Skip to main content

Super 16 : Les meilleures équipes championnes de l'ère d'expansion

Les Oilers représentés quatre fois, les Canadiens trois fois dans notre classement des meilleurs champions de la Coupe Stanley depuis 1967-68

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

La saison de la LNH est en pause depuis le 12 mars en raison des inquiétudes entourant le coronavirus, mais le classement du Super 16 se poursuit sous une nouvelle forme qui jette un regard sur le passé. Cette semaine, un retour sur les 16 meilleures équipes championnes de la Coupe Stanley de 1967 à aujourd'hui, soit depuis la première expansion de la LNH.

Les Canadiens de Montréal de 1976-77 ont été classés au premier rang par 10 des 13 journalistes participants pour occuper le sommet de notre classement Super 16 des meilleures équipes championnes de la Coupe Stanley de l'ère d'expansion.

SUPER 16 : Les meilleurs gardiens de l'ère d'expansion | Les meilleurs joueurs de centre | Les meilleurs défenseurs | Les meilleurs ailiers gauches | Les meilleurs ailiers droits | Les meilleurs entraîneurs

Cette édition des Canadiens comptait neuf joueurs qui vont éventuellement être intronisés au Temple de la renommée du hockey. Le Tricolore a compilé une fiche de 12-2 dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, dont un balayage des Bruins de Boston en Finale de la Coupe Stanley. Les Canadiens de 1976-77 détiennent le record de la LNH pour le plus de points en saison régulière avec 132 en 80 rencontres (60-8 avec 12 verdicts nuls).

Ils ont également été la seule équipe à paraître dans le classement de chacun des 13 membres du NHL.com.

Quarante-quatre des 51 derniers champions de la Coupe Stanley ont reçu au moins trois points au scrutin. Le classement a été à ce point serré que les Islanders de New York de 1980-81 et les Rangers de New York de 1993-94 ont tous deux raté une place dans ce palmarès par un seul point.

Les Oilers d'Edmonton sont représentés quatre fois dans ce classement, alors que trois éditions des Canadiens se sont taillé une place. Les Islanders, les Blackhawks de Chicago et les Bruins ont deux équipes chacun dans ce classement.

Pour établir le classement du Super 16, chacun des 13 membres du personnel du NHL.com a établi son propre classement des équipes championnes. Chacun remet son classement et des points sont attribués en conséquence.

Chaque équipe qui est classée au premier rang reçoit 16 points, celle qui est deuxième obtient 15 points, celle qui est troisième en a droit à 14, et ainsi de suite jusqu'à l'équipe de 16e place, qui récolte un point.

Voici le Super 16 des meilleures équipes championnes de la Coupe Stanley de 1967 à aujourd'hui :

1. Canadiens de Montréal de 1976-77
Total de points : 199

Ils ont marqué 4,84 buts par match et ils en ont alloué 2,14 par match. Leur différentiel de plus-216 est un record de la LNH. L'attaquant Guy Lafleur a mené la Ligue avec 136 points (56 buts) en saison régulière et 26 points (neuf buts) en 14 matchs des séries éliminatoires. Le gardien Ken Dryden a compilé une fiche de 41-6-8 avec 10 blanchissages et une moyenne de buts alloués de 2,14 en saison régulière, puis il a réussi quatre jeux blancs en cédant seulement 22 buts au cours des séries.

2. Oilers d'Edmonton de 1984-85
Total de points : 127

Les Oilers ont compilé une fiche de 49-20 avec 11 verdicts nuls en saison régulière et de 15-3 en séries, dont des balayages lors des deux premières rondes contre les Kings de Los Angeles et les Jets de Winnipeg, afin de remporter la Coupe Stanley pour une deuxième saison de suite. Wayne Gretzky a mené la LNH avec 208 points (73 buts), la troisième meilleure performance en saison régulière de sa légendaire carrière. L'attaquant Jari Kurri a été deuxième avec 135 points (71 buts), tandis que le défenseur Paul Coffey s'est classé cinquième avec 121 points (37 buts). Gretzky a enregistré 47 points (17 buts) en séries, tandis que Coffey en a obtenu 37 (12 buts) et Kurri 31 (19 buts). Les Oilers ont mené la Ligue en marquant 401 buts.

3. Canadiens de Montréal de 1977-78
Total de points : 109

Les Canadiens ont remporté la Coupe Stanley pour une troisième saison consécutive cette saison-là. Ils ont présenté une fiche de 59-10 avec 11 verdicts nuls en saison régulière pour 129 points, troisième plus haut total de tous les temps. Ils ont compilé un dossier de 12-3 dans les séries, incluant une victoire sur les Bruins en six matchs en Finale. Lafleur a mené la Ligue au chapitre des points pour une troisième saison d'affilée avec 132 (60 buts). Jacques Lemaire a terminé au quatrième rang avec 97 points (36 buts). Lafleur (10 buts) et le défenseur Larry Robinson (quatre buts) ont chacun récolté 21 points en séries. L'attaquant Bob Gainey a remporté le trophée Selke (meilleur attaquant défensif) lors de la première année où le prix a été décerné.

4. Red Wings de Detroit de 2001-02
Total de points : 99

Les Red Wings comptaient neuf futurs membres du Temple de la renommée. Ils ont signé 51 victoires en saison régulière avant d'afficher un dossier de 16-7 en séries, battant les Hurricanes de la Caroline en cinq matchs en Finale. Le gardien Dominik Hasek a présenté une fiche de 41-15-8 avec une moyenne de 2,17 et un pourcentage d'arrêts de ,915 en saison régulière avant de ompiler une fiche de 16-7 avec une moyenne de 1,86 et un taux d'efficacité de ,920 dans les séries. Il s'agissait du neuvième, et du dernier, triomphe de la Coupe Stanley pour l'entraîneur Scotty Bowman.

5. Islanders de New York de 1981-82
Total de points : 95

Les Islanders ont signé leur troisième conquête consécutive de la Coupe Stanley après avoir connu la meilleure saison régulière de leur histoire. Ils ont établi des records d'équipe avec 54 victoires et 118 points. L'attaquant Mike Bossy a établi une marque personnelle dans la LNH avec 147 points (64 buts). Le joueur de centre Bryan Trottier a établi un sommet en carrière avec 50 buts. Ils ont remporté leurs neuf derniers matchs des séries, battant les Rangers de New York dans le match no 6 de la finale de la section Patrick avant de balayer les Nordiques de Québec en finale de l'Association Prince de Galles et les Canucks de Vancouver en Finale de la Coupe Stanley.

6. Bruins de Boston de 1971-72
Total de points : 84

Les Bruins ont remporté la Coupe Stanley pour la deuxième fois en trois ans après avoir compilé une fiche de 54-13 avec 11 verdicts nuls pour 119 points en saison régulière. L'attaquant Phil Esposito (133 points) et le défenseur Bobby Orr (117) ont respectivement terminé aux premier et deuxième rang du classement des pointeurs de la Ligue. Ces deux joueurs ont également obtenu 24 points en séries. Boston a conservé une fiche de 12-3 en séries, incluant un triomphe en six matchs sur les Rangers en Finale de la Coupe Stanley. Orr est devenu le seul joueur de l'histoire de la LNH à remporter le trophée Hart, le trophée Norris et le trophée Conn-Smythe lors de la même saison.

7. Canadiens de Montréal de 1975-76
Total de points : 80

Le Tricolore a remporté la Coupe pour la première de quatre saisons consécutives en compilant une fiche de 12-1 dans le tournoi printanier, incluant un balayage des Flyers en Finale. Les Canadiens ont conservé une fiche de 58-11 avec 11 verdicts nuls pour 127 points en saison régulière. Les 58 gains et les 127 points représentent chacun le cinquième meilleur total dans l'histoire de la LNH. Lafleur est devenu champion marqueur de la LNH pour la première fois avec 125 points (56 buts).

8. Penguins de Pittsburgh de 1991-92
Total de points : 72

Les Penguins ont connu une saison régulière en dents de scie, compilant une fiche de 39-32 avec neuf verdicts nuls pour 87 points, ce qui leur a valu le troisième rang dans la section Patrick. Ils ont eu besoin de sept matchs pour achever les Capitals de Washington en demi-finale de la section Patrick et ils tiraient de l'arrière 2-1 face aux Rangers en finale de section. Ils ont cependant réalisé une séquence de 11 victoires consécutives pour soulever la Coupe pour la deuxième saison de suite, balayant les Bruins en finale de l'Association Prince de Galles et les Blackhawks en Finale de la Coupe Stanley. Le joueur de centre Mario Lemieux a mené la Ligue avec 131 points (44 buts), tandis que l'attaquant Kevin Stevens a occupé le deuxième rang avec 123 points (54 buts). Lemieux (34) et Stevens (28) ont également été les deux meilleurs pointeurs de la Ligue en séries.

9. Oilers d'Edmonton de 1983-84
Total de points : 71

Les Oilers ont signé 57 victoires en saison régulière avant de compiler une fiche de 15-4 en séries, balayant les Jets de Winnipeg en première ronde et les North Stars du Minnesota en finale d'Association. Ils ont vaincu les Islanders 4-1 en Finale de la Coupe Stanley pour mettre un terme à la séquence de quatre victoires consécutives de la Coupe Stanley des New-Yorkais, ainsi qu'à leur séquence record de 19 séries remportées de manière consécutive. Les Oilers ont établi le record de la LNH pour le plus de buts en saison régulière avec 446, une moyenne de 5,58 par match. Gretzky a mené la Ligue avec 205 points (87 buts). Coffey en a obtenu 126 (40 buts), Kurri en a récolté 113 (52) et Mark Messier 101 (37 buts). L'attaquant Glenn Anderson a de son côté frôlé le plateau des 100 points avec une récolte de 99 points, dont 54 buts.

10. Islanders de New York de 1982-83
Total de points : 68

Les Islanders ont rebondi en fin de saison régulière, gagnant 10 de leurs 14 derniers matchs pour conclure la saison avec une fiche de 42-26 et 12 verdicts nuls, bon pour le deuxième rang dans la section Patrick avec 96 points. Les triples champions en titre de la Coupe Stanley ont dominé leurs adversaires dans les séries, remportant 15 de leurs 20 matchs, incluant un balayage des Oilers en grande finale. Bossy a inscrit 60 buts en saison régulière, puis il en a ajouté 17 lors du tournoi printanier.

11. Bruins de Boston de 1969-70
Total de points : 67

Les Bruins ont signé le premier des deux triomphes de la Coupe Stanley dans avec Orr dans leur formation après avoir terminé la saison régulière avec 99 points (40-17 avec 19 verdicts nuls). Ils ont présenté une fiche de 12-2 dans les séries, incluant des balayages des Black Hawks et des Blues de St. Louis lors des deux dernières rondes. Orr a établi un record de la LNH pour les points par un défenseur dans une saison avec 120 (33 buts). Esposito a récolté 99 points (43 buts). Dans les séries, Esposito a amassé 27 points (13 buts) tandis qu'Orr en a récolté 20 (neuf buts). Orr a toutefois marqué son célèbre but gagnant en prolongation du match no 4 de la Finale contre les Blues quand il a pris son envol après avoir trouvé le fond du filet.

12. Oilers d'Edmonton de 1987-88
Total de points : 59

Les Oilers, qui ont conservé une fiche de 44-25 avec 11 verdicts nuls en saison régulière, ont remporté la Coupe pour une deuxième saison de suite et pour la quatrième fois en cinq saisons après avoir affiché un dossier de 16-2 dans les séries, balayant au passage les gagnants du trophée des Présidents, les Flames de Calgary, en finale de la section Smythe, puis les Bruins en Finale de la Coupe Stanley. Malgré le fait qu'il a raté 16 matchs en saison régulière en raison d'une blessure, Gretzky a tout de même récolté 149 points (40 buts) en 64 parties. Messier a réussi 111 points (37 buts). Gretzky, qui a amassé 43 points en séries éliminatoires, a établi des records de la LNH avec 31 passes en séries et avec 13 points en Finale de la Coupe Stanley. Messier a enregistré 34 points (11 buts) au cours du tournoi printanier.

13. Blackhawks de Chicago de 2012-13
Total de points : 53

Les Blackhawks ont remporté la Coupe Stanley pour la deuxième fois en quatre ans après une performance dominante au cours d'une saison régulière qui avait été réduite à 48 matchs en raison d'un lock-out. Chicago a compilé une fiche de 36-7-5 en saison régulière et a établi un record de la LNH pour les matchs consécutifs avec au moins un point en début de saison avec 24 (21-0-3). Ils ont ensuite compilé une fiche de 16-7 en séries, gagnant la Coupe en vainquant les Bruins 3-2 lors du match no 6 au TD Garden. Chicago a marqué le but égalisateur et le but gagnant en l'espace de 17 secondes lors de la dernière 1:16 de la troisième période.

14. Oilers d'Edmonton de 1986-87
Total de points : 52

Les Oilers ont soulevé la Coupe pour une troisième fois en quatre saisons après avoir présenté une fiche de 50-24-6 en saison régulière. Ils ont facilement remporté les trois premières rondes, ne perdant que deux matchs en chemin, mais les Flyers les ont mis au défi en Finale. Les Oilers ont pris une avance de 3-1 dans la série quatre de sept, mais ils ont perdu le match no 5 à domicile et le match no 6 à Philadelphie. Ils sont retournés au Northlands Coliseum, où ils ont remporté le match no 7 par la marque de 3-1. Gretzky a récolté 183 points (62 buts) en saison régulière.

15. Flames de Calgary de 1988-89
Total de points : 47

Les Flames ont signé leur seul triomphe de la Coupe Stanley après avoir remporté le trophée des Présidents pour la deuxième saison de suite. Ils ont compilé une fiche de 54-17 avec neuf verdicts nuls pour 117 points en saison régulière. Ils ont vaincu les Canucks de Vancouver en sept matchs lors de la demi-finale de la section Smythe, remportant le match no 7 en prolongation. Ils ont remporté 12 de leurs 15 matchs suivants. Calgary tirait de l'arrière 2-1 en grande finale contre les Canadiens, mais ils ont remporté trois matchs de suite pour remporter la série, devenant la première équipe adverse à soulever la Coupe Stanley au Forum.

16. Blackhawks de Chicago de 2009-10
Total de points : 34

Les Blackhawks ont mis fin à la plus longue disette active sans Coupe Stanley (49 ans) en remportant leur premier championnat depuis 1961. Ils ont compilé une fiche de 52-22-8 pour 112 points en saison régulière avant d'afficher un dossier de 16-6 en séries, incluant un balayage des Sharks de San Jose en finale de l'Association de l'Ouest. L'ailier droit Patrick Kane, qui a mené Chicago avec 88 points (30 buts) en saison régulière, a marqué le but gagnant en prolongation du match no 6 contre les Flyers au Wells Fargo Center pour donner la Coupe aux Blackhawks. Jonathan Toews, qui a récolté 29 points (sept buts) en séries éliminatoires, a remporté le trophée Conn-Smythe.

Video: Souvenirs: Kane donne la Coupe aux Blackhawks


Les autres équipes qui ont reçu des votes : Islanders de New York de 1980-81, 33; Rangers de New York de 1993-94, 33; Flyers de Philadelphie de 1973-74, 30; Avalanche du Colorado de 2000-01, 29; Flyers de Philadelphie de 1974-75, 28; Avalanche du Colorado de 1995-96, 24; Red Wings de Detroit de 1996-97, 24; Red Wings de Detroit de 1997-98, 24; Kings de Los Angeles de 2011-12, 24; Canadiens de Montréal de 1972-73, 23; Penguins de Pittsburgh de 1990-91, 22; Devils du New Jersey de 1994-95, 21; Canadiens de Montréal de 1967-68, 18; Penguins de Pittsburgh de 2016-17, 17; Canadiens de Montréal de 1968-69, 13; Islanders de New York de 1979-80, 11; Canadiens de Montréal de 1992-93, 11; Bruins de Boston de 2010-11, 10; Canadiens de Montréal de 1978-79, 7; Penguins de Pittsburgh de 2008-09, 7; Blues de St. Louis de 2018-19, 7; Devils du New Jersey de 1999-2000, 6; Ducks d'Anaheim de 2006-07, 6; Red Wings de Detroit de 2007-08, 6; Capitals de Washington de 2017-18, 6; Blackhawks de Chicago de 2014-15, 5; Devils du New Jersey de 2002-03, 4; Kings de Los Angeles de 2013-14, 3


VOICI COMMENT NOUS LES AVONS CLASSÉS

AMALIE BENJAMIN
1. Red Wings de 2001-02; 2. Oilers de 1984-85; 3. Penguins de 1991-92; 4. Canadiens de 1976-77; 5. Avalanche de 2000-01; 6. Rangers de 1993-94; 7. Red Wings de 1997-98; 8. Oilers de 1987-88; 9. Islanders de 1982-83; 10. Blackhawks de 2012-13; 11. Bruins de 2010-11; 12. Canadiens de 1977-78; 13. Oilers de 1983-84; 14. Kings de 2013-14; 15. Penguins de 2008-09; 16. Devils de 1999-2000

BRIAN COMPTON
1. Canadiens de 1976-77; 2. Islanders de 1981-82; 3. Oilers de 1984-85; 4. Canadiens de 1968-69; 5. Bruins de 1969-70; 6. Flyers de 1974-75; 7. Penguins de 1990-91; 8. Flames de 1988-89; 9. Devils de 1994-95; 10. Red Wings de 2001-02; 11. Avalanche de 1995-96; 12. Rangers de 1993-94; 13. Bruins de 2010-11; 14. Penguins de 2016-17; 15. Capitals de 2017-18; 16. Blackhawks de 2009-10

NICHOLAS J. COTSONIKA
1. Canadiens de 1976-77; 2. Canadiens de 1977-78; 3. Canadiens de 1975-76; 4. Bruins de 1971-72; 5. Oilers de 1983-84; 6. Islanders de 1981-82; 7. Islanders de 1980-81; 8. Oilers de 1984-85; 9. Blackhawks de 2012-13; 10. Red Wings de 2001-02; 11. Penguins de 1991-92; 12. Flames de 1988-89; 13. Canadiens de 1978-79; 14. Avalanche de 2000-01; 15. Flyers de 1973-74; 16. Flyers de 1974-75

WILLIAM DOUGLAS
1. Canadiens de 1976-77; 2. Canadiens de 1977-78; 3. Oilers de 1984-85; 4. Islanders de 1980-81; 5. Bruins de 1969-70; 6. Flyers de 1973-74; 7. Penguins de 1991-92; 8. Blackhawks de 2009-10; 9. Islanders de 1982-83; 10. Bruins de 1971-72; 11. Oilers de 1986-87; 12. Red Wings de 1996-97; 13. Flames de 1988-89; 14. Rangers de 1993-94; 15. Kings de 2011-12; 16. Capitals de 2017-18

TOM GULITTI
1. Canadiens de 1976-77; 2. Oilers de 1987-88; 3. Islanders de 1981-82; 4. Penguins de 1991-92; 5. Bruins de 1971-72; 6. Oilers de 1984-85; 7. Islanders de 1982-83; 8. Red Wings de 2001-02; 9. Blackhawks de 2012-13; 10. Canadiens de 1977-78; 11. Bruins de 1969-70; 12. Devils de 1999-2000; 13. Rangers de 1993-94; 14. Penguins de 2016-17; 15. Red Wings de 1997-98; 16. Flames de 1988-89

ADAM KIMELMAN
1. Oilers de 1984-85; 2. Canadiens de 1976-77; 3. Islanders de 1982-83; 4. Oilers de 1986-87; 5. Penguins de 1990-91; 6. Islanders de 1979-80; 7. Bruins de 1969-7; 8. Canadiens de 1975-76; 9. Canadiens de 1967-68; 10. Red Wings de 2001-02; 11. Red Wings de 1996-97; 12. Blackhawks de 2012-13; 13. Flyers de 1974-75; 14. Penguins de 2016-17; 15. Kings de 2011-12; 16. Oilers de 1987-88

ROBERT LAFLAMME
1. Canadiens de 1976-77; 2. Islanders de 1982-83; 3. Oilers de 1983-84; 4. Red Wings de 2001-02; 5. Canadiens de 1977-78; 6. Bruins de 1971-72; 7. Blackhawks de 2009-10; 8. Islanders de 1981-82; 9. Avalanche de 2000-01; 10. Red Wings de 1997-98; 11. Flames de 1988-89; 12. Oilers de 1986-87; 13. Penguins de 1991-92; 14. Devils de 2002-03; 15. Rangers de 1993-94; 16. Canadiens de 1992-93

MIKE G. MORREALE
1. Canadiens de 1976-77; 2. Oilers de 1987-88; 3. Flyers de 1973-74; 4. Devils de 1994-95; 5. Red Wings de 1996-97; 6. Oilers de 1986-87; 7. Penguins de 1991-92; 8. Bruins de 1969-70; 9. Islanders de 1980-81; 10. Canadiens de 1992-93; 11. Bruins de 1971-72; 12. Blackhawks de 2014-15; 13. Red Wings de 2001-02; 14. Islanders de 1982-83; 15. Kings de 2011-12; 16. Flames de 1988-89

TRACEY MYERS
1. Oilers de 1984-85; 2. Avalanche de 1995-96; 3. Blackhawks de 2009-10; 4. Kings de 2011-12; 5. Red Wings de 2001-02; 6. Canadiens de 1976-77; 7. Islanders de 1982-83; 8. Bruins de 1969-70; 9. Penguins de 2016-17; 10. Blues de 2018-19; 11. Ducks de 2006-07; 12. Blackhawks de 2012-13; 13. Rangers de 1993-94; 14. Capitals de 2017-18; 15. Flyers de 1974-75; 16. Devils de 2002-03

BILL PRICE
1. Canadiens de 1976-77; 2. Canadiens de 1977-78; 3. Canadiens de 1975-76; 4. Oilers de 1984-85; 5. Islanders de 1981-82; 6. Oilers de 1986-87; 7. Canadiens de 1967-68; 8. Flames de 1988-89; 9. Bruins de 1971-72; 10. Red Wings de 2001-02; 11. Penguins de 1991-92; 12. Kings de 2011-12; 13. Rangers de 1993-94; 14. Canadiens de 1992-93; 15. Avalanche de 1995-96; 16. Flyers de 1973-74

SHAWN P. ROARKE
1. Canadiens de 1976-77; 2. Canadiens de 1975-76; 3. Oilers de 1983-84; 4. Bruins de 1971-72; 5. Islanders de 1981-82; 6. Canadiens de 1977-78; 7. Oilers de 1987-88; 8. Blackhawks de 2012-13; 9. Flames de 1988-89; 10. Flyers de 1974-75; 11. Red Wings de 2007-08; 12. Penguins de 2008-09; 13. Canadiens de 1972-73; 14. Red Wings de 2001-02; 15. Oilers de 1984-85; 16. Avalanche de 1995-96

DAN ROSEN
1. Canadiens de 1976-77; 2. Canadiens de 1975-76; 3. Canadiens de 1977-78; 4. Oilers de 1983-84; 5. Islanders de 1981-82; 6. Blackhawks de 2012-13; 7. Bruins de 1971-72; 8. Oilers de 1987-88; 9. Canadiens de 1972-73; 10. Red Wings de 2001-02; 11. Avalanche de 2000-01; 12. Oilers de 1984-85; 13. Flames de 1988-89; 14. Canadiens de 1978-79; 15. Flyers de 1973-74; 16. Penguins de 1991-92

MIKE ZEISBERGER
1. Canadiens de 1976-77; 2. Canadiens de 1977-78; 3. Oilers de 1983-84; 4. Canadiens de 1975-76; 5. Oilers de 1984-85; 6. Canadiens de 1972-73; 7. Islanders de 1981-82; 8. Bruins de 1969-70; 9. Penguins de 1991-92; 10. Red Wings de 2001-02; 11. Oilers de 1986-87; 12. Red Wings de 1997-98; 13. Bruins de 1971-72; 14. Flyers de 1974-75; 15. Islanders de 1980-81; 16. Red Wings de 1996-97

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.