Skip to main content

Repêchage 2020: Sourdif prend exemple sur Byram

L'attaquant peut se tourner vers son coéquipier des Giants de Vancouver chaque fois qu'il a des questions

par Aaron Vickers / Correspondant indépendant NHL.com

Chaque fois que l'attaquant Justin Sourdif se demande comment il doit agir dans telle ou telle situation, il n'a qu'à regarder à l'autre extrémité du vestiaire des Giants de Vancouver pour trouver réponse à toutes ses questions. 

C'est là que se trouve le casier de son coéquipier Bowen Byram, l'espoir de premier plan de l'Avalanche du Colorado sélectionné au quatrième rang lors du dernier repêchage de la LNH.

À LIRE AUSSI : Sur le radar : Alex Beaucage, plus rapide et plus menaçantRepêchage 2020 : La barre est haute pour Jamie DrysdaleSur le radar : De gros plans pour Samuel Bolduc

« Il est passé par toutes ces étapes l'an dernier, a déclaré Sourdif. Il a toujours agi en professionnel et il s'est présenté avec détermination tous les jours. Il savait ce qu'il avait à faire. Il a conservé sa petite routine du début à la fin de la saison et ç'a fonctionné pour lui.

« Tout le monde peut prendre exemple sur lui et surtout apprendre des petites choses qu'il fait jour après jour pour s'améliorer. »

Sourdif, qui a amassé 38 points (17 buts, 21 aides) en 44 rencontres cette saison, est pour l'instant considéré comme le 23e meilleur espoir nord-américain sur la liste de mi-saison du Bureau central de dépistage de la LNH.

Les projecteurs ne sont pas tournés sur lui autant qu'ils l'étaient sur Byram, l'an dernier, mais les défis et les étapes d'une année d'admissibilité au repêchage restent les mêmes.

« Il n'y a aucun doute que Justin tente de marcher dans les traces de Bowen et qu'il aimerait accomplir les mêmes choses, a commenté l'entraîneur des Giants, Michael Dyck. Ils ont une bonne relation. Bowen veut établir les standards et aider Justin à gérer toute la pression reliée à cette saison-là.

« C'est une chose pour nous de tenter d'aider les jeunes à naviguer dans ces eaux en leur donnant des conseils ici et là, mais ç'en est une autre de pouvoir se fier à un coéquipier qui a vécu tout ça. »

L'an dernier, Byram a joué pour le Canada à la Coupe Hlinka-Gretzky, pour l'équipe de la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL) à la Série Canada-Russie en plus de prendre part au Match des meilleurs espoirs de la LCH/LNH et à la Séance d'évaluation de la LNH. Il a aussi disputé 67 matchs de saison régulière et 22 autres en séries avec les Giants.

Sourdif a quant à lui récolté cinq points (un but, quatre aides) pour aider le Canada à mettre la main sur la médaille d'argent à la Coupe Hlinka-Gretzky. Il a ajouté une mention d'aide au Match des meilleurs espoirs et sera fort probablement invité à la Séance d'évaluation au mois de mai.

Avec les obligations scolaires et le calendrier régulier des Giants, ça fait beaucoup de pain sur la planche. Sourdif prend les choses comme elles viennent et ne s'en fait pas avec toutes les distractions. 

« Je me concentre seulement sur ce qui est le plus important, a amorcé Sourdif. C'est l'équipe, les séries et essayer de gagner le championnat. Tout le reste vient ensuite. Si je me concentre à jouer mon style, celui que je joue depuis le début de ma carrière, les choses vont fonctionner. C'est ce que j'ai compris. »

Byram a aussi un autre conseil pour son jeune coéquipier, un conseil qui est probablement le plus important à s'être passé d'un bout à l'autre du vestiaire.

« Je crois que plusieurs personnes ne prennent pas le temps d'apprécier ce qu'elles font quand elles se retrouvent dans des situations exigeantes, a déclaré le défenseur. Le hockey, c'est censé être plaisant. J'essaie d'aborder le tout de façon légère avec lui. Il n'a seulement qu'à faire de son mieux.

« C'est comme ça que j'ai abordé les choses, en tout cas. J'essaie de l'aider, mais il gère tout ça assez bien. Il fait du bon travail jusqu'à maintenant. Il apprend au fur et à mesure. C'est un jeune intelligent, il comprend très rapidement. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.