Skip to main content

Samuel Montembeault a tout à gagner

Le jeune gardien québécois des Panthers obtiendra le départ face aux Canadiens au Centre Bell, jeudi

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - À l'image de la hiérarchie des gardiens dans l'organisation des Panthers de la Floride, le statut de Samuel Montembeault a beaucoup changé depuis la dernière fois où il a mis les pieds au camp d'entraînement de l'équipe.

Le Québécois de 22 ans a non seulement 11 matchs d'expérience dans la LNH, mais il est désormais considéré comme le potentiel auxiliaire de Sergei Bobrovsky depuis l'annonce de la retraite de Roberto Luongo et du départ de James Reimer, échangé aux Hurricanes de la Caroline.

À LIRE AUSSI : Les hauts et les bas d'Ekblad à HockeyvilleLes débuts de Gallagher cette annéeGrâce à Belzile et au Tricolore, Hockeyville prend fin sur une bonne note

Rien ne lui sera offert sur un plateau d'argent puisque trois autres gardiens lui font toujours la lutte au camp, mais il aura l'occasion de solidifier son emprise sur ce poste alors qu'il obtiendra le départ, jeudi, face aux Canadiens de Montréal (19 h HE; RDS, TSN2).

« Samuel a été très bon depuis le début du camp », a commenté le nouvel entraîneur-chef Joel Quenneville. « Le groupe de gardiens que nous avons m'impressionne beaucoup et est probablement le plus constant jusqu'à maintenant. Chaque gars est très solide tous les jours.

« Nous sommes au stade embryonnaire du camp et nous avons encore des décisions à prendre. Samuel est arrivé ici avec une opportunité. Nous allons voir comment il réagira et s'il peut en tirer profit. »

L'occasion est grande pour le jeune homme natif de Bécancour. Même s'il a fait remarquer que l'entraîneur des gardiens Robb Tallas et que le directeur général Dale Tallon sont au courant de ce qu'il a à offrir, il sait qu'il doit tout de même faire bonne impression à son premier match sous la férule de « Coach Q ».

Video: NYI@FLA: Montembeault repousse un tir dévié

« La situation est différente pour moi cette année, a déclaré le no 33. Que ce soit ici au Centre Bell ou ailleurs dans la Ligue, je sais à quoi m'attendre et je suis un peu moins nerveux. Présentement, le poste de deuxième gardien est ouvert et il n'y a rien de garanti. C'est à moi de leur prouver que j'ai ma place.

« Joel m'a appelé quand il a été engagé et nous avons parlé de ça avec Robb. Le poste est ouvert, mais ils ne vont pas me le donner. C'est à moi d'aller le chercher. »

C'est donc dire qu'après avoir amorcé sa carrière aux côtés de son idole Roberto Luongo, Montembeault pourrait disputer une première saison complète dans la LNH en compagnie de Bobrovsky, un double gagnant du Trophée Vézina - faut-il le rappeler.

Une chance inouïe de remplir le calepin de notes et d'apprendre d'un des meilleurs.

« Je suis vraiment chanceux depuis que j'ai commencé ma carrière dans la LNH, a-t-il reconnu. L'an passé, Luongo m'a beaucoup aidé. Maintenant, je suis au camp avec un des meilleurs gardiens de la LNH. »

Bob, le mentor

Bobrovsky a d'abord et avant tout un travail à effectuer devant son filet, mais il est prêt à prendre un autre jeune gardien sous son aile après avoir travaillé avec un Joonas Korpisalo dans la jeune vingtaine chez les Blue Jackets de Columbus.

« Sam est imposant et il utilise très bien son gabarit », a commenté celui qui sera son auxiliaire, jeudi. « Il bouge très bien et je l'aime beaucoup. Je suis certain que nous bâtirons une bonne relation et que nous pourrons aider l'équipe à gagner. »

Mais qu'est-ce qu'un jeune portier comme Montembeault peut apprendre exactement d'un vétéran comme Bobrovsky?

Video: BOS@CBJ, #6: Bobrovsky s'étire et vole Kuraly

« Il peut apprendre de ma présence, de la manière dont je travaille, a amorcé le sympathique gardien russe. Il peut voir comment j'approche chaque match et comment je me comporte à l'extérieur de la patinoire. Ce sont tous de petits détails.

« Quand tu es un jeune joueur, tu ne sais pas vraiment comment prendre soin de ton corps, comment récupérer et comment te préparer. Une saison de la LNH, c'est très demandant mentalement, mais aussi physiquement. Je suis toujours prêt à aider et j'ai toujours eu de bonnes relations avec les autres gardiens. »

Avec la présence de Luongo dans l'entourage de l'équipe et celle de Bobrovsky dans le vestiaire, pas de doute que le jeune Québécois sera entre bonnes mains.

Formation prévue des Panthers

Frank Vatrano - Vincent Trocheck - Brett Connolly
Troy Brouwer - Noel Acciari - Jayce Hawryluk
Anthony Greco - Colton Sceviour - Serron Noel
Joel Lowry - Jonathan Ang - Owen Tippett

Keith Yandle - Anton Stralman
Josh Brown - MacKenzie Weegar
Jake Massie - Ethan Prow

Samuel Montembeault
Sergei Bobrovsky

Formation des Canadiens

Artturi Lehkonen - Max Domi - Brendan Gallagher
Paul Byron - Nick Suzuki - Jordan Weal
Phil Varone - Nate Thompson - Dale Weise
Alexandre Alain - Lukas Vejdemo - Alex Belzile

Victor Mete - Shea Weber
Brett Kulak - Josh Brook
Xavier Ouellet -- Maxim Lamarche

Carey Price
Keith Kinkaid

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.