Skip to main content

Marc-André Fleury dédramatise la situation des Golden Knights

Le vétéran gardien va passer le message à ses coéquipiers de se détendre et de jouer comme ils sont capables

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

WASHINGTON - Les Golden Knights de Vegas se retrouvent en terrain inconnu en Finale de la Coupe Stanley. Pour la première fois du printemps, ils voient leurs adversaires gagner deux matchs d'une série avant eux.

Les Capitals de Washington sont aux commandes de la Finale 2-1 après avoir remporté la troisième rencontre de la série 3-1.

« C'est correct, nous avons des gars qui sont passés par là et qui peuvent dire aux autres que ça va aller. C'est la première équipe qui gagne quatre matchs, c'est loin d'être fini pour nous », a déclaré le gardien Marc-André Fleury en dédramatisant la situation.

À LIRE : Une question d'émotions selon Kuznetsov | Les Golden Knights goûtent à la médecine des Capitals

« C'est certain que c'est fâchant ce soir, tout le monde veut tout le temps gagner. Tout le monde doit se détendre et se mettre à jouer comme nous pouvons le faire. C'est frustrant, mais le soleil va se lever dimanche. »

Fleury, qui en a vu d'autres au cours de sa carrière, a trouvé le moyen de rire quand on lui a mentionné qu'on prévoyait de la pluie à Washington pour toute la journée de dimanche.

C'est la deuxième fois que les Golden Knights accusent un retard en séries éliminatoires. Ils s'étaient retrouvés en recul 0-1 en finale de l'Association de l'Ouest face aux Jets de Winnipeg. Ils étaient revenus forts dans le match no 2 afin de créer l'égalité dans la série et de retourner à domicile, où ils avaient gagné les deux duels suivants.

Le scénario est différent en Finale. C'est la première fois que les Golden Knights subissent une deuxième défaite d'affilée et les voilà confrontés au défi de provoquer l'égalité sur la patinoire des Capitals, lundi.

Les Capitals sont meilleurs d'un match à l'autre, ils bloquent des tirs devant leur gardien Braden Holtby et sèment la confusion à l'autre extrémité de la patinoire.

Video: VGK@WSH: Fleury frustre Ovechkin et Wilson du gant

Les Golden Knights montrent des signes d'essoufflement. On se demande comment ils s'y prendront afin de renverser la vapeur.

« Nous leur avons donné des buts avec les erreurs que nous avons faites. Je ne sais pas si c'est eux, je pense plutôt que ça vient de nous », a argué l'attaquant québécois David Perron.

« Il y a des solutions pour ça, a-t-il soumis. Pour éviter qu'ils bloquent des tirs, il faut essayer de viser à côté de leurs joueurs ou de tenter des lancers déviés. Nous devons passer plus de temps de qualité dans leur zone. »

Mais le principal élément de solution pour Perron, c'est que ses coéquipiers et lui doivent être plus hargneux comme groupe.

« Notre trio a été sur la glace lors des trois buts des Capitals samedi. Ce n'est pas bon, a-t-il relevé. On peut débattre de ce qui s'est passé, un bâton cassé ou peu importe, mais nous devons mieux nous soutenir les uns les autres à la suite d'erreurs. »

Perron s'est évertué à ramener sur le tapis la carte des négligés pour les Golden Knights. La stratégie est vieille comme le monde, mais elle a admirablement fonctionné pour l'équipe d'expansion cette saison.

« Nous sommes encore les négligés contre eux. Ils forment une bonne équipe et maintenant la pression est sur eux afin qu'ils continuent sur leur lancée. Nous devons trouver une façon de rebondir et nous allons en parler ensemble. La défaite fait très mal ce soir, mais nous devons trouver le moyen de tourner la page et d'être meilleurs. »

Fleury a dit que la principale différence entre la série contre les Jets et la Finale, c'est que les Golden Knights jouent moins avec l'avance.

« Contre Winnipeg, nous avions souvent l'avance. Ils devaient trouver des façons de revenir au score. Les Capitals préconisent pas mal le même style en défense que les Jets. Ils ont souvent eu l'avance jusqu'à maintenant, a-t-il fait remarquer. Ils attendent derrière qu'on fasse des erreurs, puis ils contre-attaquent rapidement. C'est un peu plus frustrant pour nos joueurs de ne pas être capables d'entrer en zone adverse et de faire les jeux qu'ils font habituellement.

« Les Capitals ont très bien joué. Ils sont sortis forts, il fallait s'y attendre, a continué Fleury en revenant sur le match no 3 samedi. Pour avoir joué souvent ici, je sais que ça peut aller vite. Les Capitals n'ont jamais levé le pied. Ils ne nous ont pas permis de revenir dans le match. »

L'entraîneur Gerard Gallant procédera sans doute à des changements en vue du match no 4. Il pourrait être tenté de ramener le jeune Alex Tuch au sein du deuxième trio à la place de Perron. Tuch a offert une bonne performance samedi. Gallant pourrait faire appel à du renfort à l'attaque, en insérant dans la formation soit Tomas Tatar ou William Carrier.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.