Skip to main content

Seguin profite des hauts et des bas des séries avec les Stars

Le joueur de centre discute du parcours en séries et d'une saison remplie d'adversité à la veille du match no 5 face aux Blues

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

DALLAS - Tyler Seguin ne veut pas regarder derrière. Seulement en avant.

Le joueur de centre des Stars de Dallas admet que la saison 2018-19 a été parsemée de hauts et de bas qui l'ont drainé sur le plan émotif à certains moments. Mais il est relancé et veut que ça se poursuive dans la série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest face aux Blues de St. Louis.

« Ç'a été une longue saison, a dit Seguin. Ç'a été de véritables montagnes russes, et c'est comme ça en séries. J'ai évidemment tenté de demeurer calme toute l'année. Beaucoup de choses se sont produites, pour toute l'équipe et pour moi.

« Mais le plus important est ce qui arrive en ce moment, et je suis heureux là où nous en sommes. Il faut que ça continue. »

À LIRE AUSSI : Les Stars veulent poursuivre sur leur lancée dans le match no 5Les Stars pensent avoir repris l'avantage psychologique sur les BluesLes Blues espèrent tirer profit de l'avantage de la glace

Seguin a obtenu deux passes dans la victoire de 4-2 des Stars dans le match no 4 contre les Blues, une victoire qui a permis d'égaler la série quatre de sept 2-2. Le match no 5 aura lieu à St. Louis vendredi (21 h 30 HE, TVAS, NBCSN, SN, SN360).

« De penser au chemin que j'ai parcouru et que nous avons fait cette saison, c'est encourageant, a-t-il noté. Mais nous ne pouvons pas nous arrêter maintenant. »

Seguin avait hâte au début de la saison après avoir signé une prolongation de contrat de huit ans d'une valeur de 78,8 millions $ avec les Stars le 13 septembre. Il était heureux que l'entente lui donne une chance de demeurer à Dallas jusqu'à la fin de la saison 2026-27.

Lui et les Stars ont connu des difficultés dans les premiers mois de la saison. Le 28 décembre, Dallas montrait une fiche de 19-16-3, bonne pour le quatrième rang dans la section Centrale et le huitième dans l'Ouest. Seguin avait amassé 32 points (11 buts, 21 passes) et son coéquipier Jamie Benn avait 30 points (15 filets, 15 aides). 

C'est à ce moment que Jim Lites, le président des Stars, a fait une sortie publique, déclarant que Dallas obtenait « du jeu médiocre » de la part de Seguin et de Benn.

« Je pense que c'est un autre exemple de l'adversité dont j'ai parlé », a mentionné l'attaquant de 27 ans. « Évidemment, aucun de nous deux n'a apprécié. Nous avons laissé ça derrière nous. Nous savions que les choses allaient se mettre en marche. Ç'a commencé à bien aller, et regardez où nous sommes aujourd'hui. »

Seguin a répondu en terminant la saison avec 80 points (33 buts, 47 mentions d'aide) et il cumule neuf points (trois filets, six passes) en 10 parties de séries. Plus important encore, les Stars sont à deux victoires d'atteindre la finale de l'Ouest pour la première fois depuis que Seguin a été acquis dans une transaction avec les Bruins de Boston en 2013. Leur dernière présence au troisième tour remonte à 2008, un revers contre les Red Wings de Detroit.

En vue du match no 5, Seguin a discuté de plusieurs sujets avec NHL.com, notamment du fait qu'il a gagné en maturité sur la glace et en dehors, de son contrat et de son niveau d'optimisme pour la suite des choses chez les Stars en séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2019.

Est-ce plus facile d'endurer les difficultés des séries éliminatoires en raison du fait que les Stars ont raté le tournoi printanier lors de trois de tes six saisons ici?

« Tu en profites. Tu profites du fait que c'est très spécial et tu acceptes que ce soit très difficile, mais c'est aussi très plaisant. Je parle à des amis et à des membres de ma famille qui me disent : "Tu sembles fatigué, c'est tellement exigeant." Et je leur réponds que c'est la chose qui me manquera le plus, le travail et le vestiaire. C'est tellement gratifiant de gagner un match en séries ou une série et évidemment, de se rendre jusqu'au bout. C'est pourquoi tu en profites quand les temps sont durs. Parce que ça rend la victoire tellement plus satisfaisante. »

L'entraîneur Jim Montgomery t'a retiré du premier trio avec Benn et Alexander Radulov pour le match no 4, et tu as répondu avec deux passes en jouant avec Mats Zuccarello et Jason Dickinson. À quel point est-ce que ç'a joué un rôle dans la victoire?

« Je pense que vous avez vu le résultat dans le match no 4. Tous les trios ont contribué. Nous avons obtenu des buts de toutes les lignes. Nous sommes habitués à remanier les lignes. Parfois, il peut changer les trios et ne rien nous dire, et ça nous envoie un message. J'ai trouvé que nous avons très bien répondu. » 

Video: STL@DAL, #4: Dickinson bat Binnington près du filet

Qu'est-ce que les Stars doivent faire pour avoir du succès maintenant que la série contre les Blues est égale après quatre parties?

« Nous avons comblé un déficit de 2-1 pour remporter les trois dernières rencontres de la première ronde contre Nashville, donc nous savons que nous devons continuer. Les Blues sont une équipe qui nous ressemble beaucoup, surtout quand on regarde ce qu'ils ont vécu cette saison. Ils ont fait face à beaucoup d'adversité. Ils étaient au dernier rang en janvier, et ils ont bien répondu. Nous avons vu à quel point ils ont été bons dans le match no 3 à l'étranger. Et maintenant, ils nous ont vus faire la même chose dans le match no 4. Les deux équipes se sont probablement surprises l'une et l'autre. Et ce sera toute une fin de série. »

Video: STL@DAL, #3: Seguin compte sur la passe d'Heiskanen

Tu as remporté une Coupe Stanley en tant que recrue avec les Bruins en 2011 et participé à la Finale de 2013. Comme jeune joueur, as-tu vraiment apprécié ces moments, d'autant plus que les Stars ont gagné seulement deux séries depuis que tu es avec eux?

« Tu l'apprécies, mais honnêtement, tu ne sais pas. Je ne le savais pas à ce moment-là. Je le sais maintenant. Je l'ai dit souvent : tu ne connais pas la valeur de tout ça sans avoir toi-même raté les séries. Je crois fortement que parfois, tu dois perdre beaucoup pour comprendre à quel point c'est plaisant de gagner, et à quel point il faut de l'adversité pour gagner. Je pense que notre équipe en a tiré des bénéfices. Trois entraîneurs en trois ans (Montgomery, Ken Hitchcock, Lindy Ruff). Différents systèmes de jeu. Différents événements survenus durant tout ce temps. Nous sommes une équipe qui sait répondre. Nous y croyons et nous avons de la confiance, tout comme nos adversaires, donc ça donne une belle série. »

Te considères-tu comme un leader maintenant? Si oui, qu'as-tu appris de joueurs comme Patrice Bergeron et Zdeno Chara à Boston?

« Honnêtement, j'ai plus de souvenirs maintenant qu'à l'époque. Certaines choses me reviennent en tête. Des choses que j'ai vues en étant jeune que je ne comprenais pas tout à fait à l'époque, mais que je comprends maintenant. Il y a des choses que tu as vécues qui te reviennent à l'esprit, surtout dans des moments comme ceux-ci. Il y a eu plusieurs étés où, à ce moment-ci de l'année, j'étais sur mon divan ou j'avais déjà fait deux voyages au Mexique. Mais aujourd'hui, nous jouons au hockey au Texas en mai. Il n'y a pas de meilleur sentiment, et j'aimerais que ça continue. »

As-tu déjà pensé que Dallas ne serait peut-être pas ton domicile à long terme dans la LNH?

« Tu comprends que le hockey est une business. Je n'avais pas compris ça avant d'être échangé. Tu as encore besoin de te le faire rappeler, mais tu comprends que c'est une business. Et quand tu négocies un contrat, tu ressens tout ça. J'ai compris que je devrai peut-être un jour aller jouer ailleurs. Je n'aimerais pas ça, mais c'est une business. Évidemment, j'étais fou de joie quand nous en sommes venus à une entente. Et je ne voulais pas non plus menotter mon équipe (sur le plan financier). Tout a fini par s'arranger. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.