Skip to main content

Maurice veut rester à Winnipeg et n'est pas intéressé par Seattle

L'entraîneur-chef des Jets a répondu aux rumeurs qui l'envoyaient avec la 32e équipe de la LNH

par LNH.com @LNH_FR

Paul Maurice n'a pas l'intention de prendre les commandes de l'équipe d'expansion de Seattle lorsqu'elle fera ses débuts dans la LNH lors de la saison 2021-22. Il désire rester entraîneur-chef des Jets de Winnipeg.

« Je vais être ici jusqu'à ce que [le président des Jets Mark Chipman] et le [directeur général Kevin Cheveldayoff] vont vouloir que j'y sois », a indiqué Maurice, lundi, en commentant des rumeurs à son sujet. Ici, c'est ma maison. J'adore la ville. Je ne cherche pas à aller nulle part ailleurs. Quand je vais quitter, je vais le faire en criant de frustration. C'est un peu bizarre de devoir répondre à des spéculations à propos d'un entraîneur qui a un emploi. Habituellement, c'est à propos des trois ou quatre entraîneurs qui sont sans emploi.

« J'ai travaillé avec [le directeur général de l'équipe de Seattle Ron Francis]. J'ai beaucoup de respect pour Ron, mais je suis chez moi ici. Je ne veux pas aller ailleurs. »

À LIRE : Farabee suspendu pour son geste sur Perreault | Seattle pourrait dévoiler ses couleurs en février

Maurice a dirigé Francis avec les Hurricanes de la saison 1998-99 à 2003-04, et ils ont travaillé ensemble avec la même organisation de 2008 à 2012, où Francis était entraîneur associé de Maurice lors des trois premières campagnes.

Elliotte Friedman du Réseau Sportsnet a indiqué durant son balado « 31 toughts Podcast » jeudi dernier que Maurice pourrait devenir entraîneur-chef à Seattle. Maurice a paraphé une entente de plusieurs saisons avec les Jets en septembre 2017, et Friedman a indiqué que Maurice en était à la dernière année de son contrat.

« Pour moi, le plaisir qu'on éprouve d'être à un endroit, ça vaut bien plus que l'aspect sécurité d'un contrat, a indiqué le pilote de 52 ans. C'est vraiment ce qui est important pour moi en ce moment. Je ne vais pas vivre jusqu'à 170 ans, donc ce sont des années importantes et plaisantes à être derrière un banc. Je veux en profiter. Je veux avoir du plaisir avec notre groupe. Ce ne sera pas toujours calme, il y a toujours de la vague, mais le plus important pour moi, c'est d'avoir du plaisir en dirigeant. Mon contrat, ce n'est vraiment pas une problématique. »

La concession de Seattle pourrait révéler le nom de son équipe, son logo et ses couleurs en février ou mars, a indiqué le président et directeur général Tod Leiweke le 9 décembre dernier. 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.