Skip to main content

Hughes gagne en confiance après son expérience au CMH

Le potentiel premier choix au total du repêchage 2019 a obtenu trois passes en sept matchs et a appris de Kane et de van Riemsdyk

par Aaron Vickers / Correspondant NHL.com

KOSICE, Slovaquie - Jack Hughes a bon espoir que l'expérience engrangée en ayant joué pour les États-Unis au Championnat du monde 2019 de la FIHG (CMH) l'aidera à jouer dans la LNH la saison prochaine.

Hughes, classé au premier rang des patineurs nord-américains du classement final du Bureau central de dépistage de la LNH en vue du repêchage 2019 de la LNH, est vu comme le potentiel premier choix au total. Il a eu un avant-goût de la vie chez les professionnels grâce à ses coéquipiers américains.

« Ç'a été incroyable, a dit Hughes. J'ai appris tous les jours comment c'est d'être un pro en côtoyant ces gars-là sur la patinoire et lors de nos sorties en ville. Ç'a été une expérience inestimable.

À LIRE AUSSI : CMH: Stone envoie le Canada en demi-finaleJack Hughes, une affaire de familleLes Devils ravis de pouvoir choisir entre Hughes et KakkoRepêchage 2019 : Spencer Knight pourrait être un choix de premier tour

« C'était le plus important en venant ici, de vivre une expérience unique et de faire partie de quelque chose. En tant que joueur de 17 ans, ce n'est pas tous les jours qu'on te demande d'évoluer pour une équipe d'étoiles de la LNH. Je savais que je pouvais apprendre beaucoup de choses. Je ne voulais pas rejeter l'offre de USA Hockey. Je suis très reconnaissant. C'était très important pour moi. »

Hughes, un joueur de centre avec le Programme de développement de l'équipe nationale américaine des moins de 18 ans (USNTDP), a obtenu trois passes en sept rencontres lors du CMH. Les États-Unis ont été éliminés du tournoi en quarts de finale en vertu d'un revers de 4-3 contre la Russie, jeudi, mais Hugues a terminé le tournoi du bon pied. Il été nommé joueur de la rencontre chez les Américains dans la défaite après avoir obtenu deux mentions d'aide.

Malgré sa faible production durant toute la durée du CMH, il a impressionné ses coéquipiers et futurs adversaires dans la LNH.

« Je pense qu'il arrive à faire certaines choses mieux que moi », a affirmé l'attaquant et capitaine des États-Unis Patrick Kane (Blackhawks de Chicago), qui était assis à côté de Hughes dans le vestiaire américain. « Il est très jeune. Plus le temps passera, plus il s'améliorera. Son potentiel est évidemment énorme. Pour lui avoir parlé et pour l'avoir vu jouer, il veut être le meilleur.

« Ce sera plaisant de voir comment sa carrière va se dérouler. »

Hughes (5 pieds 10 pouces, 170 livres), qui a eu 18 ans le 14 mai, est le plus jeune joueur à avoir joué pour les États-Unis dans l'histoire du tournoi.

« C'est un joueur très intelligent », a noté l'attaquant américain Johnny Gaudreau (Flames de Calgary). « On peut voir pourquoi les gens ont autant de bons commentaires à son sujet. C'est un bon jeune, un bon coéquipier. J'adore jouer avec lui et le côtoyer dans le vestiaire. C'est plaisant de le voir à l'œuvre à l'entraînement. Il a bien joué pour nous. »

Hughes a mené le USNTDP avec 112 points (34 buts, 78 passes) et une moyenne de 2,24 points par matchs en 50 rencontres cette saison. Il a également établi des records du USNTDP au chapitre des mentions d'aide (154) et des points (228) en 110 parties au cours de deux saisons.

Avant de participer au CMH, il a aidé les États-Unis à remporter la médaille de bronze au Championnat du monde des moins de 18 ans de la FIHG au mois d'avril, amassant 20 points (neuf buts, 11 passes), un sommet dans le tournoi, un de moins que le record de 21 points en un seul tournoi de Nikita Kucherov en 2011. Hughes a également aidé les États-Unis à gagner la médaille d'argent au Championnat mondial junior de la FIHG au mois de janvier.

Mais Hughes a indiqué que son expérience au CMH a été sa plus grande expérience d'apprentissage.

« Évidemment, c'est toujours génial d'être sur la glace, a-t-il dit. Tu veux bien faire. Mais c'est tellement gros hors de la glace également. C'est génial de côtoyer ces gars-là, car au cours des prochaines années, je les connaîtrai lorsque je les affronterai. Et si j'ai besoin de quelque chose, je pourrai me tourner vers un gars comme [Kane] ou [James van Riemsdyk, Flyers de Philadelphie]. Les deux sont géniaux et j'apprends d'eux. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.