Skip to main content

Une question d'émotions selon Kuznetsov

Même s'il représentait un cas douteux, l'attaquant russe a récolté un but et une aide dans la victoire des Capitals

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

WASHINGTON - Quand Evgeny Kuznetsov s'est réveillé, samedi matin, il avait la vague impression qu'il serait en mesure d'aider son équipe à gagner.

Il n'était peut-être pas au sommet de sa forme, mais il n'était pas question qu'il rate le premier match de Finale de la Coupe Stanley présenté à Washington en 20 ans.

Au diable la blessure au haut du corps. L'attaquant russe a bien fait de faire confiance à son instinct.

À LIRE : Les Golden Knights goûtent à la médecine des Capitals | Fleury dédramatise la situation des Golden Knights

Un but, une passe, quatre tirs et une mise en échec plus tard, Kuznetsov a largement contribué à la victoire de 3-1 des Capitals de Washington qui leur a permis de prendre les devants 2-1 dans la série face aux Golden Knights de Vegas. Il a aussi été dominant au cercle des mises au jeu en en remportant 73 pour cent.

« C'est une question d'émotions, a déclaré le patineur de 26 ans. Comme Michael Jordan qui a joué certains de ses meilleurs matchs alors qu'il était blessé. Quand tu es blessé, tu joues toujours un peu mieux. Tu as davantage d'énergie. »

Video: VGK@WSH, #3: Kuznetsov fait 2-0 d'un tir précis

Pour la petite histoire, Jordan - une légende de la NBA - a déjà inscrit 63 points sur un pied fracturé en 1986 et en a inscrit 38 lors de la finale de 1997 alors qu'il était lourdement affaibli par un virus.

Qui sait, les blessures sont peut-être la clé du succès?

« Je savais que Kuzy allait élever son jeu d'un cran », a déclaré l'entraîneur des Capitals Barry Trotz. « Il a encaissé une bonne mise en échec (dans le match no 2). Je ne vais pas ignorer ce coup, il en a pris une pour l'équipe. Il fait tout pour connaître du succès, comme tout le monde. »

Kuznetsov n'avait pas paru ennuyé à l'entraînement et il a dissipé tous les doutes qui pouvaient subsister quant à son état de santé avec un peu plus d'une minute d'écoulée au premier engagement. Il s'est amené en surnombre avec Alex Ovechkin et lui a servi une passe soulevée parfaite.

N'eût été la mitaine de Marc-André Fleury, les Capitals auraient dès lors pris les devants et Kuznetsov aurait ajouté une aide à sa fiche.

« Tout le monde connaît ses habiletés, tout le monde sait à quel point il est bon, a vanté Ovechkin, auteur d'un but. C'est mon erreur de ne pas avoir marqué, mais c'était bien d'obtenir une chance comme celle-là dès le début du match pour donner le ton. »

Une complicité sans égal

Peu importe, le duo russe allait se reprendre.

Ce ne fut pas un résultat de cause à effet, mais Kuznetsov a récolté une aide sur le but d'Ovechkin en tout début de deuxième période lorsque ce dernier s'est emparé d'un deuxième retour de lancer.

Video: VGK@WSH, #3: Ovechkin égale un record d'équipe

En compagnie de Tom Wilson, les deux comparses ont aussi forcé les défenseurs des Golden Knights à jouer sur les talons tout au long de la soirée en multipliant les surnombres et les tirs dangereux.

« Je ne sais pas comment expliquer la chimie que nous avons », a avancé Kuznetsov à propos de sa relation avec Ovechkin. « Je sais où il sera et je pense que c'est la même chose pour lui. Ça prend du temps pour en arriver là, mais quand tu trouves cette chimie, tu dois la conserver. »

Il faudrait être fou pour tenter un changement. Les Capitals n'ont absolument aucune intention de trouver une autre recette.

« Ils sont tous les deux très créatifs, a dit Trotz. Ils jouent avec passion. Nous ne les retenons pas, nous permettons à nos joueurs de créer au bon moment. De prendre de bonnes décisions, je pense qu'ils le font. Ils se comprennent et avec tout ce talent, la connexion se fait sans problème. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.