Skip to main content

Hall se familiarise avec son nouvel environnement

Le choc est passé pour l'ancien attaquant des Oilers

par Christina Ledra @cledra / Journaliste NHL.com

NEWARK, New Jersey -- Taylor Hall a eu environ un mois afin de se remettre du choc d'avoir été échangé par les Oilers d'Edmonton, avant d'être présenté aux partisans des Devils du New Jersey.

Ça lui a donné le temps de mesurer les aspects positifs de la situation.

« La journée du 29 juin a évidemment été bouleversante et déconcertante, mais avec le recul maintenant je suis content, a commenté Hall, dimanche. D'être ici, de me familiariser avec la ville et de m'imprégner de l'atmosphère de l'équipe, je suis très emballé. »

 

Les rumeurs selon lesquelles les Oilers se départiraient d'un de leurs jeunes joueurs allaient bon train. Le nom de Hall n'était pas particulièrement évoqué. S'il se doutait qu'il se passerait quelque chose, le principal intéressé a été très surpris de faire partie de la transaction qui a amené le défenseur Adam Larsson à Edmonton.

« Vous entendez les rumeurs, vous ne pensez pas réellement qu'elles vont se concrétiser, a-t-il mentionné. Vous êtes attaché à l'équipe et à la ville. Je suis sûr que ce sera la même chose ici, que j'aurai le même lien fort avec l'équipe dans quelques mois. Mais ça ébranle son homme d'apprendre qu'on est échangé. Quand vous retrouvez vos esprits, et que vous analysez votre nouvelle situation, vous voyez les bienfaits et ça vous gonfle à bloc. C'est mon état d'âme dans le moment. »

L'attaquant des Devils Adam Henrique l'a grandement aidé à faciliter la période de transition. Ils ont évolué ensemble chez les Spitfires de Windsor dans la Ligue junior de l'Ontario, une équipe que Hall a jointe en 2007 à l'âge de 15 ans. 

Hall a eu de bons mots à l'endroit du directeur général des Devils Ray Shero et de l'entraîneur John Hynes parce qu'ils ont pris le petit-déjeuner avec lui à son arrivée au New Jersey, vendredi.

Hall a souligné, sans manquer de respect à l'endroit des Oilers, qu'il n'avait jamais covoituré avec un de ses entraîneurs ni partagé un repas avec l'entraîneur et le directeur général, et que ça l'avait fait sentir la bienvenue.

Hall, qui aura 25 ans le 14 novembre, déplore qu'il ne sera pas dans l'entourage des Oilers quand ils deviendront finalement des aspirants et qu'il ne pourra pas inaugurer le nouvel amphithéâtre à Edmonton cette saison.

Mais il a tourné la page et il a hâte de porter les couleurs d'une autre équipe en progression au Prudential Center.

« Ça n'a pas fonctionné pour moi à Edmonton, sinon je ne serais pas ici. Je ne veux donc pas revivre une situation semblable, a-t-il soumis. J'estime que ce groupe est peut-être un peu en avance en raison de son expérience avec des joueurs comme Michael Cammalleri et Andy Green. Des joueurs aguerris qui montrent la voie aux jeunes, c'est essentiel. »

Hall a évoqué le groupe des six premiers attaquants des Devils, la défense étanche de l'équipe et le gardien Cory Schneider, qui a été un invité surprise à l'activité de dimanche, comme autant de raisons d'être positif.

« Nous avons toujours été une solide équipe en défense, une équipe qui joue ensemble, c'est notre identité, a commenté Schneider. Mais quand vous ajoutez un attaquant de sa trempe, les autres équipes doivent y porter attention et établir un plan pour le surveiller. Nous avons obtenu une contribution diversifiée de nos attaquants au cours des dernières saisons. Mais d'avoir dans nos rangs ce type de joueur qui peut faire la différence, c'est nouveau. »

Comme tous les joueurs qui changent d'adresse pendant l'été, Hall, auteur de 328 points en 381 matchs dans la LNH, doit voir à vendre sa résidence à Edmonton et à trouver un endroit où rester au New Jersey.

« C'est différent, je ne suis pas habitué à ça, a-t-il souligné. Même conduire ici, avec les postes de péage c'est un concept inconnu pour moi. Plusieurs choses sont différentes. Mais je le pense réellement: un changement est parfois bénéfique. Vous vous épanouissez quand vous sortez de votre zone de confort, et ça me motive. »

 

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.