Skip to main content

Ryan Poehling, l'homme à suivre chez les Canadiens

Fort de ses débuts fracassants avec le CH, l'Américain accepte avec plaisir son rôle de grand frère au camp des recrues

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BROSSARD - Même s'il participera au tout premier tournoi des recrues de sa jeune carrière cette fin de semaine, Ryan Poehling est déjà perçu comme l'exemple à suivre pour ses pairs.

Les trois buts qu'il a inscrits à son premier match avec les Canadiens en avril dernier ont évidemment beaucoup à voir avec cette perception, mais il est aussi le seul joueur ayant disputé des minutes avec le grand club qui enfilera les patins face aux meilleurs espoirs des Sénateurs et des Jets à compter de samedi, à Belleville.

À LIRE : Un masque à l'image de Montréal pour Kinkaid | Transition à prévoir pour Suzuki

Les 27 joueurs qui participent au camp des recrues du Tricolore s'entraîneront pour une deuxième journée, vendredi matin, avant de mettre le cap vers la petite ville ontarienne.

« Je crois que les autres peuvent prendre exemple sur moi et essayer de me suivre, a déclaré le premier choix de l'organisation en 2017, jeudi. Ils voudront aussi essayer de me surpasser. Comme joueur de hockey, c'est ce que tu veux. C'est ce que j'ai hâte de vivre à ce camp. »

Si tous les yeux étaient tournés vers Jesperi Kotkaniemi, il y a un an, les projecteurs seront cette fois rivés sur Poehling, mais aussi sur son homologue Nick Suzuki qui vient de connaître la meilleure saison de sa carrière.

Il a mené l'Attack d'Owen Sound au titre de la Ligue de l'Ontario en plus d'être nommé joueur par excellence des séries éliminatoires grâce à une récolte de 16 buts et 26 aides en 24 rencontres.

« Ça m'a apporté beaucoup de confiance de jouer dans les gros matchs et de recevoir autant de couverture médiatique au tournoi de la Coupe Memorial à Halifax, a-t-il mentionné. Cette expérience a été énorme pour moi. J'espère vraiment pouvoir rejouer au Centre Bell sous d'encore plus gros projecteurs. »

Video: TOR@MTL: Le tour du chapeau de Poehling à ses débuts

Les deux attaquants sont les espoirs les plus susceptibles de se tailler un poste avec le Tricolore - ou du moins obtenir un essai de neuf matchs en début de saison - mais attention de ne pas suranalyser leurs prestations de la fin de semaine, a rappelé Joël Bouchard.

L'entraîneur du Rocket de Laval, le club-école du CH, a rappelé que Kotkaniemi n'avait pas nécessairement connu le meilleur tournoi, mais qu'il avait tout de même été en mesure de jouer avec le grand club et de récolter 34 points, dont 11 buts, en 79 rencontres à 18 ans.

« Je ne pense pas que KK a brûlé grand-chose à son premier match l'an dernier, a-t-il lancé avec le sourire. Mais on voyait que c'était un vrai joueur de la manière dont il s'est comporté. C'est une adaptation. Il faut faire attention, c'est juste un week-end et certains joueurs en seront à leur première expérience. »

Pleine forme

Les dirigeants de l'équipe espèrent évidemment avoir un peu plus de pistes de réponses quant à l'avenir à court terme des meilleurs espoirs de l'organisation après la fin de semaine, mais ce tournoi n'est que le début de quelques semaines de dur labeur pour ceux-ci.

Pour mettre toutes les chances de son côté, Poehling s'entraîne à Montréal depuis le début du mois d'août et se sent fin prêt à passer aux choses sérieuses et à répondre aux grandes attentes.

« Je ne patine habituellement pas beaucoup l'été, donc c'était bien d'arriver ici tôt, a-t-il expliqué. J'ai sauté sur la glace à quelques reprises et je me suis entraîné en gymnase. Je crois que je suis dans la meilleure forme possible à ce temps-ci de l'année, donc je me sens bien.

« Les meilleurs athlètes sont ceux qui gèrent le mieux la pression lorsqu'elle est au plus haut point. C'est d'autant plus vrai à Montréal parce que tout le monde est passionné par le hockey. C'est de la pression supplémentaire, mais ça ne fait que démontrer de quel bois tu te chauffes. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.