Skip to main content

Super 16 : Superbe saison du Lightning, gare aux Predators et aux Blues

Nashville et St. Louis ont le plus progressé au classement établi par LNH.com, San Jose et Vegas en baisse

par Marc Tougas / Collaborateur LNH.com

Pour ce dernier Super 16 de LNH.com de la saison, il convient tout d'abord de souligner la formidable fin de saison du Lightning de Tampa Bay, qui se manifeste par toutes sortes d'exploits et records dont nous faisons état en long et en large sur ce site. Mais on le constate aussi au travers ce classement des 16 équipes du moment dans la LNH puisque Nikita Kucherov et compagnie ont occupé le premier rang de notre palmarès au cours des 16 dernières parutions, soit depuis le 6 décembre. Et, qui plus est, avec un score parfait de sept votes de première place sur une possibilité de sept à chacune des semaines depuis le 13 décembre.

Bravo, donc, même s'il n'y aura pas de petit trophée de fabriqué pour l'occasion. Mais probable qu'on ne verra pas ça tous les ans.

Maintenant que notre devoir de rendre à César ce qui appartient à César est fait, mentionnons que c'est surtout les équipes qui ont bien fait au classement qui retiennent notre attention cette semaine.

À LIRE AUSSI: Ovechkin aux trousses de GretzkyLHJMQ: Guy Lafleur, le meilleur de l'histoireGagné : Le repos est une arme à double tranchant

C'est ainsi que les Predators de Nashville et les Blues de St. Louis ont chacun progressé de trois places, passant respectivement aux septième et huitième rangs. Les Predators (fiche de 6-3-1 à leurs 10 derniers matchs) semblent donc en voie de regagner l'estime que notre panel avait pour eux en première moitié de saison. 

Les Blues (7-1-2 depuis 10 rencontres), qui gravitent autour des meilleures équipes de la LNH à l'heure actuelle après avoir frayé avec ses parents pauvres en début de campagne, sont revenus eux aussi dans les bonnes grâces de l'équipe de LNH.com. Et voilà que St. Louis, qui a percé notre top-16 pour la première fois en cours de saison le 14 février dernier, fait une première incursion en première moitié de tableau cette semaine.

Ceux et celles qui suivent notre Super 16 attentivement auront remarqué que les Blues empruntent le chemin contraire de l'hiver dernier, alors qu'en 2017-18, ils avaient commencé en lions et fini en agneaux, autant au classement de la Ligue que dans notre top-16.

Par ailleurs, deux équipes ont régressé de trois rangs cette semaine, soit les Sharks de San Jose et les Golden Knights de Vegas. La chute des Sharks est la plus inquiétante, eux qui ne gagnent plus même s'ils ont décroché leur place dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley (fiche de 1-8-1 depuis 10 rencontres). Résultat, ils occupent le 10e rang, leur pire classement au sein de notre Super 16 depuis le 13 décembre dernier, après avoir pris le deuxième rang pendant deux semaines de suite en février.

Les Golden Knights, eux, ont glissé jusqu'au 11e rang malgré une fiche de 5-3-2 depuis 10 matchs. Sans doute que l'absence de Marc-André Fleury, blessé, ébranle la confiance du panel de LNH.com même si Gerard Gallant a indiqué cette semaine que son vétéran gardien sera de retour au jeu dans les séries, laissant entendre que forcer son retour n'est pas nécessaire puisque son équipe ne peut ni faire mieux ni faire pire que la troisième place de sa section…

En bas de tableau, les Blue Jackets de Columbus (6-3-1 depuis 10 matchs) ont progressé de trois places, tandis que les Hurricanes de la Caroline (6-4-0) ont perdu deux rangs.

L'Avalanche du Colorado (7-1-2), qui s'est emparé de la deuxième place de quatrième as dans l'Ouest et n'est plus qu'à un fil d'obtenir son billet pour les séries (les Coyotes de l'Arizona se trouvent à quatre points avec deux matchs à faire), a trouvé place au sein de notre palmarès après une absence de huit semaines. 

À noter que même si les Canadiens de Montréal sont exclus du portrait des séries pour le moment, ils ont trouvé le moyen de se faire inclure dans notre top-16 puisqu'ils ont obtenu assez de points au scrutin pour se retrouver à égalité au 16e rang avec l'Avalanche. Le club montréalais a reçu six votes, dont cinq d'un ou deux points, tandis que la formation de Denver n'a eu que trois votes, mais plus payants au chapitre des points.

Reste qu'une chose est claire : ce samedi, ils ne seront plus que 16 clubs à avoir le droit de poursuivre leur chemin en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Pas un de plus.
Pour établir le classement du Super 16, chacun des sept membres du personnel de LNH.com participant a établi son propre classement des formations qui, selon lui, sont les 16 équipes du moment dans la Ligue. Chacun remet son classement et des points sont attribués en conséquence.

Chaque équipe qui est classée au premier rang reçoit 16 points, celle qui est deuxième obtient 15 points, celle qui est troisième en a droit à 14, et ainsi de suite jusqu'à l'équipe de 16e place, qui récolte un point.

Voici de quoi a l'air le classement de cette semaine une fois que tout a été additionné - avec en boni, une observation sur chaque formation retenue au sein de notre Super 16 : 


1. Lightning de Tampa Bay (60-16-4)
Total de points : 112
La semaine dernière : 1er


Sergachev le dépanneur : Blessé au haut du corps depuis samedi, Victor Hedman a raté les deux derniers matchs des siens. En son absence, Mikhail Sergachev et Braydon Coburn font la paire au sein du premier duo d'arrières du Lightning. Sergachev a inscrit un but et une passe avec un différentiel de plus-2 contre les Sénateurs d'Ottawa, lundi, mais il a montré un différentiel de moins-1 face aux Canadiens, le lendemain. Il a eu droit à plus de 20 minutes de jeu chaque fois et ça risque de se répéter d'ici la fin de la semaine puisqu'il semble peu probable que Hedman disputera les deux dernières rencontres de l'équipe avant le début des séries.

Video: TBL@PHI: Rebond fortuit pour Sergachev et c'est 1 à 0


2. Flames de Calgary (50-24-7)
Total de points : 101
La semaine dernière : 3e


Le chiffre magique atteint? : Les Flames ont atteint le cap des 50 victoires pour la deuxième fois dans l'histoire de la concession. Ils en ont enregistré 54 en 1988-89, la saison à l'issue de laquelle ils ont remporté la Coupe Stanley.


3. Bruins de Boston (48-23-9)
Total de points : 98
La semaine dernière : 2e


Bergeron le forgeron... de luxe : Même s'il n'a disputé que 64 matchs en raison de blessures, Patrice Bergeron a déjà réédité sa marque personnelle pour les points en une saison, avec 79. Il a 32 buts, ce qui égale le sommet personnel qu'il a enregistré une première fois en 2015-16, et 47 passes, une de moins qu'en 2006-07, quand il en avait amassé 48.

Video: BOS@NJD: Pastrnak et Bergeron font la paire


4. Capitals de Washington (47-25-8)
Total de points : 95
La semaine dernière : 4e


Une position familière : Les Capitals s'assureront officiellement du premier rang dans la section Métropolitaine s'ils l'emportent contre les Canadiens, jeudi soir, ou si les Islanders de New York perdent, en temps réglementaire ou non, face aux Panthers de la Floride.


5. Jets de Winnipeg (46-30-4)
Total de points : 74
La semaine dernière : 5e


Wheeler met l'épaule à la roue : Blake Wheeler a établi un record de concession des Jets/Thrashers d'Atlanta pour les mentions d'aide en une saison quand il s'est retrouvé avec un total de 70 passes. C'est une de plus que Marc Savard en 2005-06 avec les Thrashers. Wheeler est par ailleurs le troisième joueur dans l'histoire de la concession à atteindre le cap des 90 points en une saison. Les autres sont Ilya Kovalchuk (2005-06, 2008-09) et Marian Hossa (2005-06).


6. Penguins de Pittsburgh (45-29-6)
Total de points : 69
La semaine dernière : 6e


Prendre Letang de guérir : Kristopher Letang (haut du corps) s'est entraîné mercredi, sans contact toutefois. Le vétéran défenseur a indiqué qu'il reviendrait au jeu seulement lorsqu'il serait à 100 pour cent de sa forme. Lorsqu'on lui a demandé s'il serait prêt à temps pour les séries, il a seulement répondu qu'il y allait une journée à la fois.

Video: PIT@CAR: Letang complète un superbe échange


7. Predators de Nashville (45-29-6)
Total de points : 62
La semaine dernière : 10e


À oublier pour P.K. : À moins d'une soirée exceptionnelle d'ici la fin du calendrier régulier, P.K. Subban s'apprête à compléter la pire saison de sa carrière au chapitre de la production offensive. Il a 30 points à sa fiche, ce qui serait le pire total depuis ses débuts dans la LNH. Il faut dire qu'il n'a disputé que 61 matchs en raison de blessures, mais il faut noter par ailleurs qu'il avait quand même inscrit 40 points en 66 rencontres en 2016-17. Le flamboyant défenseur a par ailleurs récolté neuf points seulement en avantage numérique, lui qui n'en avait jamais amassé moins de 14 avant cette saison. Au moins, il aura l'occasion de se reprendre dans les séries, comme il l'avait d'ailleurs fait en 2017, quand il avait inscrit 12 points (deux buts, 10 passes) en 22 rencontres éliminatoires.


8. Blues de St. Louis (43-28-9)
Total de points : 60
La semaine dernière : 11e


Positif : Si les Blues ont donné une chance à la recrue Jordan Binnington cet hiver, c'est parce que Jake Allen leur a ouvert la porte pour le faire en offrant du jeu inégal. En fait, si l'ancien gardien de la LHJMQ ne joue plus d'ici la fin du calendrier régulier, il complétera la saison 2018-19 en enregistrant ses pires statistiques en carrière. Pas par une marge énorme, mais quand même, à 28 ans, un gardien devrait aller de mieux en mieux et non le contraire. C'est ainsi qu'Allen affiche une moyenne de 2,83, comparé à 2,75 la saison dernière, lui dont la moyenne en carrière s'élève à 2,54. Son taux d'arrêts de ,905 à l'heure actuelle vient faire baisser un taux en carrière de ,911, qui avait déjà décliné l'hiver dernier, quand il avait affiché un taux d'efficacité de ,906. Résultat, Allen n'a pris part qu'à 46 matchs cette année, lui qui avait eu droit à une soixantaine de sorties au cours des deux campagnes précédentes.


9. Maple Leafs de Toronto (46-27-7)
Total de points : 51
La semaine dernière : 9e


De plus en plus à l'aise : Les statistiques de Frédérik Gauthier sont modestes, mais toujours est-il que le Lavallois de 23 ans connaît présentement sa meilleure saison jusqu'ici dans la LNH à plusieurs points de vue. Tout d'abord, il a pris part à 68 matchs, ce qui fracasse son sommet précédent qui était de 21 en 2016-17. Il en découle tout naturellement qu'il a établi un record personnel pour les points avec 13 (trois buts, 10 passes), mais il faut par ailleurs noter qu'il montre un différentiel de plus-4, soit mieux que le plus-2 qu'il a affiché en 2016-17, et qu'il a écopé de 12 minutes de pénalités, beaucoup moins que les 23 minutes qu'il avait récoltées en seulement 21 matchs il y a deux ans.


10. Sharks de San Jose (44-27-9)
Total de points : 48
La semaine dernière : 7e


Karlsson près d'un retour? : Erik Karlsson, qui a raté les 16 dernières rencontres des siens en raison d'une blessure à l'aine, a indiqué avant le match des siens, mardi, qu'il aurait été prêt à retourner au jeu si ç'avait été un match des séries.


11. Golden Knights de Vegas (43-30-7)
Total de points : 43
La semaine dernière : 8e


Même si la marche est haute : Jonathan Marchessault est présentement le troisième meilleur marqueur dans la LNH cette saison chez les joueurs qui n'ont jamais été repêchés. Il a 58 points (25 buts, 33 passes), comparativement à 84 pour Artemi Panarin des Blue Jackets (27 buts, 57 passes) et 74 pour Mark Giordano des Flames (17 buts, 57 aides).

Video: EDM@VGK: Marchessault marque à pleine vitesse


12. Islanders de New York (46-27-7)
Total de points : 42
La semaine dernière : 12e


Quand l'étau se resserre : S'ils accordent trois buts ou moins sur l'ensemble de leurs deux derniers matchs, les Islanders deviendront la sixième équipe dans l'histoire de la LNH à concéder au moins 100 buts de moins que la saison précédente. Ils ont alloué un sommet dans la Ligue de 293 filets l'hiver dernier, et ils en ont donné seulement 190 cette saison, le total le plus modeste dans la LNH.


13. Blue Jackets de Columbus (45-31-4)
Total de points : 24
La semaine dernière : 16e


Sur le podium des fleurs de lys : Pierre-Luc Dubois est le troisième marqueur de la LNH chez les joueurs québécois en ce moment, avec 59 points (25 buts, 34 passes). Il est à 20 points de Patrice Bergeron des Bruins, deuxième (32 buts, 47 aides). Jonathan Huberdeau, des Panthers de la Floride, est premier avec 89 points (28 buts, 61 passes). Chez les défenseurs québécois, David Savard est celui qui affiche le meilleur différentiel, soit plus-16.

Video: CBJ@BUF: Dubois redirige le tir de Jones


14. Stars de Dallas (42-31-7)
Total de points : 21
La semaine dernière : 15e


Radu bien placé dans le derby russe : Alexander Radulov occupe présentement le sixième rang des marqueurs chez les Russes de la LNH. Il a 70 points (29 buts, 41 passes), un de moins qu'Evgeni Malkin des Penguins de Pittsburgh et deux de moins qu'Evgeny Kuznetsov des Capitals de Washington. Nikita Kucherov du Lightning (126 points), Alex Ovechkin des Capitals (89) et Artemi Panarin des Blue Jackets (84) composent le trio de tête.


15. Hurricanes de la Caroline (44-29-7)
Total de points : 16
La semaine dernière : 13e


À un coup de vent des séries : Les Hurricanes auront l'occasion de décrocher officiellement une place dans les séries, jeudi soir. Ce serait leur première présence en séries depuis 10 ans. Ils y arriveront s'ils battent les Devils du New Jersey au PNC Arena et si les Canadiens s'inclinent en temps réglementaire face aux Capitals.


é-16. Avalanche du Colorado (37-29-14)
Total de points : 13
La semaine dernière : s.o.


Girard la perle rare : Avec ses quatre buts, 20 passes et 24 points, Samuel Girard a déjà réédité ses records personnels dans ces trois catégories statistiques. Le défenseur de 20 ans pourrait par ailleurs afficher un différentiel positif pour la première fois en trois saisons puisque celui-ci s'établit présentement à plus-4.


é-16. Canadiens de Montréal (43-29-8)
Total de points : 13
La semaine dernière : 14e


Petry ne flétrit pas : Le défenseur Jeff Petry a inscrit 45 points en vertu d'une production de 13 buts et 32 passes, ce qui constitue tous des sommets en carrière. Et il a réussi le coup même s'il n'a inscrit que 11 points en avantage numérique, moins de la moitié de son total de l'hiver dernier (23).

Les équipes qui ont glissé au-delà du 16e rang de notre Super 16 : Aucune

Les autres équipes qui ont reçu des points cette semaine : Aucune

VOICI COMMENT NOUS LES AVONS CLASSÉS :

ROBERT LAFLAMME, Journaliste principal LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Flames de Calgary (-); 3. Bruins de Boston (-); 4. Capitals de Washington (-); 5. Penguins de Pittsburgh (+2); 6. Jets de Winnipeg (-); 7. Islanders de New York (+2); 8. Sharks de San Jose (-3); 9. Predators de Nashville (-1); 10. Blues de St. Louis (+2); 11. Golden Knights de Vegas (-2); 12. Maple Leafs de Toronto (-); 13. Blue Jackets de Columbus (+1); 14. Stars de Dallas (+2); 15. Hurricanes de la Caroline (-2); 16. Avalanche du Colorado (s.o.)

GUILLAUME LEPAGE, Journaliste LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Flames de Calgary (-); 3. Capitals de Washington (-); 4. Bruins de Boston (-); 5. Jets de Winnipeg (-); 6. Maple Leafs de Toronto (-); 7. Sharks de San Jose (+1); 8. Islanders de New York (+1); 9. Penguins de Pittsburgh (-1); 10. Predators de Nashville (-); 11. Blues de St. Louis (-); 12. Hurricanes de la Caroline (-); 13. Canadiens de Montréal (+1); 14. Golden Knights de Vegas (-1); 15. Blue Jackets de Columbus (-); 16. Stars de Dallas (s.o.)

NICOLAS DUCHARME, Journaliste LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Bruins de Boston (-); 3. Flames de Calgary (-); 4. Capitals de Washington (-); 5. Maple Leafs de Toronto (-); 6. Blues de St. Louis (+6); 7. Jets de Winnipeg (-1); 8. Penguins de Pittsburgh (-1) ; 9. Islanders de New York (-) ; 10. Predators de Nashville (-) ; 11. Sharks de San Jose (-3) ; 12. Stars de Dallas (+4) ; 13. Golden Knights de Vegas (-2) ;14. Blue Jackets de Columbus (-); 15. Canadiens de Montréal (-); 16. Hurricanes de la Caroline (-1)

SÉBASTIEN DESCHAMBAULT, Directeur de la rédaction LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Bruins de Boston (-); 3. Capitals de Washington (-); 4. Flames de Calgary (+1); 5. Jets de Winnipeg (-1); 6. Penguins de Pittsburgh (-); 7. Predators de Nashville (+2); 8. Maple Leafs de Toronto (+2); 9. Golden Knights de Vegas (-2); 10. Sharks de San Jose (-2); 11. Blues de St. Louis (-); 12. Islanders de New York (-); 13. Hurricanes de la Caroline (-); 14. Blue Jackets de Columbus (+2); 15. Canadiens de Montréal (-1); 16. Stars de Dallas (-1)

JOHN CIOLFI, Producteur senior LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Capitals de Washington (+1); 3. Flames de Calgary (+3); 4. Bruins de Boston (-1); 5. Blues de St. Louis (+4); 6. Predators de Nashville (+2); 7. Penguins de Pittsburgh (-); 8. Maple Leafs de Toronto (+3); 9. Jets de Winnipeg (-4); 10. Golden Knights de Vegas (-6); 11. Avalanche du Colorado (+3) 12. Stars de Dallas (+1); 13. Blue Jackets de Columbus (s.o.); 14. Sharks de San Jose (-2); 15. Canadiens de Montréal (-); 16. Islanders de New York (-)

HUGUES MARCIL, Pupitreur LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Flames de Calgary (+1); 3. Bruins de Boston (-1); 4. Capitals de Washington (-); 5. Jets de Winnipeg (+1); 6. Sharks de San Jose (-1); 7. Maple Leafs de Toronto (-); 8. Penguins de Pittsburgh (+1); 9. Predators de Nashville (-1); 10. Golden Knights de Vegas (-) ; 11. Blues de St. Louis (+1) ; 12. Islanders de New York (+1) ; 13. Hurricanes de la Caroline (-2); 14. Stars de Dallas (+2); 15. Canadiens de Montréal (-1); 16. Blue Jackets de Columbus (-1)

MARC TOUGAS, Collaborateur LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-) ; 2. Flames de Calgary (+1) ; 3. Bruins de Boston (-1) ; 4. Capitals de Washington (-) ; 5. Blues de St. Louis (+4) ; 6. Predators de Nashville (+2) ; 7. Penguins de Pittsburgh (-2) ; 8. Jets de Winnipeg (-1) ; 9. Golden Knights de Vegas (-3) ; 10. Blue Jackets de Columbus (s.o.) ; 11. Avalanche du Colorado (+4) ; 12. Maple Leafs de Toronto (-) ; 13. Islanders de New York (-) ; 14. Stars de Dallas (-) ; 15. Sharks de San Jose (-4) ; 16. Canadiens de Montréal (-)
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.