Skip to main content

Super 16: Penguins, Golden Knights et Sharks avancent… à petits pas

Les Predators et l'Avalanche ont perdu le plus de terrain cette semaine au sein du classement établi par LNH.com

par Marc Tougas / Collaborateur LNH.com

Pendant que le Lightning de Tampa Bay se retrouve au premier rang du Super 16 de LNH.com pour une cinquième semaine de suite et une quatrième d'affilée avec un score parfait de sept votes de première place sur une possibilité de sept, le reste de la première moitié du classement des 16 équipes du moment dans la LNH fait la preuve que plus on monte, plus ça devient difficile d'avancer.

C'est ainsi que deux équipes ont monté d'un seul rang au sein de notre palmarès depuis la semaine dernière et ce, malgré d'excellentes séquences : les Capitals de Washington sont passés du troisième au deuxième rang malgré une fiche de 6-3-1 à leurs 10 derniers matchs, tandis que les Golden Knights de Vegas ont monté de la septième à la sixième place même s'ils ont remporté leurs sept plus récents matchs.

À LIRE AUSSI: Deuxième moitié de saison intrigante en vue dans l'Ouest | Pirri tire le maximum de sa chance avec les Golden Knights

Il a par ailleurs fallu que les Sharks de San Jose connaissent une série de quatre gains de suite et se limitent à deux défaites en temps réglementaire à leurs 10 dernières sorties (6-2-2) pour qu'ils fassent un « bond » de deux rangs, du neuvième au septième.

On joue même du coude au milieu du classement, alors que les Penguins de Pittsburgh et les Bruins de Boston ont progressé d'un échelon seulement même si les premiers ont signé neuf victoires à leurs 10 dernières sorties (9-1-0) et que les deuxièmes connaissent présentement une série de cinq gains.

Et dire que les Blue Jackets de Columbus qui, malgré une fiche de 7-3-0 depuis 10 rencontres... ont perdu du terrain, glissant du huitième au 11e rang.

Il faut regarder en deuxième moitié de tableau pour trouver la plus belle montée de la semaine, avec les Islanders de New York qui sont passés du 16e au 12e rang grâce à une séquence de 8-2-0 à leurs 10 derniers matchs.

Les baisses les plus notables de la semaine sont celles des Predators de Nashville et de l'Avalanche du Colorado.

Nashville, dont les difficultés semblent se poursuivre malgré les retours au jeu de joueurs-clés tels que P.K. Subban, Filip Forsberg et Viktor Arvidsson (fiche de 5-5-1 depuis 11 matchs), sont passés du cinquième au huitième rang du Super 16. 

Et l'Avalanche du Colorado, dont les défauts semblent devenus plus gros que ses énormes qualités (fiche de 2-6-2 depuis 10 matchs), a perdu quatre rangs pour demeurer de justesse dans notre top-16, au 16e rang.

Les Stars de Dallas, qui ont redressé la barre comme en fait foi leur dossier de 6-3-1 à leurs 10 plus récentes rencontres, sont de retour au sein de notre palmarès après une absence de deux semaines. Ils en ont par conséquent expulsé les Ducks d'Anaheim, auteurs d'une fiche de 2-6-2 depuis 10 rencontres.

Ils n'ont pas reçu assez de votes pour percer le Super 16, mais le fait demeure que les Hurricanes de la Caroline ont remporté leurs cinq derniers matchs et seront donc à surveiller en vue des prochains palmarès s'ils maintiennent cette cadence.

Pour établir le classement du Super 16, chacun des sept membres du personnel de LNH.com participant a établi son propre classement des formations qui, selon lui, sont les 16 équipes du moment dans la Ligue. Chacun remet son classement et des points sont attribués en conséquence.

Chaque équipe qui est classée au premier rang reçoit 16 points, celle qui est deuxième obtient 15 points, celle qui est troisième en a droit à 14, et ainsi de suite jusqu'à l'équipe de 16eplace, qui récolte un point.

Voici de quoi a l'air le classement de cette semaine une fois que tout a été additionné - avec en boni, une observation positive et négative sur chaque formation retenue au sein de notre Super 16 :

1. Lightning de Tampa Bay (33-8-2)

Total de points : 112
La semaine dernière : 1er

Positif : Nikita Kucherov est la tête d'affiche de l'équipe à l'attaque cette saison, mais à son rythme actuel, Steven Stamkos se dirige quand même vers une saison de 89 points, ce qui serait sa meilleure production depuis la saison 2011-12. Il peut par ailleurs espérer une campagne de 43 buts, ce qui serait sa meilleure à ce titre depuis 2014-15, quand il avait également enfilé 43 buts.

Négatif : Même si Ondrej Palat reste en santé d'ici la fin de la saison régulière, il obtiendra 37 points au total en 2018-19 s'il maintient son rythme de production actuel. L'attaquant de 27 ans arriverait alors sous la barre des 40 points pour une deuxième saison de suite, lui qui avait atteint ce plateau pendant quatre saisons consécutives, de 2013-14 à 2016-17.

2. Capitals de Washington (26-12-4)

Total de points : 98
La semaine dernière : é-3e

Positif : Promu au centre du deuxième trio complété par T.J. Oshie et Jakub Vrana en l'absence de Nicklas Backstrom, malade, Lars Eller a amassé deux aides et affiché un différentiel de plus-2 dans la victoire des 5-3 des siens contre les Flyers de Philadelphie, mardi soir. Il a par ailleurs décoché deux tirs au but en 19:08 de temps de glace. 

Négatif : Evgeny Kuznetsov a marqué un seul but à armes égales cette saison. Il en avait inscrit 19 la saison dernière.

3. Maple Leafs de Toronto (27-13-2)

Total de points : 95
La semaine dernière : 2e

Positif : John Tavares, qui a besoin d'un autre but pour atteindre le cap des 300 en carrière, est en voie de connaître une saison de 92 points, ce qui serait un sommet en carrière. Le joueur de centre pourrait marquer 53 buts en 2018-19 à son rythme actuel, lui qui n'a jamais inscrit plus de 38 buts ou plus de 86 points en une saison jusqu'ici.

Video: TOR@CBJ: Deuxième but de Tavares

Négatif : William Nylander tarde toujours à retrouver ses réflexes. Celui qui a signé un contrat de six ans le 1er décembre et disputé son premier match de la campagne le 6 décembre n'a que trois points (un but, deux passes) en 14 rencontres depuis.

4. Jets de Winnipeg (27-13-2)

Total de points : 87
La semaine dernière : é-3e

Positif : Les Jets ont dominé l'adversaire 62-45 au chapitre des buts après la deuxième période cette saison, dont 5-1 en prolongation. Mark Scheifele a été impliqué dans chacun des cinq filets inscrits en période supplémentaire (trois buts, deux passes).

Négatif : Dustin Byfuglien a déjà raté quatre matchs en raison d'une blessure au bas du corps et son absence pourrait se prolonger au-delà du Match des étoiles Honda 2019 de la LNH du 26 janvier prochain. Nikolaj Ehlers, qui a subi une blessure au bas du corps vendredi dernier, pourrait quant à lui revenir au jeu en février seulement.

5. Flames de Calgary (28-13-4)

Total de points : 83
La semaine dernière : 6e

Positif : Johnny Gaudreau a récolté 15 points (sept buts, huit passes) à ses six dernières sorties. Les Flames ont affiché un dossier de 18-0-2 quand l'attaquant a inscrit deux points ou plus dans un match.

Négatif : Les Flames ont accordé un but à l'avantage numérique adverse dans six de leurs neuf derniers affrontements, pour un taux d'efficacité de 71,4 pour cent (20-en-28) durant cette séquence.

6. Golden Knights de Vegas (27-15-4)

Total de points : 80
La semaine dernière : 7e

Positif : Malgré les blessures qui lui ont fait rater 13 matchs, Max Pacioretty pourrait atteindre le cap des 25 buts cette saison s'il continue à son rythme actuel. Ce qui serait mieux que l'hiver dernier, quand il avait été limité à 17 filets en 64 matchs. 

Video: VGK@ANA: Pacioretty et Stastny font la paire

Négatif : À son rythme actuel, Jonathan Marchessault se dirige vers une saison de 55 points, un total qui serait de 20 points inférieur à celui de l'an dernier. Ce serait la première fois en six saisons dans la LNH que l'attaquant connaîtrait une baisse de régime par rapport à la campagne précédente.

7. Sharks de San Jose (25-13-7)

Total de points : 70
La semaine dernière : 9e

Positif : Brent Burns, qui se fait une spécialité de se distinguer à l'attaque depuis quelques saisons, est en voie de connaître sa meilleure campagne à ce titre. S'il continue de produire comme il le fait présentement, il va récolter 89 points en 2018-19, ce qui dépasserait son sommet personnel par 13 points, et pas moins de 75 aides, soit 20 de plus que l'hiver dernier, quand il avait enregistré un record personnel à ce titre. Ce total de 75 passes serait par ailleurs le 13e dans l'histoire de la LNH par un défenseur, à égalité avec Paul Coffey (1992-93) et Al McInnis (1990-91).

Négatif : Les Sharks sont privés de leur troisième duo de défenseurs depuis trois matchs puisque Marc-Édouard Vlasic est blessé au poignet et Justin Braun, au genou. Ce dernier a vu son nom être inscrit sur la liste des blessés. Ils ont tous deux patiné à l'écart de l'équipe cette semaine.

8. Predators de Nashville (27-15-3)

Total de points : 67
La semaine dernière : 5e

Positif : Filip Forsberg a réintégré la formation lundi après que l'attaquant eut raté 17 matchs de suite en raison d'une blessure à la main. Malgré sa longue absence, c'est quand même lui qui est premier pour les buts dans l'équipe, avec 16, soit deux de plus que Craig Smith. 

Négatif : Leur avantage numérique est classé 26e dans la Ligue avec un taux d'efficacité de 15,3 pour cent.

9. Penguins de Pittsburgh (24-13-6)

Total de points : 58
La semaine dernière : 10e

Positif : Mine de rien, le défenseur Kristopher Letang se dirige vers une production de 72 points cette saison s'il maintient son rythme actuel et reste en santé. C'est signe qu'il a retrouvé sa pleine forme après avoir eu des problèmes au cou en avril 2017, puisqu'il n'a jamais récolté plus de 67 points en une saison jusqu'ici (en 2015-16), en 13 ans de carrière.

Video: PIT@CAR: Letang et Crosby font la paire et c'est 1-0

Négatif : Derick Brassard devra accélérer la cadence à l'attaque pour éviter de connaître sa pire saison offensive en 12 années dans la LNH. Il se dirige vers une campagne de 28 points, lui qui n'a jamais amassé moins de 36 points au cours d'une saison où il a pris part à un minimum de 70 rencontres.

10. Bruins de Boston (25-14-4)

Total de points : 49
La semaine dernière : 11e

Positif : Même s'il a raté 16 matchs en raison de blessures, Patrice Bergeron produit offensivement à un régime qui lui vaudrait de dépasser le cap des 90 points pour la première fois de sa carrière et ce, même s'il aura été limité à 66 matchs (s'il reste en santé et dispute toutes les rencontres des Bruins d'ici la fin du calendrier régulier). Son sommet personnel est de 73 points, qu'il a atteint en 81 matchs à sa deuxième campagne dans la LNH, en 2005-06.

Négatif : Charlie McAvoy (pied) ratera un septième match de suite, jeudi soir. Le défenseur pourrait toutefois revenir au jeu samedi à Toronto.

11. Blue Jackets de Columbus (24-15-3)

Total de points : 43
La semaine dernière : 8e

Positif : Le désavantage numérique a un taux de réussite de 90,3 pour cent (28-en-31) en 15 matchs depuis le 6 décembre, faisant de cette unité la troisième plus efficace dans la LNH durant cette séquence.

Négatif : Le jeu de puissance continue de se chercher, lui qui n'a pas marqué en 24 occasions depuis 11 matchs et n'a inscrit qu'un but en 38 occasions lors des 15 plus récentes sorties de l'équipe.

12. Islanders de New York (23-14-4)

Total de points : 27
La semaine dernière : 16e

Positif : Le joueur de centre Brock Nelson a récolté cinq points (trois buts, deux passes) à ses cinq derniers matchs. Les Islanders ont une fiche de 9-2-0 depuis le 15 décembre.

Négatif : Thomas Hickey a raté neuf matchs d'affilée depuis que le défenseur a subi une blessure au bas du corps le 17 décembre.

13. Sabres de Buffalo (23-14-6)

Total de points : 21
La semaine dernière : 13e

Positif : Rémi Élie enfile l'uniforme plus souvent ces derniers temps. L'ailier gauche de 23 ans a pris part à quatre des six matchs des Sabres depuis la pause de Noël. Il est toujours en quête d'un premier but cette saison, lui qui a disputé 14 rencontres au total jusqu'ici en 2018-19.

Négatif : Le défenseur Nathan Beaulieu a été écarté de l'alignement lors des trois derniers matchs de l'équipe.

14. Canadiens de Montréal (23-16-5)

Total de points :20
La semaine dernière :14e

Positif : Le défenseur Jeff Petry a récolté 30 points en 44 matchs cette saison, ce qui lui donnerait 56 points à la fin de la saison régulière s'il poursuit au même rythme. Ce serait une nouvelle marque personnelle, lui qui a amassé 42 points l'hiver dernier.

Video: MTL@DET: Petry fait bouger les cordages

Négatif : Max Domi est lui aussi en voie de connaître sa meilleure saison à l'attaque, mais pour y arriver, il devra mettre fin à sa disette puisqu'il n'a pas trouvé le fond du filet en 14 matchs depuis le 11 décembre, lui qui avait inscrit 11 buts à ses 22 premières sorties de la campagne. Il lui reste maintenant à trouver le bon équilibre avec sa production offensive.

15. Stars de Dallas (23-17-4)

Total de points : 19
La semaine dernière : s.o.

Positif : Alexander Radulov en est un autre qui semble en voie de connaître sa meilleure saison à l'attaque jusqu'ici. Dans son cas, il se dirige vers une production de 82 points, lui qui en avait récolté 72, un sommet pour lui jusqu'ici, l'hiver dernier.

Négatif : Jason Spezza connaît une disette de cinq matchs sans point, sa plus longue de la saison, et le joueur de centre n'a amassé que trois points (un but, deux passes) en 11 rencontres depuis le 13 décembre.


16. Avalanche du Colorado (20-16-8)

Total de points : 16
La semaine dernière : 12e

Positif : Gabriel Landeskog a eu besoin de 43 matchs seulement pour établir un nouveau sommet personnel au chapitre des buts, lui qui en a marqué deux dans une défaite de 7-4 aux mains des Jets de Winnipeg, mardi, pour atteindre le cap des 27 filets cette saison. Il en avait inscrit 26 en 82 rencontres en 2013-14.

Négatif : Gabriel Bourque a été écarté de l'alignement lors des trois derniers matchs de l'Avalanche. Il n'a pris part qu'à 34 des 44 matchs de l'Avalanche cette saison et il n'obtient que 10:17 de temps de glace par match en moyenne.

Les équipes qui ont glissé au-delà du 16e rang de notre Super 16 :Ducks d'Anaheim

Les autres équipes qui ont reçu des points cette semaine :Hurricanes de la Caroline, 4 ; Canucks de Vancouver, 3

VOICI COMMENT NOUS LES AVONS CLASSÉS :

ROBERT LAFLAMME, Journaliste principal LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Jets de Winnipeg (-); 3. Maple Leafs de Toronto (-); 4. Predators de Nashville (-); 5. Capitals de Washington (-); 6. Flames de Calgary (+1); 7. Penguins de Pittsburgh (+3); 8. Sharks de San Jose (-); 9. Golden Knights de Vegas (+3); 10. Bruins de Boston (+2); 11. Avalanche du Colorado (-2); 12. Blue Jackets de Columbus (-); 13. Sabres de Buffalo (-7); 14. Islanders de New York (-); 15. Canadiens de Montréal (-); 16. Stars de Dallas (s.o.)

GUILLAUME LEPAGE, Journaliste LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Jets de Winnipeg (-); 3. Sharks de San Jose (+4); 4. Capitals de Washington (-); 5. Maple Leafs de Toronto (-2); 6. Golden Knights de Vegas (+2); 7. Predators de Nashville (-2); 8. Flames de Calgary (-2); 9. Bruins de Boston (-); 10. Sabres de Buffalo (+1); 11. Blue Jackets de Columbus (-1); 12. Penguins de Pittsburgh (+4); 13. Avalanche du Colorado (-1); 14. Canadiens de Montréal (-1); 15. Islanders de New York (-1); 16. Stars de Dallas (s.o.)

NICOLAS DUCHARME, Journaliste LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Maple Leafs de Toronto (-); 3. Capitals de Washington (-); 4. Jets de Winnipeg (-); 5. Flames de Calgary (-); 6. Golden Knights de Vegas (+2); 7. Predators de Nashville (-1); 8. Penguins de Pittsburgh (+1); 9. Sharks de San Jose (+1); 10. Bruins de Boston (+2); 11. Blue Jackets de Columbus (-4); 12. Sabres de Buffalo (+3); 13. Canadiens de Montréal (-); 14. Islanders de New York (+2); 15. Avalanche du Colorado (-4); 16. Stars de Dallas (s.o.)

SÉBASTIEN DESCHAMBAULT, Directeur de la rédaction LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Capitals de Washington (-); 3. Maple Leafs de Toronto (+1); 4. Flames de Calgary (+1); 5. Jets de Winnipeg (-2); 6. Golden Knights de Vegas (+1); 7. Penguins de Pittsburgh (+1); 8. Predators de Nashville (-2); 9. Sharks de San Jose (-); 10. Bruins de Boston (+1); 11. Blue Jackets de Columbus (-1); 12. Islanders de New York (+3); 13. Canadiens de Montréal (-); 14. Stars de Dallas (s.o.); 15. Avalanche du Colorado (-1); 16. Sabres de Buffalo (-)

JOHN CIOLFI, Producteur senior LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Capitals de Washington (-); 3. Golden Knights de Vegas (+3); 4. Flames de Calgary (-); 5. Maple Leafs de Toronto (-); 6. Sharks de San Jose (+1); 7. Jets de Winnipeg (-4); 8. Predators de Nashville (+1); 9. Penguins de Pittsburgh (+1); 10. Islanders de New York (+2); 11. Blue Jackets de Columbus (-3); 12. Bruins de Boston (-1); 13. Stars de Dallas (s.o.); 14. Canucks de Vancouver (+2); 15. Hurricanes de la Caroline (+1); 16. Avalanche du Colorado (-1)

HUGUES MARCIL, Pupitreur LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Maple Leafs de Toronto (-); 3. Capitals de Washington (-); 4. Flames de Calgary (+1); 5. Jets de Winnipeg (-1); 6. Golden Knights de Vegas (+2); 7. Predators de Nashville (-1); 8. Sharks de San Jose (+1); 9. Penguins de Pittsburgh (+2); 10. Blue Jackets de Columbus (-3); 11. Bruins de Boston (-1); 12. Stars de Dallas (+3); 13. Canadiens de Montréal (+1); 14. Sabres de Buffalo (-2); 15. Islanders de New York (s.o.); 16. Avalanche du Colorado (-3)

MARC TOUGAS, Collaborateur LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Capitals de Washington (-); 3. Golden Knights de Vegas (+2); 4. Maple Leafs de Toronto (-); 5. Flames de Calgary (+2); 6. Sharks de San Jose (+3); 7. Jets de Winnipeg (-4); 8. Bruins de Boston (+3); 9. Penguins de Pittsburgh (+1); 10. Blue Jackets de Columbus (-5); 11. Predators de Nashville (-5); 12. Islanders de New York (+1); 13. Stars de Dallas (s.o.); 14. Canadiens de Montréal (-); 15. Hurricanes de la Caroline (s.o.); 16. Sabres de Buffalo (-)
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.