Skip to main content

Tampa Bay habile à saisir ses occasions

Le Lightning groupe ses trois buts et défait les Canadiens de Montréal 3-1 au Centre Bell

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - On ne peut pas se permettre le moindre relâchement contre une équipe du calibre du Lightning de Tampa Bay. Les Canadiens de Montréal l'ont appris à leurs dépens, mardi. Le Lightning a groupé ses trois buts en 2 :08 minutes de temps de jeu pour l'emporter 3-1 au Centre Bell.

Brayden Coburn, Steven Stamkos et Tyler Johnson ont tous déjoué Carey Price dans la partie supérieure du but. Stamkos a ajouté une aide et Nikita Kucherov a récolté deux passes.

Jeff Petry a été le seul qui a trompé la vigilance d'Andrei Vasilevskiy, qui a été plus occupé que son opposant - avec 33 arrêts comparativement à 19 pour Price.

À LIRE AUSSI Le CH cause trop souvent sa perteLightning: Mieux, mais loin de la perfection | Tour d'horizon des matchs du 16 octobre

Le CH (2-2-2) avait connu une belle entrée en la matière, au premier vingt. Petry lui a procuré les devants pendant un jeu de puissance, à 15 :46, à l'aide d'une foudroyante frappe.

Le Lightning (3-2-1) a répliqué avant la fin de la période, avec sept secondes à jouer, après avoir embouteillé les hôtes dans leur zone. Le défenseur Coburn a fait mouche dans le haut de l'enclave sur réception de la passe de Stamkos, au moment où tout le monde était à bout de souffle et qu'une pénalité était signalée au CH. L'unité de Jesperi Kotkaniemi a eu une présence d'environ 1 :50 sur la patinoire.

« Ç'a été une mauvaise présence sur la glace et ils ont marqué, c'est tout », a commenté Kotkaniemi qui n'était pas d'humeur à rire.

« C'est comme si nous avions arrêté de jouer après avoir pris l'avance », a déploré le capitaine Shea Weber.

« Nous étions tous exténués sur la séquence et le but leur a donné du rythme. Ils s'en sont donné davantage en marquant tôt au deuxième vingt. »

Les visiteurs ont effectivement frappé avec la vitesse de l'éclair au début du deuxième tiers. Stamkos, en supériorité numérique à 1 :04, et Johnson, à 2 :01, ont décoché des boulets de canon qui ont fait secouer le haut des cordages.

Tout juste avant le but de Stamkos, Artturi Lehkonen a raté une chance unique en faisant résonner le poteau au terme d'une descente en surnombre avec Phillip Danault.

Sur la séquence du but de Johnson, le CH a effectué un mauvais changement de trios.

« Tu veux changer de trios en deuxième période (parce que plus éloigné du banc des joueurs) quand tu es en possession de la rondelle ou que tu la renvoies profondément dans le territoire adverse, a indiqué Julien. Tout le monde n'a pas à changer en même temps également. Ça n'a pas été un bon changement et même les gars qui ont sauté sur la patinoire ont été lents à se rendre dans notre territoire. »

Le Lightning a par la suite écopé de deux pénalités, mais il s'en est tiré sans coup férir.

Mathieu Joseph a failli creuser l'écart en se présentant seul devant Price en infériorité, mais le gardien n'a pas bronché.

Video: Résumé: Lightning 3, Canadiens 1

Le Lightning s'est appliqué en défense en troisième période, tout en accordant deux autres jeux de puissance à ses rivaux.

L'entraîneur du CH Claude Julien a modifié trois trios dans l'espoir de provoquer l'étincelle. Kotkaniemi a été relégué à l'aile sur le quatrième trio. Nick Suzuki a été muté au centre de Paul Byron et de Joel Armia tandis que Max Domi a eu Artturi Lehkonen et Jonathan Drouin comme ailiers.

« Je voulais changer les choses parce que le trio avait été sur la glace pour les deux buts du Lightning à égalité numérique, a expliqué Julien. Les trois n'ont pas été bons à cinq contre cinq, ils ont passé beaucoup de temps à défendre dans leur zone en fin de première période. J'ai dû faire des changements. Notre troisième période a été bonne, mais nous n'avons pas pu saisir nos chances. »

Le Tricolore a affiché plus de vigueur, mais le Lightning et Vasilevskiy ont bien résisté.

« On s'attend à ça quand les adversaires sont en retard au score », a noté l'entraîneur du Lightning Jon Cooper en parlant des changements de trios. « C'est difficile de réagir quand vous devez envoyer vos joueurs sur la glace en premier avant la reprise du jeu. J'estime que nous avons fait du bon travail afin de demeurer dans notre structure. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.