Skip to main content

Poolers : Top-25 des gardiens

Hellebuyck peut en faire plus, un mur à deux têtes devant la cage des Coyotes

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Les duels entre deux des meilleurs gardiens de la LNH n'arrivent pas toutes les semaines. Imaginez quand il y en a deux en l'espace de quelques jours. C'est ce qui s'est passé la semaine dernière alors que les Maple Leafs de Toronto de Frederik Andersen ont croisé le fer avec Connor Hellebuyck et ses Jets de Winnipeg.
 

Les duels entre deux des meilleurs gardiens de la LNH n'arrivent pas toutes les semaines. Imaginez quand il y en a deux en l'espace de quelques jours. C'est ce qui s'est passé la semaine dernière alors que les Maple Leafs de Toronto de Frederik Andersen ont croisé le fer avec Connor Hellebuyck et ses Jets de Winnipeg.

Le résultat a été complètement à l'avantage d'Andersen, qui a signé les deux victoires de Toronto, dont une performance de 38 arrêts le 24 octobre. C'est ce qui permet à Andersen de se hisser en deuxième position de ce classement, derrière Andrei Vasilevskiy.

Hellebuyck ne connaît pas un mauvais début de saison, mais il devra trouver un moyen d'en faire plus. Il n'a que trois départs de qualité cette saison en neuf occasions, sa moyenne de buts accordés (m.b.a.) est de 3,00 et sont pourcentage d'arrêts (% arr.) est de ,907. Des statistiques qui ne sont pas faussées par une sortie catastrophique puisque Hellebuyck n'en a pas connu. Il est constant, c'est une bonne chose, il ne lui reste qu'à faire quelques arrêts clés supplémentaires. 

Hellebuyck pourra faire le vide lors des prochains jours puisque les Jets ne seront pas en action avant jeudi, eux qui affronteront les Panthers de la Floride à Helsinki en Finlande lors de deux rencontres en deux jours.

Les gardiens des Coyotes enfin appuyés

Ça aura été plus long que prévu, mais enfin, l'offensive des Coyotes de l'Arizona s'est mise en marche cette semaine, avec 15 buts marqués en trois rencontres.

Il était temps, puisque derrière, Antti Raanta et Darcy Kuemper ont fait plus que livrer la marchandise cette saison. Encore cette semaine Raanta (un départ) et Kuemper (deux départs) n'ont accordé que trois buts. À vrai dire, Raanta aurait signé un surprenant blanchissage contre le Lightning de Tampa Bay, n'eut été un but bizarre en troisième période de leur duel, samedi.

Raanta, qui a encaissé la majeure partie des défaites des Coyotes alors que l'équipe se cherchait plus tôt cette saison (3-4-0) se retrouve malgré tout avec un impressionnante m.b.a. de 2,13 et un % arr. de ,921. Quant à Kuemper (3-2-1), il a une m.b.a de 1,34 et un % arr. de ,957, ce qui en fait le meilleur gardien dans ces deux catégories parmi tous les portiers ayant disputé au moins trois rencontres cette saison.

Voici donc, pour les poolers, le Top-25 des gardiens de la LNH :
 
1. Andrei Vasilevskiy, TBL
La semaine dernière : 1er

2. Frederik Andersen, TOR
La semaine dernière : 3e

3. Connor Hellebuyck, WIN
La semaine dernière : 2e

4. John Gibson, ANA
La semaine dernière : 4e

5. Pekka Rinne, NSH
La semaine dernière : 5e

6. Semyon Varlamov, COL
La semaine dernière : 6e

7. Matt Murray, PIT
La semaine dernière : 7e

8. Braden Holtby, WSH
La semaine dernière : 8e

9. Devan Dubnyk, MIN
La semaine dernière : 10e

10. Marc-André Fleury, VGK
La semaine dernière : 11e

11. Martin Jones, SJS
La semaine dernière : 12e

Que ce soit dans le cas de Jones, ou de Fleury, qui est situé un échelon plus haut, leurs statistiques lors de la dernière semaine ne sont pas incroyables, pas plus que depuis le début de l'année. Mais ils ont en commun que leur équipe a enfin trouvé son rythme et seront capables d'aller chercher plusieurs points de victoire pour les poolers.

12. Tuukka Rask, BOS
La semaine dernière : 9e

13. Carey Price, MTL
La semaine dernière : 15e

14. Antti Raanta, ARI
La semaine dernière : 16e

15. Ben Bishop, DAL
La semaine dernière : 16e

16. Sergei Bobrovsky, CLB
La semaine dernière : 13e

John Tortorella est-il tanné des performances en dents de scie de Bobrovsky? Il a envoyé Joonas Korpisalo dans la mêlée lors des deux dernières rencontres des Blue Jackets, deux victoires.

17. Keith Kinkaid, NJD
La semaine dernière : 19e

18. Jonathan Quick, L.A.
La semaine dernière : 14e

De retour sur la liste des blessés, Quick inquiète. Il a de nouveau subi une blessure au bas du corps et elle ne serait pas reliée avec celle dont il a été victime plus tôt cette saison. Une date de retour n'a pas été avancée par les Kings, ce qui est encore plus inquiétant. Jack Campbell devra assurer la relève.

19. Jake Allen, STL
La semaine dernière : 18e

20. Carter Hutton, BUF
La semaine dernière : 20e

21. Cam Talbot, EDM
La semaine dernière : 21e

22. Craig Anderson, OTT
La semaine dernière: 24e

Les Sénateurs ont ralenti, mais pas Anderson. Dimanche, il a effectué 50 arrêts contre les Golden Knights. Il pourrait vous permettre d'accumuler des points comme deuxième ou troisième gardien s'il vous est possible de le choisir au ballotage. 
  
23. Henrik Lundqvist, NYR
La semaine dernière : 22e

24. Corey Crawford, CHI
La semaine dernière : s.o.

25. Roberto Luongo, FLA
La semaine dernière : 25e

A quitté le Top-25 : Mike Smith, CGY

Aux prises avec de multiples difficultés cette saison, Mike Smith semble se retrouver dans une position difficile à Calgary. Son adjoint, David Rittich, a obtenu deux départs consécutifs cette semaine, en plus de venir en relève à Smith face aux Penguins le 25 octobre. Il a bien fait et ses statistiques depuis le début de la saison sont de loin supérieures à celles de Smith. Une lutte pour le poste de gardien partant se profile en Alberta.
 
À surveiller : Robin Lehner/Thomas Greiss, NYI

Après 10 matchs, les Islanders de New York offrent une performance plus qu'honnête (5-4-1), particulièrement avec le départ de John Tavares. L'équipe a remporté deux de ses trois matchs cette semaine et elle a droit à de surprenantes performances de Robin Lehner (3-2-1; m.b.a 2,39; % arr. ,929) et de Thomas Greiss (2-2-0; m.b.a. 2,21; % arr. ,934). Le problème pour les poolers est que l'entraîneur-chef Barry Trotz semble vouloir utiliser les deux gardiens, ce qui rend la sélection de l'un des deux difficile.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.