Skip to main content

CMH : La Finlande surprend la Russie, le Canada accède à la finale

Les deux équipes croiseront le fer après le duel Russie-République tchèque pour la médaille de bronze

par LNH.com @LNH_FR

Le Championnat du monde 2019 de la FIHG (CMH) présenté en Slovaquie mettra aux prises plusieurs joueurs de la LNH, présents et futurs, qui ne participent plus aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Ce tournoi réunissant 16 pays se déroule du 10 au 26 mai.

Voici un résumé des demi-finales du 25 mai :

Canada 5, République tchèque 1 : Le Canada a atteint la finale pour la 10e fois au cours des 17 dernières années, alors que le gardien Matt Murray (Penguins de Pittsburgh) a réalisé 40 arrêts le jour de son 25e anniversaire.

Le Canada affrontera la Finlande pour la médaille d'or, dimanche (14 h HE, NHLN), après le duel entre la République tchèque et la Russie pour le bronze (9 h 30 HE, NHLN).

L'attaquant Mark Stone (Golden Knights de Vegas) a placé le Canada en avance 1-0 à 5:18 de la première période quand il a redirigé une passe du défenseur Troy Stecher (Canucks de Vancouver) derrière le gardien Patrik Bartosak. Le défenseur Darnell Nurse (Oilers d'Edmonton) a fait 2-0 en contournant le filet 10 secondes après le début de la deuxième période, et le joueur de centre Pierre Luc Dubois (Blue Jackets de Columbus) a complété un bel échange à trois joueurs à 5:06 pour faire 3-0 Canada.

Watch: Youtube Video

La République tchèque a retiré Bartosak, mais son remplaçant Pavel Francouz (Avalanche du Colorado) a accordé des buts en troisième période à l'attaquant Kyle Turris (Predators de Nashville), à 6:26, et au défenseur Thomas Chabot (Sénateurs d'Ottawa), à 13:00, et c'était 5-0 Canada. L'attaquant Tomas Zohorna a gâché la tentative de jeu blanc de Murray quand il a réduit l'écart à 5-1 en touchant la cible en échappée à 13:59. C'était le 14e but accordé par le Canada en neuf parties au cours du tournoi.

« Nous avons resserré notre jeu défensif, Matt a fait des arrêts clés et nous avons été en mesure de profiter de nos occasions », a noté Nurse, selon le compte Twitter officiel de la FIHG.

Le match de championnat est une reprise du premier match du tournoi. La Finlande avait vaincu le Canada 3-1, le 10 mai.

« Ils sont tellement travaillants, a dit Nurse. Ils travaillent bien en unité. Ce sera un défi difficile, mais nous avons hâte. Nous avons perdu contre eux dans le premier match, donc c'est plaisant de pouvoir les affronter à nouveau. »

Tweet from @IIHFHockey: .@drtwofive on @HC_Men's win, and preparing for the gold medal game tomorrow#CANCZE #IIHFWorlds pic.twitter.com/QB5npbTPnF

Finlande 1, Russie 0 : La Finlande a atteint le match de la médaille d'or en infligeant à la Russie son premier revers du tournoi en demi-finale, au Ondrej Nepela Arena de Bratislava.

La Finlande affrontera en finale le gagnant de la deuxième demi-finale entre le Canada et la République tchèque, dimanche à Bratislava (14 h HE, NHLN). La Russie croisera le fer avec le perdant pour l'obtention de la médaille de bronze (9 h 30 HE, NHLN).

À LIRE AUSSI : Seider a fait augmenter sa valeur au repêchage grâce au CMHHughes gagne en confiance après son expérience au CMH

L'attaquant Marko Anttila a inscrit l'unique but à 10:18 de la troisième période. Le défenseur Henri Jokiharju (Blackhawks de Chicago) a décoché un tir de la pointe droite qui a touché la jambe du défenseur russe Nikita Zaitsev (Maple Leafs de Toronto). Anttila, le capitaine de la Finlande, s'est emparé de la rondelle dans l'enclave et a battu le gardien Andrei Vasilevskiy (Lightning de Tampa Bay) entre les jambières pour faire 1-0.

« C'était notre plan d'essayer d'envoyer des rondelles au filet », a expliqué Anttila au site web de la FIHG.

Tweet from @IIHFHockey: What a goal from Anttila to get @leijonat on the board, and the 1-0 lead #RUSFIN #IIHFWorldsWatch the highlights at https://t.co/UN4KhitcC3 pic.twitter.com/k7M0DyAdTl

Le gardien Kevin Lankinen, qui a passé la saison avec Rockford, le club-école de Chicago dans la Ligue américaine de hockey (LAH), a réalisé 32 arrêts pour obtenir son deuxième blanchissage du tournoi. Il a réalisé un arrêt important face à Nikita Kucherov (Lightning) pour préserver la victoire, alors que la Russie avait retiré Vasilevskiy au profit d'un attaquant supplémentaire dans les deux dernières minutes.

« À la fin, ils ont mis beaucoup de pression dans notre territoire », a affirmé Anttila, qui a inscrit le but égalisateur avec 1:29 à faire dans la troisième période de la victoire de 5-4 de la Finlande contre la Suède en quarts de finale jeudi. « Notre gardien a été exceptionnel. Il avait l'air tellement en confiance. Il n'a donné aucun retour. Tout était parfait. »

Watch: Youtube Video

La Russie a perdu pour la première fois après avoir gagné ses sept parties de la ronde préliminaire et avoir vaincu les États-Unis 4-3 en quarts de finale. La formation de la Russie compte trois joueurs - Kucherov, Evgeni Malkin (Penguins de Pittsburgh) et Alex Ovechkin (Capitals de Washington) - qui ont déjà été le meilleur marqueur de la LNH. L'équipe de la Finlande compte seulement deux joueurs provenant de la LNH (Jokiharju et Juho Lammikko des Panthers de la Floride). Les deux n'ont toujours pas marqué un but dans la LNH.

La Russie n'a pas gagné l'or depuis 2014.

« Nous sommes déçus », a mentionné le défenseur de la Russie Dmitry Orlov (Capitals) au site web de la FIHG. « Les deux gardiens ont bien joué. Nous avons simplement été incapables de trouver le fond du filet. C'est une défaite difficile à encaisser. Nous avons eu plusieurs bonnes chances de marquer. Ils ont un bon système de jeu et nous le savons. Nous avons une bonne équipe, une attaque menaçante. C'est juste décevant pour nous. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.