Skip to main content

Noah Juulsen optimiste face à l'avenir

Le jeune défenseur de l'organisation des Canadiens de Montréal croit qu'il peut rejouer à un haut niveau

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

Noah Juulsen s'est buté à énormément d'adversité depuis un an et demi et la carrière du jeune défenseur de l'organisation des Canadiens de Montréal était de retour sur la pente ascendante, tout juste avant l'interruption des activités dans la Ligue américaine de hockey, le 12 mars.

La veille, Juulsen avait franchi une étape rassurante dans sa remise en forme, en prenant part à une première rencontre depuis presque trois mois et demi. Utilisé dans environ 18 minutes de jeu, il a aidé le Rocket de Laval à blanchir les Senators de Belleville 3-0, à la Place Bell.

À LIRE AUSSI: Cayden Primeau nommé sur l'équipe d'étoiles des recrues de la LAHUn repos forcé qui pourrait profiter à Lafrenière?

Une étape que les inquiétudes liées au coronavirus sont venues freiner de façon abrupte. Qu'à cela ne tienne, elle a été suffisante pour que Juulsen se convainque qu'il peut relever le défi et aspirer de nouveau à faire sa place dans l'uniforme des Canadiens.

« Ce match m'a insufflé une grande dose de confiance », a-t-il mentionné au cours d'une conférence téléphonique, vendredi. « Je sais que je peux rejouer à un haut niveau et ça m'enchante pour la suite des choses. »

Le premier choix du CH au Repêchage 2015 (26e au total) a dit ne plus ressentir aucun relent des problèmes de vision et de migraines qui ont miné sa vie depuis qu'il a été atteint au visage par la rondelle deux fois en l'espace de peu de temps dans un match contre les Capitals de Washington, le 19 novembre 2018.

« Je n'ai plus aucun souci de santé. Je me sens très bien et j'ai très hâte de recommencer à jouer », a-t-il indiqué du domicile familial de Cultus Lake, en Colombie-Britannique.

Juulsen, qui est âgé de 23 ans, espère finalement qu'au bout du tunnel ce soit réellement la lumière du jour et pas celle d'un autre train. Il était en voie de mériter un poste sur une base régulière avec le grand club, au moment du malencontreux coup du destin.

Video: MTL@NYI : Le 1er but en carrière de Juulsen

Il a par la suite rejoué quatre matchs dans la LNH, avant que les problèmes de vision et les maux de tête le contraignent à l'inactivité pour le reste de la saison. À son retour au camp d'entraînement, avant cette saison, les problèmes ont resurgi. Avant le 11 mars, il avait joué pour la dernière fois le 30 novembre. Depuis la blessure initiale, il n'a disputé que 20 matchs, incluant 16 dans la LAH, échelonnés sur une période d'un an et demi.

« Ce (le manque d'action) n'est pas une source de préoccupation pour moi », a assuré celui qui sera sans contrat après cette saison. « Je connais mon potentiel et je sais ce que je dois faire pour atteindre mes objectifs. Ça prendra le temps qu'il faut. »

La pause actuelle est peut-être un bien pour un mal pour lui, quand on y pense. Juulsen ne voit pas nécessairement les choses sous cet angle.

« La dernière année n'a pas été facile, a-t-il reconnu. J'ai connu plusieurs journées frustrantes. Tout ce que j'ai vécu m'a permis de me forger une grande force de caractère, mais j'espère que c'est terminé. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.