Skip to main content

Tomasino apportera de la vitesse aux Predators

Le patineur de 17 ans a souvent été comparé à Claude Giroux, des Flyers

par Robby Stanley Correspondant NHL.com

NASHVILLE -- Philip Tomasino espère que sa vitesse lui permettra de franchir rapidement les étapes qui le séparent de la LNH et des Predators de Nashville.

Les Predators ont sélectionné l'attaquant de 17 ans au premier tour (24e au total) du repêchage de 2019.

« Je suis un gars qui aime foncer au filet avec ma vitesse et fabriquer des jeux pour mes coéquipiers », a déclaré Tomasino au camp de développement des Predators, en juin. 

LIRE AUSSI: Mise à jour: Predators de Nashville | Fabbro veut occuper un grand rôle

« Je crois qu'on peut compter sur moi pour faire le travail dans n'importe quel aspect. Je pense que je dois encore me renforcir, surtout si je veux jouer contre des gars de la LNH. Je n'ai pas de préférence entre tirer ou passer, mais j'ai appris à tirer un peu plus au fil des années. »

Tomasino a récolté 72 points (34 buts, 38 aides) en 67 matchs avec Niagara, dans la Ligue de l'Ontario, la saison dernière - une amélioration de 48 points comparativement à sa saison recrue en 2017-18. Le joueur natif de Mississauga, en Ontario, a participé au Championnat mondial des moins de 18 ans en avril et a amassé un but et quatre aides en six rencontres.

Peu importe s'il réussit à demeurer au camp d'entraînement des Predators pour quelques semaines ou s'il retourne dans la Ligue de l'Ontario pour une autre saison, Tomasino veut augmenter sa production et se préparer à occuper un rôle sur le top-6 des Predators dans un avenir rapproché.

« C'est certain que tu veux arriver au camp et impressionner, mais je vais probablement être de retour à Niagara, l'an prochain, a-t-il reconnu. Je veux être l'homme de confiance de l'entraîneur. J'espère que je connaîtrai une grosse saison. Je veux faire partie d'une équipe gagnante et faire tout ce que je peux pour l'aider à gagner. »

Tomasion a été comparé à l'attaquant des Flyers de Philadelphie Claude Giroux par quelques recruteurs et d'autres observateurs.

« C'est un excellent joueur, a dit Tomasino. C'est l'un des meilleurs de la Ligue. Il me reste encore beaucoup de travail à faire pour devenir aussi bon. C'est plaisant d'entendre ça, mais je ne suis même pas proche d'être à ce niveau. J'ai hâte d'amorcer le travail et j'espère l'affronter bientôt. »

Même si Tomasino a vécu de grandes émotions en sautant sur la patinoire dans l'uniforme des Predators au camp de développement, rien ne pourra battre celles qu'il a vécues au repêchage.

« Je ne savais pas à quoi m'attendre, a-t-il relaté. J'étais très nerveux, je n'ai pas beaucoup mangé cette journée-là. C'était excitant. J'ai eu bien du plaisir à voir mes amis être repêchés aussi. C'était facilement l'une des meilleures soirées de ma vie. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.