Skip to main content

Ovechkin et Pastrnak en vedette dans le duel Bruins-Capitals

Les deux meilleurs buteurs de la Ligue croiseront le fer dans un affrontement entre les deux meilleures équipes de la LNH mercredi

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

ARLINGTON, Virginie - David Pastrnak mène la LNH dans la colonne des buts marqués avec 25, mais l'attaquant des Bruins de Boston sait que son avance pourrait être menacée.

Surtout lorsque le capitaine des Capitals de Washington Alex Ovechkin le suit de près au deuxième rang avec 21 buts.

À LIRE AUSSI : Poolers : Joueurs à surveiller pour les matchs du 11 décembreAperçu : Sénateurs vs CanadiensLes formations prévues de la journée | Aperçu : Flyers vs Avalanche

« Quatre buts pour Ovi, ce n'est rien », a dit Pastrnak après l'entraînement des Bruins au MedStar Capitals Iceplex, mardi. 

Pastrnak et Ovechkin croiseront le fer mercredi (19 h HE; NBCSN, TVAS, NHL.TV), alors que les Bruins rendront visite aux Capitals au Capital One Arena.

Le match ne mettra pas seulement en vedette les deux meilleurs buteurs de la LNH, mais il s'agira aussi d'un affrontement entre les deux équipes qui pointent au sommet du classement général de la Ligue. Les Capitals (22-5-5) sont premiers avec 49 points et les Bruins (20-5-6) deuxièmes avec 46.

« Je crois que ce match sera très excitant pour les deux formations, a mentionné Ovechkin. Les deux équipes jouent du très bon hockey en ce moment. »

Lors de ses 14 saisons précédentes, Ovechkin a mené la LNH au chapitre des buts huit fois, un record, et il est à une saison de 50 buts de partager le record de Wayne Gretzky et de Mike Bossy, qui ont atteint la cinquantaine lors de huit campagnes. Le Russe de 34 ans est un habitué de la position de tête pour les buts marqués.

Video: CBJ@WSH: Ovechkin marque du revers sur le retour

Mais Ovechkin a semblé ouvert à l'idée de voir un jeune Pastrnak de 23 ans lui donner de la compétition. 

« Je suis content pour les gars qui obtiennent des résultats, a admis Ovechkin. La Ligue a changé. Vous ne pouvez pas toujours être le numéro un. À un certain point, quelqu'un va vous rattraper, et vous devez essayer de faire de votre mieux. » 

Complétant le premier trio des Bruins avec Brad Marchand et Patrice Bergeron, Pastrnak roule à un train d'enfer, avec 25 buts lors des 27 premiers matchs de son équipe, mais il n'a pas touché la cible à ses quatre dernières parties. Le dernier joueur à avoir inscrit 25 buts en 27 matchs ou moins était Jaromir Jagr, qui avait réalisé l'exploit en 26 rencontres en 1996-97 avec les Penguins de Pittsburgh.

Après avoir inscrit 38 buts la saison dernière - son plus haut total en carrière - Pastrnak pourrait en marquer 66 en maintenant son rythme actuel. Il deviendrait le premier joueur des Bruins à atteindre le cap des 50 buts depuis Cam Neely, qui en avait marqué 50 en 49 parties en 1993-94.

« Il joue du très bon hockey cette année, a dit Ovechkin. Leur trio est excellent. Il est un franc-tireur, un bon patineur, et il est vraiment passé à un autre niveau cette saison. » 

Pastrnak sait toutefois qu'il a du chemin à faire pour atteindre le niveau d'Ovechkin. Depuis 2011-12, cinq saisons de 50 buts ou plus ont été réalisées dans la LNH, et Ovechkin en détient quatre sur le lot. Leon Draisaitl est l'autre, alors qu'il a inscrit 50 buts la saison passée.

Avec 679 buts en 1116 matchs de saison régulière, Ovechkin est à cinq de la marque de Teemu Selanne (684) et du 11e rang de l'histoire. Il devrait devenir sous peu le huitième joueur de tous les temps à franchir le cap des 700 buts.

« Il est évidemment tout un marqueur et il l'est depuis plusieurs années, a fait remarquer Pastrnak à propos d'Ovechkin. Nous savons tous ce qu'il est en mesure de faire. Il est un élément-clé de cette équipe, nous devrons être prêts. »

Les entraîneurs des Capitals et des Bruins, Todd Reirden et Bruce Cassidy, ont noté qu'Ovechkin trouve des moyens d'adapter son jeu et de continuer à maintenir le rythme même s'il vieillit. Reirden a d'ailleurs cité en exemple le but qu'il a marqué dans la défaite de 5-2 des Capitals face aux Blue Jackets de Columbus lundi, qui réduisait l'écart à un seul but.

« Qui s'est sali le nez en se pointant devant le filet pour nous ramener à un seul but d'écart? Marquait-il ce genre de but il y a huit ou dix ans? Peut-être pas autant, a dit Reirden. Mais il comprend qu'il doit changer quelque peu sa façon de jouer, qu'il doit trouver des moyens de s'améliorer d'autres façons. »

Les buts sensationnels de Pastrnak nous rappellent un Ovechkin d'antan, qui avait fait mouche 52 fois à sa saison recrue en 2005-06. Son plus haut total a été atteint en 2007-08 quand il a marqué 65 buts.

« David va peut-être essayer plus de feintes à 1-contre-1 qu'Ovi, a supposé Cassidy. Ovechkin tente de s'adapter à ce qui fonctionne pour lui maintenant. Mais Pasta a encore beaucoup de créativité en lui. Il veut essayer des gestes et des feintes. »

Video: MTL@BOS: Lancer précis et puissant de Pastrnak

L'affrontement entre les deux joueurs mercredi pourrait ajouter à l'esprit de compétition de chacun.

« Ovi a évidemment une longueur d'avance sur Pasta, mais on met maintenant Pasta dans la même catégorie, a remarqué Cassidy. Je crois que c'est bon pour les amateurs. Ils aiment voir deux des meilleurs joueurs se frotter l'un à l'autre. Il n'y a que Pastrnak qui pourrait vous répondre, mais je suis certain qu'il le voit comme un beau défi. »

Ovechkin sait élever son jeu d'un cran dans les moments importants. Et peu importe les bons mots qu'il tient à l'endroit de Pastrnak, on sait qu'il se présentera dans un duel au sommet mercredi.

« Je ne sais pas, a dit le centre des Capitals Nicklas Backstrom. Je sens qu'Ovi vit pour ce genre de confrontation. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.