vue du Défi du Championnat du monde junior A, quand il a subi une entorse au genou gauche lors d'une collision. Il a obtenu quatre mentions d'aide en six matchs durant le tournoi, mais il a admis qu'il a ressenti les effets de la blessure pendant environ un mois après la fin du tournoi.

« Quand il est revenu, il n'a pas été à son mieux pendant cinq ou six rencontres, puis il a retrouvé son rythme », a expliqué l'entraîneur et directeur général de Victoria Craig Didmon.

Newhook était également le capitaine de Victoria, et Didmon a affirmé avoir été impressionné par sa façon de toujours savoir quoi dire et de toujours mettre la bonne musique dans le vestiaire.

Newhook joue de la guitare et a déjà joué du trombone dans l'orchestre de l'école. Il dit avoir des goûts variés en matière de musique, allant du rap, au country, en passant par la musique alternative et calme quand la pression d'un match est trop forte. C'est lui qui déterminait la liste de chansons dans le vestiaire avant les parties.

« Il était assez bon pour ça également, a noté Didmon. Il avait toujours la bonne chanson au bon moment. Il a été un véritable capitaine et a bien composé avec chaque aspect de ce rôle. »

Newhook a terminé la saison sur une bonne note avec 10 points (cinq buts, cinq passes) en sept matchs pour le Canada au Championnat du monde des moins de 18 ans 2019 de la FIHG, à égalité au cinquième rang des marqueurs du tournoi.

« Ç'a été une expérience géniale, a-t-il dit. De revenir sur la scène internationale avec les meilleurs joueurs au Canada et dans le monde, c'est vraiment plaisant. Je pense que notre équipe aurait pu faire un peu mieux. Nous n'avons pas gagné de médaille, mais ç'a été une belle expérience en général. Je pense que j'ai fait du bon travail en jouant avec de bons joueurs sur mon trio pour m'établir comme l'un des meilleurs joueurs de cette cuvée. Je suis fier de la façon dont les choses se sont déroulées. »

Après le repêchage, Newhook sera un peu plus près de la maison. Il s'est engagé avec Boston College à compter de la saison prochaine et se trouvera à 2383 kilomètres de St. John's. Il sera également plus proche de sa sœur, Abby, âgée de 16 ans, qui étudie à l'académie Tabor à Marion, au Massachusetts, et qui s'est également engagée avec Boston College.

« Quand je me suis rendu là-bas, ç'a vraiment cliqué avec le personnel d'entraîneurs, a indiqué Newhook. C'est une partie importante d'une équipe. Une fois que tu as établi ce lien, ça joue évidemment un grand rôle. La vie universitaire, l'horaire, être en mesure de s'améliorer sur le plan physique tout en affrontant les meilleurs joueurs universitaires et en recevant une bonne éducation, c'est un beau contexte pour vivre et jouer au hockey, et j'ai vraiment hâte. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.