Skip to main content

Séance d'évaluation, jour 3: L'Europe en vedette au repêchage 2018?

Il se pourrait que les trois premiers choix ne proviennent pas du Canada ou des États-Unis pour la première fois depuis 1999

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

La séance d'évaluation 2018 de la LNH a lieu cette semaine au KeyBank Center et au HarborCenter de Buffalo. La séance d'évaluation permettra aux équipes de la LNH de tenir des entrevues et d'effectuer des évaluations physiques et médicales des 104 espoirs admissibles au Repêchage 2018 de la LNH. LNH.com vous apporte tous les détails.

BUFFALO - Il existe une forte possibilité que pour la première fois en 19 ans, aucun des joueurs sélectionnés parmi les trois premiers au repêchage de la LNH ne soit né au Canada ou aux États-Unis.

La dernière fois que les premiers rangs du repêchage ont été accaparés par des Européens remonte à 1999, alors que les attaquants Patrik Stefan (Thrashers d'Atlanta) de la République tchèque, Daniel Sedin et Henrik Sedin (Canucks de Vancouver) de la Suède, et Pavel Brendl (Rangers de New York) de la République tchèque ont été repêchés à l'aide des quatre premiers choix.

Le repêchage 2018 de la LNH pourrait connaître un dénouement similaire alors que le défenseur Rasmus Dahlin (Frolunda) de Suède, l'ailier droit Andrei Svechnikov (Barrie) de Russie, et l'ailier droit Filip Zadina (Halifax) de la République tchèque pourraient être sélectionnés avec les trois premiers choix.

À LIRE : Séance d'évaluation, jour 2 : Tkachuk veut impressionner | Repêchage simulé de nos experts | Svechnikov nommé meilleur espoir de la LCH

Zadina, qui occupe le troisième rang du classement final du Bureau central de dépistage de la LNH parmi les patineurs nord-américains, pourrait aussi devenir le troisième ailier tchèque à être sélectionné par les cinq premiers au repêchage de la LNH, après Jaromir Jagr (1990, cinquième au total) et Brendl (1999, quatrième au total).

« Je ne vais jamais oublier Jagr, et Brendl a joué pour Pardubice dans la ligue tchèque quand j'étais jeune, alors j'allais voir ses matchs, a raconté Zadina. Il s'agit d'une sensation fantastique de savoir que je pourrais devenir le troisième ailier de mon pays à percer le top cinq. Le rang de ma sélection importe toutefois peu. Personne ne se souvient du rang de votre sélection six ans après le repêchage, les gens se souviennent de l'équipe pour laquelle vous jouez. »

Le joueur qui pourrait venir jouer les trouble-fêtes dans cette hégémonie européenne est l'ailier gauche américain Brady Tkachuk (Université de Boston). Dahlin est celui que tous les observateurs voient être repêché au premier rang par les Sabres de Buffalo, et plusieurs s'attendent à ce que Svechnikov soit sélectionné par les Hurricanes de la Caroline au deuxième échelon avant que les Canadiens de Montréal ne doivent trancher entre Zadina et Tkachuk au troisième rang.

Voici quatre choses qui ont retenu l'attention au cours de la troisième journée de la séance d'évaluation mercredi :

1. Un peu plus de détails sur les espoirs de première ronde

Oliver Wahlstrom (6 pieds 1 pouce, 205 livres), septième espoir répertorié au classement des patineurs nord-américain du Bureau central de dépistage, est devenu un ailier droit dominant avec l'équipe des moins de 18 ans du Programme de développement de l'équipe nationale de USA Hockey (USNTDP) après s'être remis de la déception d'avoir été retranché au mois d'août par l'équipe nationale junior des États-Unis en vue du Championnat mondial junior 2018 de la FIHG. 

Wahlstrom, qui évoluera pour Boston College en 2018-19, a mené le USNTDP avec 94 points (48 buts, 46 passes), 13 buts en avantage numérique, six buts gagnants et 288 lancers en 62 parties.

« Ce fut difficile lorsque j'ai été retranché. C'était la première fois de ma vie que j'étais retranché d'une équipe, a expliqué Wahlstrom. Ce fut toutefois une bonne chose pour moi de vivre cette expérience. Je me souviens de m'être assis dans ma chambre d'hôtel et me dire "Tu peux rester ici et t'apitoyer sur ton sort, ou retourner à la maison et t'entraîner". Je suis retourné chez moi, j'ai travaillé fort, je me suis entraîné, et j'ai tenté de faire taire mes détracteurs. »

2. L'avis des dépisteurs

Goran Stubb, directeur du dépistage en Europe pour la LNH, affirme que le gardien Justus Annunen de Karpat dans la Liiga (Finlande) a vu sa valeur grimper depuis le dévoilement de la liste finale des gardiens internationaux du Bureau central de dépistage en avril.

Annunen (6 pieds 4 pouces, 217 livres), classé au quatrième rang, a été le gardien partant de la Finlande au Championnat du monde des moins de 18 ans 2018 de la FIHG. Il a maintenu une moyenne de buts alloués de 2,00 et un pourcentage d'arrêts de ,914 en six parties pour aider son pays à mettre la main sur la médaille d'or.

« Il a bien fait en saison régulière, mais il a vraiment élevé son jeu d'un cran en séries avec l'équipe junior de Karpat en plus d'être sensationnel au Championnat du monde des moins de 18 ans, a expliqué Stubb. Il est un fier compétiteur, il est constant et fiable, et il s'est beaucoup amélioré au cours de la dernière saison. »

3. Espoir mésestimé

Le centre Jay O'Brien (5 pieds 10 pouces, 185 livres) de la Thayer Academy du Massachusetts pourrait être le premier joueur des écoles secondaires à être sélectionné au repêchage 2018.

O'Brien, un droitier répertorié au 32e rang parmi les patineurs nord-américains le Bureau central de dépistage, a mené tous les joueurs des écoles préparatoires de la Nouvelle-Angleterre avec 80 points (43 buts, 37 passes) en 30 matchs avec les Tigers. O'Brien, qui a remporté le trophée John Carlton remis par les Bruins de Boston à un joueur de dernière année du secondaire qui combine aptitudes au hockey et excellence académique, va porter les couleurs de Providence College en 2018-19. 

« Il fait tout ce qu'il peut pour s'assurer de s'améliorer, et il s'est amélioré, a affirmé David Gregory du Bureau central de dépistage. Il lui a fallu très peu de temps pour s'adapter, peu importe le niveau où il a joué. Je ne pense pas qu'il lui faudra longtemps avant de jouer un rôle important (à Providence) puisqu'il a tellement de talent. »

4. La question du jour

Le centre Jakub Lauko, qui apparaît au 20e rang de la liste des patineurs internationaux du Bureau central de dépistage, a 18 ans, mais s'est fait demander par un représentant d'une équipe ce qu'il ferait s'il était commissaire de la LNH.

« J'ai été un peu pris par surprise, car il s'agit d'une grande responsabilité », a déclaré Lauko, qui évolue pour Chomutov dans la ligue tchèque. « J'ai répondu que j'ajouterais des équipes de la LNH à Seattle et Houston. »

 

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.