Skip to main content

Repêchage 2019 : Boldy se démarque par sa créativité

L'attaquant du Programme de développement de l'équipe nationale américaine possède de bonnes mains et des aptitudes exceptionnelles

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Matthew Boldy se considère comme un joueur talentueux doté « d'excellentes mains ».

Cette analyse tient très bien la route, peu importe à qui il se compare à ce stade de son développement.

« Je crois que mes aptitudes avec la rondelle et ma capacité à bien lire le jeu et à réaliser des jeux alors que d'autres pourraient paniquer représentent mes forces », a analysé Boldy.

Boldy (6 pieds 1 pouce, 187 livres) devrait être repêché en première ronde du repêchage 2019 de la LNH, alors que l'attaquant de 17 ans a reçu une note de « A » sur la liste de joueurs à surveiller du Bureau central de dépistage de la LNH. Il s'est engagé auprès de Boston College en vue de la prochaine saison.

« [Boldy] semble pratiquer un autre sport que le hockey certains soirs en raison de sa capacité à jongler avec la rondelle, à la soulever pour lui-même, et à l'envoyer à des endroits où lui seul peut la récupérer », a expliqué l'entraîneur de l'équipe de moins de 18 ans du Programme de développement de l'équipe nationale américaine John Wroblewski.

Boldy pointe au deuxième rang de son équipe avec 13 buts, dont quatre en infériorité numérique, en 18 parties, et il occupe le quatrième rang avec 21 points. Boldy a également obtenu deux buts et une passe en plus d'être nommé le joueur le plus utile du match des Meilleurs espoirs américains de USA Hockey le 20 septembre, alors qu'il avait mené l'équipe de Jamie Langenbrunner à un gain de 6-4 sur l'équipe de Jordan Leopold.

L'attaquant Jack Hughes, qui devrait être le premier joueur sélectionné au repêchage 2019 et qui est le meneur de l'équipe avec 36 points (neuf buts, 27 passes), a parfois été le centre de Boldy.

À LIRE AUSSI : Le mystère Romanov s'éclaircit | Joseph, Dobson et Beaudin jouent aux dépisteurs | Lafrenière entame sa marche vers ÉCJ | Les espoirs sur le radar : 13 novembre

« Ce n'est pas par chance que Matt trouve son rythme et qu'il joue aussi bien, a assuré Hughes. Il est un joueur très spécial. »

« Il ne garde jamais la rondelle trop longtemps et il est toujours prêt à apporter sa contribution à l'attaque, que ce soit avec son puissant tir, en envoyant la rondelle pour lui-même ou en repérant un coéquipier, a ajouté Wroblewski. Selon moi, il est l'un des ailiers les plus excitants à regarder jouer de sa cuvée. Il est un attaquant de puissance avec une touche de marqueur. »

Todd Boldy, le père de Matthew, se fait souvent demander comment son fils est devenu un manieur de rondelle si habile.

« Je me souviens avoir joué au mini-hockey avec Matthew et son frère, Mike, dans notre garage, avant de revenir à l'intérieur pour regarder le hockey à la télévision, a raconté Todd Boldy. C'est alors que j'ai commencé à voir Matthew jongler avec la balle sur son bâton alors qu'il était assis en train de regarder la partie. Les gens me demandent comment il s'y est pris pour avoir d'aussi bonnes mains, et la chose qui me vient en tête, c'est l'image de Matthew assis sur ses genoux devant la télé en train de jouer avec une balle. »

Todd Boldy n'a jamais joué au hockey. Il a reçu une bourse pour jouer au football comme porteur de ballon à l'Université du Maine pendant une saison avant de se diriger au American International College à Springfield, au Massachusetts.

Durant son enfance à Millis, au Massachusetts, le football n'était pas une option pour Matthew, alors il a suivi les traces de son frère aîné, Michael.

« Mon père a toujours aimé le hockey, alors il nous a dirigés vers ce sport plutôt que vers le football, a raconté Matthew. Il aimait la robustesse, l'explosivité et la vitesse du hockey. »

Michael Boldy, 21 ans, joue dans une équipe de hockey au Keene State College du New Hampshire. Bien qu'il ne soit pas aussi talentueux que son frère, il a encore une grande influence sur Matt.

« J'ai grandi en regardant du hockey avec Mike, et il a toujours été un élément important de ma vie, sur la glace et hors de celle-ci, a expliqué Matthew. Je jouais tout le temps contre lui devant la maison. »

Boldy a appris que ses mains à elles seules ne lui permettraient pas d'atteindre les objectifs qu'il s'était fixés au hockey, alors il s'est concentré sur son coup de patin.

« Lorsque j'étais plus jeune, ma foulée était courte et irrégulière, alors je devais travailler sur mon agilité, puis allonger ma foulée », a-t-il souligné. Il y est parvenu en travaillant avec Adam Nicholas de Stride Envy Hockey, situé à Boston et dans le Maine.

« Je ne pense pas que le fait de patiner en ligne droite joue un grand rôle dans le développement d'un joueur après l'âge de 14 ans, car l'espace devient de plus en plus restreint, alors les joueurs doivent apprendre à créer de l'espace et à le conserver », a expliqué Nicholas, qui travaille avec Boldy depuis la saison 2015-16. « Si vous avancez en ligne droite, les joueurs adverses vont pouvoir vous approcher avec un angle et vous pousser vers la rampe.

« Nous avons travaillé sur sa génération de vitesse dans les espaces restreints afin que Matt puisse se libérer et faire ce qu'il fait de mieux avec ses mains et son tir. Il a appris à redistribuer sa vitesse dans d'autres facettes de son jeu, ce qui fait qu'il ne fait plus que patiner en ligne droite. Il parvient plutôt à faire croire aux joueurs adverses qu'il se dirige vers une direction avant d'aller de l'autre côté. »

Nicholas, qui a aussi travaillé avec le défenseur des Flames de Calgary Noah Hanifin, le centre des Sénateurs d'Ottawa Colin White et l'ailier gauche du Wild du Minnesota Jordan Greenway, a indiqué que Boldy se trouve exactement là où il se doit d'être à ce stade-ci de son développement.

« Matty joue du hockey moderne, a conclu Nicholas. La structure de son corps et son jeu de pieds lui permettent de le faire. Je pense que Matt Boldy sera un joueur de classe mondiale, et s'il n'y parvient pas immédiatement, il va travailler afin d'y arriver un jour. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.