Skip to main content

Marner et Tavares chaleureusement accueillis par les partisans au camp

Après la naissance de son fils, le joueur de centre est arrivé à Terre-Neuve en même temps que l'attaquant

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

PARADISE, Terre-Neuve - Mitchell Marner et John Tavares ont été accueillis par de bruyants applaudissements de la part du personnel de l'aéroport quand ils sont arrivés à St. John's, samedi.

Mais cette ovation était bien mince comparativement à celle que Marner a reçue quand il a sauté sur la glace pour son premier entraînement au camp des Maple Leafs de Toronto, dimanche au Double Rinks Complex de Paradise.

À LIRE AUSSI : Marner : « C'est le temps de se mettre au travail »Les Maple Leafs avaient besoin de Marner dès le début de la saisonMatthews a goûté à la culture de Terre-Neuve avec les Maple Leafs

Marner, qui avait raté les deux premiers jours d'entraînement, a été submergé par l'enthousiasme du public après avoir accepté un contrat de six ans d'une valeur de 65,358 millions $ vendredi.

« Ç'a été génial », a dit Marner. Quand nous sommes débarqués de l'avion, des gens nous attendaient. En conduisant vers l'hôtel, on pouvait sentir l'amour qu'il y a pour nous dans cette ville. Ça démontre à quel point ces partisans sont passionnés. Ce n'est pas près de Toronto, donc on voit le nombre de partisans que nous avons à travers le monde. C'est génial de voir ça. C'était bien d'être de retour sur la glace. »

Marner a affiché un sourire pendant presque tout l'entraînement d'une durée d'une heure. Il a pris un peu de temps pendant un exercice pour se rendre près de la baie vitrée et saluer un groupe de jeunes partisans qui scandaient son nom.

« Il a du plaisir à être ici et à jouer au hockey », a noté l'entraîneur des Maple Leafs Mike Babcock. « Quand tu te retrouves à devoir composer avec le côté business du hockey, mais que ce n'est pas ce que tu fais dans la vie, tu n'as pas beaucoup de plaisir. Ce n'est facile pour personne.

« Nous sommes très heureux qu'il soit ici. C'est un poids de moins sur ses épaules, il se sent bien et il est prêt à aller de l'avant. »

Marner et Tavares ont passé beaucoup de temps à travailler sur le jeu de puissance. Le plan est que Marner passe de l'aile droite au flanc gauche avec l'avantage d'un homme, histoire d'être démarqué plus souvent pour prendre des tirs.

Ça tombait bien que Tavares et Marner voyagent ensemble jusqu'à Terre-Neuve, car les deux ont formé une belle chimie depuis que Tavares a signé un contrat de sept ans d'une valeur de 77 millions $ avec les Maple Leafs, le 1er juillet 2018. Pour convaincre Tavares, qui était joueur autonome sans compensation après avoir joué neuf saisons avec les Islanders de New York, on lui a présenté une vidéo de Marner sur la glace du Scotiabank Arena dans laquelle l'attaquant de 22 ans disait à quel point l'équipe pourrait être bonne si les deux évoluaient ensemble.

Ç'a été le cas la saison dernière, alors que Tavares et Marner ont amassé un total combiné de 182 points en jouant sur un trio complété par l'ailier gauche Zach Hyman. Marner a mené les Maple Leafs avec 94 points (26 buts, 68 passes) et Tavares a établi un sommet dans la LNH au chapitre des buts (47) et des points (88).

Babcock estime que Hyman pourrait rater les 15 premières rencontres de la saison régulière après avoir été opéré au genou en avril, et l'attaquant Kasperi Kapanen a été le premier à avoir la chance de prendre la place de Hyman sur ce trio.

« En jouant avec ces gars-là, je devrai patiner, leur envoyer la rondelle et aller devant le filet », a noté Kapanen quand on l'a questionné sur son rôle. « Je les laisserai faire les jeux de finesse et je m'occuperai de la sale besogne. Il y avait beaucoup de sourires sur la glace aujourd'hui. J'aime plaisanter avec Marner. »

Parmi ces joueurs qui souriaient beaucoup, il y avait Tavares. Et il avait une bonne raison.

Tavares, qui aura 29 ans le 20 septembre, a pu passer une journée de plus à Toronto après la naissance de son fils, Jace, mercredi. Marner a lancé à la blague que l'arrivée du premier enfant du joueur de centre pourrait rendre Tavares un peu moins intense.

« Il sera peut-être un peu moins strict maintenant qu'il a un enfant, ce qui serait plaisant dans le vestiaire, a dit Marner. Je lui ai parlé et je suis très heureux que tout le monde soit en santé dans sa famille. C'est beau de voir à quel point il est heureux d'avoir un fils. »

Pour Tavares, être père apporte une nouvelle perspective.

« En vieillissant, je me suis amélioré pour donner le meilleur de moi-même et faire attention aux détails, a-t-il expliqué. Tu essaies toujours de prendre soin de toi à l'extérieur de la glace, mais mentalement, ce sera génial d'être un père et de revenir à la maison pour voir mon fils et ma femme et profiter de ces moments ensemble. C'est le plus important dans la vie.

« Ç'a été quelques jours émotifs, surtout pour moi avec mon fils, mais aussi en sachant que Marner allait m'accompagner dans l'avion samedi matin. C'est génial que tout rentre dans l'ordre. Évidemment, nous avons parlé de l'importance de Mitch pour notre équipe et du type de joueur qu'il est, sur la glace et à l'extérieur. Il faut se préparer pour la saison et nous concentrer sur le long parcours devant nous. Nous sommes fébriles qu'il soit sous contrat, mais le travail commence maintenant. C'est génial qu'il soit ici avec nous, et maintenant, il faut nous améliorer. »

Tavares a un bébé naissant. Marner a un nouveau contrat. Ils ont un nouveau compagnon de trio en Kapanen.

Maintenant, leur objectif sera d'écrire un nouveau chapitre pour une équipe qui n'a pas remporté une série depuis 2004. Toronto disputera son premier match préparatoire mardi face aux Sénateurs d'Ottawa au Mile One Centre de St. John's (17 h 30 HE, TSN4, TSN5, NHLN).

« Nous nous connaissons depuis longtemps, donc nous avons des attentes élevées pour cette équipe, a affirmé Marner. Ça commence maintenant, et nous devons nous assurer de nous préparer pour la saison au cours des prochaines parties. Lors des matchs préparatoires, il y a beaucoup d'essais et d'erreurs. Nous allons voir les erreurs que nous commettons et nous améliorer en vue de la saison. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.