Skip to main content

Premier but mémorable de Cole Caufield dans la LNH

Les Canadiens viennent à bout des coriaces Sénateurs 3-2 en prolongation

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Cole Caufield se souviendra longtemps de son premier but dans la LNH, réussi en prolongation dans la victoire de 3-2 des Canadiens de Montréal contre les Sénateurs d'Ottawa au Centre Bell, samedi.

À LIRE AUSSI : Cole Caufield victime d'un vieux classiqueTour d'horizon des matchs du 1er mai

Venu de nulle part, Caufield a concrétisé la passe du défenseur Jeff Petry après s'être avancé à toute vitesse près du gardien Filip Gustavsson, à 2:25 de la courte quatrième période. Il ne manquait que la salle comble de quelque 21 000 spectateurs pour que la soirée soit parfaite pour le jeune américain.

« C'est un sentiment incroyable. J'espère pouvoir en vivre beaucoup d'autres semblables. C'est une grosse victoire pour l'équipe. C'est ce qui est le plus important », a affirmé Caufield, en expliquant qu'il avait pris ses jambes à son cou après avoir vu Petry récupérer la rondelle en zone centrale.

Caufield a couronné une remontée de trois buts du Tricolore (23-18-9, 55 points), qui en a encore eu plein les bottines avec les jeunots d'Ottawa.

« Je suis content pour le jeune », a souligné l'entraîneur par intérim Dominique Ducharme. « C'est spécial de marquer un premier but, encore plus en prolongation. Mais je suis également content pour l'équipe. C'est une grosse victoire. Nous avons fait preuve de résilience, en affichant la bonne attitude et une grande force de caractère. »  

Petry et Tyler Toffoli, encore lui avec son 27e but de la saison, avaient créé l'égalité en troisième période. Où diantre serait le CH au classement sans Toffoli, qui a de plus récolté une aide?

Cayden Primeau, auteur de 21 arrêts, a remporté un duel de gardiens recrues avec Gustavsson qui a été sans reproche avec 36 lancers bloqués.

Tim Stützle et Thomas Chabot ont été les marqueurs des Sénateurs (19-27-5, 43 points), qui ont été officiellement écartés de la lutte pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires.

« Nous avons joué de façon honnête pendant deux périodes, mais nous n'avons pas du tout bien géré la rondelle en troisième », a analysé l'entraîneur D.J. Smith. « Nous avons commis des revirements à répétition et nous n'avons pas bien exécuté. Ce n'est pas comme ça qu'il faut jouer. »

Les Canadiens, qui eux ont fait un pas de plus vers une participation aux séries, concluent leur séjour de quatre matchs à domicile en accueillant les Maple Leafs de Toronto, lundi (19h HE; RDS, TSN2, SNO). 

Les jeunes à l'honneur

Les jeunes ont été à l'honneur au cours deux premières périodes. Gustavsson et Primeau ont commencé le bal en multipliant les beaux arrêts.

En deuxième, Josh Norris et Alexander Romanov en sont venus aux coups. Les deux recrues se sont livré un combat de poids coqs, Norris n'ayant pas apprécié la mise en échec que Romanov lui a assénée.

L'Allemand Stützle a finalement ouvert le score à 14:52, en trompant la vigilance de Primeau à l'aide d'un tir vif des poignets.

Les Sénateurs ont terminé le deuxième vingt en supériorité numérique et le CH leur a permis de déployer une attaque massive de deux joueurs pendant une trentaine de secondes au début du dernier tiers.

Les visiteurs n'ont pas su en profiter. Plus tard, à 5:51, le défenseur Chabot a tout de même doublé leur avance en complétant la stratégie d'Evgenii Dadonov.

Petry a relancé le débat à 8:12 grâce à une belle manœuvre individuelle.

Video: Caufield marque son 1er dans la LNH en prolongation

Nick Suzuki a cru avoir créé l'égalité en avantage numérique, à 10:37. Les Sénateurs ont toutefois contesté la décision prise sur-le-champ, en arguant que Corey Perry avait empêché Gustavsson de faire son travail. On leur a donné raison à la révision vidéo. 

Après avoir résisté à la fin du jeu de puissance, les Sénateurs ont couru après le pétrin en écopant d'une autre pénalité.

Cette fois, il n'y avait aucun doute quant à la validité du but que Toffoli a inscrit à 14:25. Le numéro 73 a tiré de toutes ses forces du côté gauche sur réception de la belle passe de Suzuki.

Le CH s'est embrasé, ne ressentant assurément pas la fatigue d'un deuxième match disputé en autant de soirs.

Josh Anderson a vu son tir frapper le poteau et Suzuki a été frustré par Gustavsson.

Caufield, qui avait été moins visible que la veille, avait gardé le meilleur pour la fin.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.