Skip to main content

Ce n'était qu'une question de temps pour Stamkos

Le capitaine du Lightning a inscrit ses troisième et quatrième buts de la saison face au Tricolore alors que la pression commençait à monter

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Steven Stamkos s'est présenté au Centre Bell avec seulement deux buts au compteur à ses 12 premières rencontres. Inutile de dire que cette absence de production commençait à peser lourd sur les épaules du capitaine du Lightning de Tampa Bay.

Un petit but au terme d'un avantage numérique en première période est venu lui redonner confiance en plus de permettre au Lightning de prendre son envol et de signer une victoire de 4-1 face aux Canadiens de Montréal, samedi.

Video: TBL@MTL: Stamkos fait mouche du cercle

Gonflé à bloc après avoir inscrit son troisième but de la saison, Stamkos a récidivé en enfilant son deuxième du match d'un tir des poignets foudroyant pour donner deux buts d'avance aux siens au tout début du troisième engagement.

Laisser un franc-tireur de sa trempe s'exécuter de l'enclave n'est jamais une bonne idée.

Video: TBL@MTL: Stamkos trouve la lucarne et marque son 2e

« J'ai reçu une belle passe de [Nikita] Kucherov, j'ai levé la tête et j'ai vu que j'avais du temps, a-t-il décrit. Je veux revenir à cette mentalité de tireur. Le fait d'avoir inscrit un but tôt dans la rencontre m'a fait sentir plus confiant. C'est drôle ce que ça peut faire.

« J'ai reçu la rondelle dans l'enclave et je savais où je voulais tirer. Je me suis senti bien. Je n'avais pas tiré de la sorte et ressenti une touche pareille en dégainant depuis longtemps. »

À LIRE AUSSI : Le Lightning trop fort | Deslauriers s'en voulait, mais pas tant | Tour d'horizon des matchs du 3 novembre

Ce n'est probablement pas une bonne nouvelle pour les gardiens adverses. Surtout que le trio de Stamkos, Kucherov et J.T. Miller a retrouvé ses repères après avoir été sur la patinoire pour trois des quatre buts des Predators de Nashville dans un revers de 4-1, jeudi.

Le trio a majoritairement dicté l'allure du jeu quand il a été employé et a terminé la soirée avec une récolte de trois buts et deux mentions d'aide.

Video: TBL@MTL: Miller déjoue Price d'un laser

« Stamkos est un marqueur doué qui touche la cible depuis longtemps dans cette Ligue », a vanté l'entraîneur Jon Cooper. « Ce n'est qu'une question de temps avant qu'il se mette en marche. Je sais que ces gars sont très fiers. Ils ont racheté leur dernier match. Oui, ils ont marqué, mais ils n'ont pas donné de chances de qualité de l'autre côté. C'est comme ça qu'ils doivent jouer et ils ont été récompensés ce soir. »

Si cette victoire a été signée Stamkos à l'attaque, elle revient aussi beaucoup au gardien Andrei Vasilevskiy qui a multiplié les arrêts importants au cours de la rencontre.

Il a notamment frustré Noah Juulsen à bout portant alors que le Tricolore menait 1-0 en deuxième période, mais a surtout tenu le fort pendant les huit premières minutes de jeu au cours desquelles les locaux ont bourdonné et menacé sa cage à plusieurs occasions. 

Video: TBL@MTL: Vasilevskiy stoppe Juulsen de la jambière

Il a finalement eu le dessus sur Carey Price en repoussant 34 rondelles malgré qu'il ait cédé sur le premier tir.

« Les meilleurs veulent toujours affronter les meilleurs », a dit Cooper à propos de son gardien. « L'an dernier, c'était sa première saison en tant que partant, mais c'est maintenant la norme. Il devra affronter les Price, les (Henrik) Lundqvist et les (Pekka) Rinne. Il marche dans les traces de ces gardiens et il semble élever son jeu d'un cran dans ces situations. »

Joseph a passé près

Toujours à la recherche du premier but de sa carrière dans la LNH, le Québécois Mathieu Joseph a passé bien près de toucher la cible contre Carey Price quand il a obtenu une échappée à sa sortie du banc des punitions au deuxième engagement.

Il a tiré entre les jambières de Price, mais le vétéran a fait l'arrêt et Joseph n'a pu profiter de son propre retour.

« Dans le feu de l'action, tu n'y penses pas vraiment », a dit Joseph quand on lui a demandé s'il avait eu le temps de penser qu'il avait la chance d'inscrire son premier but au Centre Bell devant parents et amis.

« C'est juste que c'est lui que je regarde depuis que je suis jeune. Après, tu y penses et tu te dis que c'est dommage, mais dans l'action j'essayais seulement de marquer. »

Ce sera pour une prochaine fois!

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.