Skip to main content

Marner : « C'est le temps de se mettre au travail »

Avec un nouveau contrat en poche, l'attaquant veut aller jusqu'au bout avec les Maple Leafs

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

PARADISE, Terre-Neuve - Une rencontre au sommet entre Mitch Marner et le directeur général Kyle Dubas, jeudi dernier à Toronto, est ce qui a permis de dénouer l'impasse dans les négociations de contrat entre le joueur autonome avec compensation et les Maple Leafs de Toronto.

Le lendemain, Marner a accepté une offre de six ans d'une valeur de 65,358 millions $.

« J'ai dit à Kyle que je ne voulais pas rater de matchs et que je voulais m'assurer d'être avec l'équipe le plus rapidement possible », a expliqué Marner, samedi. « À partir de ce moment, le lendemain, tout le monde s'est ouvert et a réalisé que les deux parties voulaient la même chose, et on a été en mesure de s'entendre.

« Je suis heureux de faire partie de cette équipe. Je suis heureux d'être ici, heureux que ce processus soit derrière nous, et j'ai hâte d'aider cette équipe. »

À LIRE : Marner obtient un contrat de six ansLes Maple Leafs avaient besoin de Marner dès le début de la saison
 
Dubas a expliqué que les échanges avec Marner avaient eu un effet éclairant.

« C'était une bonne chose pour Mitch de me dire comment il se sentait et pour moi de pouvoir lui expliquer pourquoi on en était dans cette position, ce qu'on pouvait lui offrir, pourquoi il va bien dans cette équipe, la direction future du club et tout ce que ça touche. C'était un moment vraiment positif », a affirmé le directeur général. 

Avec Marner sous contrat, les Maple Leafs devraient pouvoir compter sur les attaquants Auston Matthews, William Nylander et John Tavares pour au moins les cinq prochaines saisons. 

« C'est le temps de se mettre au travail et avoir du plaisir », a lancé Marner.

Pour Dubas, qui a accepté le poste de DG en mai 2018, la tâche de mettre sous contrat ces quatre joueurs a été tout sauf reposante, même s'il a toujours maintenu que ce serait possible.

Ce fut plus facile pour Matthews, a souligné Dubas, qui s'est entendu avec le joueur de centre sur une prolongation de contrat de cinq ans en février dernier. Pour Nylander et Marner, ce fut pas mal plus long.

Les Maple Leafs ont dû attendre au 1er décembre, la date limite pour signer un contrat et jouer durant la même saison, pour s'entendre avec Nylander. L'attaquant a connu des difficultés après son retour au jeu, et il n'a marqué qu'une fois lors de ses 23 premiers matchs. Il a terminé la campagne avec 27 points, dont seulement sept buts, en 58 rencontres.

Video: EDM@TOR: Marner redirige la remise de Hyman

Marner, qui a connu sa meilleure saison en carrière l'an dernier, semblait lui aussi en voie de rater le camp d'entraînement, mais les discussions tardives vendredi ont permis d'éviter cette situation.

« J'ai beaucoup appris, a dit Dubas. Je n'ai pas de problème à dire que j'ai fait des gaffes et des erreurs, et j'essaye d'apprendre d'elles. Je n'ai pas peur d'admettre cela. C'est comme ça que tu apprends le plus et que tu t'améliores.

« Je suis heureux de la façon dont tout ça s'est terminé. Au final, je suis content qu'on soit en mesure d'avoir ces trois gars et d'avoir attiré John pour améliorer notre équipe.

 Avec tous ces éléments à leur poste, les Maple Leafs poursuivront leur camp d'entraînement avec un objectif clair : remporter la première Coupe Stanley de l'organisation depuis 1967.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.