Skip to main content

Les espoirs sur le radar : 13 novembre

Des nouvelles de Rafaël Harvey-Pinard, Drake Batherson, Nick Suzuki, et plusieurs autres

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

SHERBROOKE - Rafaël Harvey-Pinard ne se fait pas d'illusions.

Même s'il en sera à sa deuxième participation à la Série Canada-Russie et qu'il souhaite ardemment obtenir une invitation au camp de sélection d'Équipe Canada junior, l'attaquant des Huskies de Rouyn-Noranda aborde la semaine à venir d'abord comme une occasion d'ajouter à son bagage d'expériences.

« Ça va être une belle semaine, a-t-il indiqué après l'entraînement de l'équipe, lundi. J'arrive avec moins de pression comme c'est ma deuxième présence ici. Je sais comment ça fonctionne et je connais plusieurs joueurs. Tout ce que je veux, c'est acquérir le maximum d'expérience. »

À LIRE : Cinq joueurs qui jouent gros à la Série Canada-RussieLafrenière entame sa marche vers ÉCJ | Les espoirs sur le radar : 6 novembre

Jamais repêché, l'attaquant de cinq pieds neuf pouces et 161 livres sait à quel point une semaine dans le giron et dans le type d'encadrement de Hockey Canada peut lui être bénéfique dans sa quête d'un premier contrat professionnel.

Après avoir été ignoré à sa deuxième année d'admissibilité au repêchage de la LNH en juin dernier, celui que l'on surnomme RHP a reçu une invitation au camp des recrues des Golden Knights de Vegas. À force de travailler d'arrache-pied, il a finalement été invité au camp principal de l'équipe.

Il avait certes connu une éclosion la saison dernière, passant de 23 points en 50 matchs en 2016-17 à une production de 76 points en 67 rencontres, mais bien peu de gens auraient osé prédire un tel dénouement. Il ne manquait que le contrat.

« J'ai vu ce qu'il me manquait pour monter plus haut, a-t-il dit à propos du camp des Knights. J'ai pu voir comment ça fonctionnait chez les professionnels et j'ai même eu la chance de jouer avec Jonathan Marchessault et William Karlsson. Ils m'ont donné de petits conseils que je peux utiliser dans mon jeu. »

C'est un peu ça, l'histoire d'Harvey-Pinard. Il n'a jamais été le plus grand, ni le plus gros, mais il a toujours réussi à faire sa place. Il faut rappeler que le Saguenéen de 19 ans a été le 130e joueur nommé au repêchage de la LHJMQ en 2015 - un choix de huitième ronde. 

Il a pourtant terminé au 15e rang des pointeurs de la Ligue la saison dernière et en est désormais à sa deuxième nomination sur l'équipe d'étoiles de la « Q » grâce à une récolte de six buts et 13 aides en 21 matchs. Il a aussi été nommé capitaine des Huskies au début de la saison.

Pour le moment, ses chances de passer à la prochaine étape dans le processus menant à la formation d'ÉCJ semblent bien minces. Lui-même en est conscient. 

Il serait tout de même mal avisé de parier contre un joueur qui fait des surprises sa marque de commerce.

« J'aimerais causer une surprise et obtenir une invitation, mais je ne me mets pas de pression avec ça, a-t-il lancé. […] (Les dirigeants) veulent qu'on travaille et qu'on ait des habitudes de travail irréprochables et j'ai l'intention de donner mon maximum. »

 

Dans le calepin

  • Après un début de saison en dents de scie - selon ses standards - Nick Suzuki (MTL) semble avoir retrouvé sa touche de buteur. Il a inscrit cinq filets à ses trois derniers matchs en plus d'amasser deux aides. Il totalise maintenant 16 buts et 30 points en 18 matchs. Il a aussi été nommé capitaine de l'équipe d'étoiles de la OHL pour la Série Canada-Russie.
     
  • Drake Batherson est loin d'avoir chômé cette fin de semaine et ça lui a valu un rappel chez les Sénateurs, lundi. L'ancien de la LHJMQ, qui a été ignoré à sa première année d'admissibilité au repêchage de la LNH, a récolté six points (1b, 5a) face aux Marlies de Toronto, vendredi. L'attaquant pourrait donc disputer le premier match de sa carrière dans la LNH cette semaine.
     
  • L'attaquant russe du Drakkar, Ivan Chekhovich, a inscrit quatre buts et récolté une aide face aux Foreurs, samedi, pour reprendre la tête du classement des pointeurs et des buteurs de la LHJMQ. Tout indique que le choix de septième ronde des Sharks (212e) en 2017 est en train de connaître une éclosion. Il s'alignera pour la formation russe, mardi et jeudi, face aux étoiles de la LHJMQ.

 

2019 sous la loupe

  • Si les joueurs de la LHJMQ doivent avoir Checkhovich à l'œil cette semaine, les Russes devront surveiller étroitement son coéquipier Nathan Légaré. L'attaquant de 17 ans a inscrit 14 buts et 19 mentions d'aide en 22 rencontres et pointe au cinquième rang des marqueurs de la LHJMQ. C'est tout un début de saison pour l'ancien compagnon de trio d'Alexis Lafrenière dans le Midget AAA.
     
  • Jack Hughes a pris les choses en main comme lui seul sait le faire cette fin de semaine en récoltant - prenez le temps de vous asseoir - six buts et 10 mentions d'aide en quatre matchs pour mener l'équipe américaine des moins de 18 ans à la médaille d'or au tournoi des cinq nations, en République tchèque. Vous avez bien lu, 16 points en quatre matchs!
     
  • Le gardien américain Spencer Knight - le seul considéré comme un potentiel choix de première ronde par le Bureau de recrutement de la LNH - a connu une bonne fin de semaine de travail dans l'ombre de Hughes. Il n'a pas été très occupé, mais il a signé deux victoires en autant de matchs en plus de maintenir un taux d'efficacité de ,925 et une moyenne de 1,50.
En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.