Skip to main content

McCann affirme que les Penguins sont prêts à se battre pour la Coupe

L'attaquant a travaillé sur son jeu comme ailier après avoir été muté à cette position en fin de saison l'an dernier

par Dave McCarthy / Correspondant indépendant NHL.com

TORONTO - Jared McCann a le sentiment que les Penguins de Pittsburgh sont prêts à se battre à nouveau pour la Coupe Stanley cette saison après avoir apporté quelques retouches à leur formation avant la date limite des transactions 2019 de la LNH ainsi que pendant la saison morte.

Les Penguins, qui ont été balayés en première ronde de l'Association de l'Est par les Islanders de New York, ont fait l'acquisition de l'attaquant Alex Galchenyuk des Coyotes de l'Arizona en retour de l'attaquant Phil Kessel le 29 juin. Ils ont ensuite accordé un contrat de six ans d'une valeur de 21 millions $ (3,5 millions $ par saison) à l'attaquant Brandon Tanev le 1er juillet. 

À LIRE AUSSI: 31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Penguins31 en 31 : Analyse des Penguins pour les poolers

Galchenyuk, qui deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet 2020, a récolté 41 points en 72 matchs la saison dernière, terminant à égalité avec Brad Richardson au premier rang des buteurs des Coyotes avec 19 buts. Tanev vient de connaître sa meilleure campagne dans la LNH avec 29 points (14 buts, 15 passes) en 80 matchs avec les Jets de Winnipeg.

« Je crois que nous sommes tout près, pour être honnête, a déclaré McCann sur les ondes de SiriusXM NHL Network Radio au Camp BioSteel mercredi. « Nous avons effectué de belles acquisitions cet été, et j'ai le sentiment que toute l'équipe est très enthousiaste d'être de retour cette saison afin de montrer ce que nous pouvons faire. Les joueurs qui sont ici depuis un moment ont hâte de montrer qu'ils peuvent tout gagner à nouveau avec un nouveau groupe. »

McCann a été acquis des Panthers de la Floride dans une transaction le 1er février en compagnie de Nick Bjugstad. McCann a affirmé que le fait de rejoindre les Penguins l'avait inspiré dès son arrivée à Pittsburgh.

« C'était incroyable d'aboutir avec une équipe qui possède autant de confiance », a raconté McCann, qui a obtenu 17 points (11 buts, six passes) en 32 parties avec les Penguins. « Avec (Sidney) Crosby et (Evgeni) Malkin, ainsi que tous les autres qui ont gagné la Coupe Stanley à plusieurs reprises, on marche vers la patinoire et on aperçoit des photos d'eux sur le mur alors qu'ils soulèvent la Coupe. Ça donne des frissons et la chair de poule. Arriver dans ce vestiaire m'a donné une bonne dose de confiance, et j'ai eu la sensation que cet échange a bien tourné pour moi avec la manière dont j'ai joué et cadré avec cette équipe. »

Video: BOS@PIT: McCann mystifie Halak en échappée en DN

Environ un mois après son arrivée à Pittsburgh, McCann a été muté à l'aile gauche après que l'entraîneur Mike Sullivan eut indiqué que l'équipe souhaitait voir comment il se débrouillerait dans ce rôle. Après avoir évolué au centre à tous les niveaux depuis le début de sa carrière, il a admis que l'ajustement avait parfois été difficile, mais lorsqu'il s'est retrouvé sur le même trio que Crosby et l'ailier droit Jake Guentzel pour la première fois contre les Canadiens de Montréal le 2 mars, il a réalisé la chance incroyable que représentait le fait de jouer avec ces deux joueurs.

« Je n'en revenais pas à quel point j'étais nerveux, vous pouvez le demander aux autres joueurs », s'est remémoré McCann, qui a réussi un but et une passe au cours de cette partie. « Je ne voulais pas laisser tomber qui que ce soit. J'avais vraiment besoin de prendre une grande respiration. »

Alors qu'il pourrait avoir la chance de renouer avec ce rôle cette saison, l'attaquant de 23 ans a indiqué qu'il avait continué de travailler cet été afin d'apporter les ajustements nécessaires pour passer du centre à l'aile.

« J'ai beaucoup travaillé sur mes arrêts et mes départs, ainsi que mon jeu en zone défensive, a expliqué McCann. Les entraîneurs à Pittsburgh ont été patients avec moi, car j'ai commis beaucoup d'erreurs l'an dernier, vraiment beaucoup, quand j'ai été muté à l'aile. Le plus grand ajustement est le jeu en défensive, ne pas être piégé trop profondément, et s'assurer de couvrir le défenseur. »

Après avoir été aux premières loges pour constater à quel point Crosby est bon, McCann a l'intention de glaner autant d'information que possible du triple champion de la Coupe Stanley afin de poursuivre sa progression.

« Je tente d'en apprendre le plus possible de lui. Il est plutôt incroyable, sur la glace comme en dehors, a mentionné McCann. Son éthique de travail est incomparable. Je ne blague pas, il travaille aussi fort à l'extérieur de la patinoire que sur celle-ci. Je tente d'assimiler les choses qu'il fait, comme si j'étais son ombre. Je lui suis le plus possible. Lorsque vous jouez contre certains joueurs, vous ne savez pas quel genre de personnes ils sont. Mais en jouant avec lui, j'ai réalisé à quel point il est fantastique. Je me sens un peu mal d'avoir tenté de le déranger verbalement par le passé. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.