Skip to main content

Prédictions des séries du LNH.com : Association de l'Est

Voyez qui nos experts favorisent au cours des duels de première ronde dans l'Est

par LNH.com @LNH_FR

Après avoir tenté de prédire le classement de la saison régulière ainsi que les champions de la Coupe Stanley au début de la saison, notre panel d'experts du LNH.com remet ça et offre ses prédictions pour la première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Dans l'Association de l'Est, notre panel a fait preuve d'une belle harmonie, alors que les divergences d'opinions se font rares.

À LIRE: Prédictions des séries: Association de l'Ouest

Est-ce que les champions de la Coupe Stanley ont la cote en ce premier tour? Est-ce que les Penguins pourront surmonter le fait qu'ils ne profiteront pas de l'avantage de la glace? Est-ce que les Blue Jackets ont ce qu'il faut pour freiner le Lightning? Qui remportera le duel entre les grands rivaux, les Bruins et les Maple Leafs?

Voici les réponses détaillées à toutes ces questions :


Blue Jackets de Columbus vs Lightning de Tampa Bay


Robert Laflamme, journaliste principal LNH.com : Lightning en 5 - Le Lightning de Tampa Bay est un rouleau compresseur que les Blue Jackets de Columbus ne pourront pas stopper malgré tout leur bon vouloir.

Guillaume Lepage, journaliste LNH.com : Lightning en 5 - Les Blue Jackets ont réussi à se faufiler en séries par la porte d'en arrière et ont dû trimer dur pour le faire. Malgré leurs acquisitions de la date limite, ils n'arrivent pas à la cheville du Lightning au chapitre de la profondeur.

Hugues Marcil, pupitreur LNH.com : Lightning en 6 - Malgré l'arrivée de joueurs de talent à la date limite des transactions, le gâteau ne semble tout simplement pas lever à Columbus, qui a dû attendre au 81e et avant-dernier match de la saison pour assurer sa place en séries. Les Blue Jackets ont le talent offensif pour voler un match ou deux, d'autant plus que le gardien Sergei Bobrovsky a très bien conclu la saison, mais il est difficile d'avantager Columbus face à une édition du Lightning qui vient d'entrer dans l'histoire comme l'une des meilleures de la LNH avec 62 victoires.

Nicolas Ducharme, journaliste LNH.com : Lightning en 6 - De tous les adversaires, ce ne sont certainement pas les Blue Jackets que le Lightning voulait rencontrer. Columbus a de nombreux atouts, plusieurs acquis à la date limite des transactions, et donnera du fil à retordre à Tampa Bay, mais ce ne sera pas suffisant. Le Lightning est une machine trop puissante pour s'incliner en première ronde.

Sébastien Deschambault, directeur de la rédaction LNH.com : Lightning en 5 - Les Blue Jackets arrivent en séries sur une lancée… le seul problème, c'est que le Lightning est sur une lancée depuis le début de la saison. Si Victor Hedman revient au jeu en santé, le Lightning ne présente aucune faiblesse, et Tampa Bay devrait franchir la première ronde sans être véritablement menacé.

John Ciolfi, producteur senior LNH.com : Lightning en 5 - La seule chose qui m'inquiète à propos du Lightning est le statut du défenseur vedette Victor Hedman, blessé au haut du corps. Une absence prolongée pourrait ouvrir la porte à Columbus, mais au bout du compte, je crois que Tampa Bay a trop de talent et trop de profondeur par rapport à Columbus, surtout si le gardien des Blue Jackets Sergei Bobrovsky continue de connaître des difficultés dans les séries.

Video: TBL@CBJ: Point n'a besoin que de 12 secondes
 

Maple Leafs de Toronto vs Bruins de Boston


Laflamme : Bruins en 5 - Les Maple Leafs ont tellement mal terminé la saison régulière qu'il est difficile de croire qu'ils puissent tout remettre en ordre dans une première série, surtout contre les Bruins qui ont leur numéro en séries. Boston est en santé et son gros trio avec le jeune David Pastrnak va éclipser les John Tavares et Auston Matthews.

Lepage : Bruins en 5 - Les Maple Leafs partent avec deux prises face à leur bête noire. En plus de ça, ils ont terminé la saison en queue de poisson et leurs lacunes demeurent flagrantes. C'est l'équipe d'une attaque et les Bruins ont les outils pour la neutraliser.

Marcil : Bruins en 7 - On devrait avoir droit à une série serrée et très offensive entre deux des meilleures attaques de la LNH, et les Maple Leafs voudront venger leur élimination de la saison dernière, mais malheureusement pour eux, ils n'y arriveront pas. Il est vrai que John Tavares pourrait faire la différence pour Toronto, mais les Bruins ont les munitions offensives nécessaires pour rivaliser, ils misent sur une défensive plus complète et sur deux gardiens qui ont fait bonne figure durant toute la saison en plus de compter sur des joueurs avec énormément d'expérience en séries éliminatoires. Toronto entre en séries du mauvais pied avec seulement deux gains en huit sorties (2-3-3) et avec un Frederik Andersen qui a été très utilisé cette saison et qui a connu une baisse de régime dans la dernière ligne droite.

Ducharme : Bruins en 6 - Je n'aime vraiment pas la façon dont la saison s'est terminée pour les Maple Leafs. On dirait que la sauce n'a jamais complètement pris à Toronto avec l'arrivée de John Tavares. À Boston, l'offensive et la défensive fonctionnent à plein régime. L'issue de cette série pourrait être déterminée par la tenue des gardiens Frederik Andersen et Tuukka Rask.

Deschambault : Bruins en 4 - Les Bruins forment probablement la formation la plus redoutable de la LNH à l'exception du Lightning, tandis que les Maple Leafs arrivent en séries en titubant. Toronto accorde énormément de buts depuis quelques semaines et peine à remporter deux matchs de suite. L'expérience des Bruins va faire en sorte qu'ils vont facilement disposer de John Tavares, Auston Matthews et compagnie. 

Ciolfi : Bruins en 6 - Le plus grand problème chez les Maple Leafs récemment est leur inconstance. Toronto n'a pas signé de victoires consécutives depuis les 2 et 4 mars. Cette incapacité de maintenir le rythme d'un match au prochain leur fera mal face aux Bruins, qui pourront profiter d'une formation en pleine santé pour la première fois depuis longtemps, eux qui jouent comme de véritables prétendants à la Coupe.

Video: BOS@TOR: Tir puissant de Krejci grâce à Kuraly


Hurricanes de la Caroline vs Capitals de Washington


Laflamme : Capitals en 5 - Les Capitals, en bons champions de la Coupe Stanley, ont accentué la cadence dans le dernier droit de la saison régulière. Ils ont coiffé les Islanders de New York au premier rang de la section Métropolitaine et ils sont fin prêts à entreprendre la défense de leur titre. Leur expérience fera la différence face aux jeunes Hurricanes.

Lepage : Capitals en 6 - La « bande d'abrutis » a les moyens d'arracher quelques victoires aux champions en titre, mais au final, c'est l'expérience et la profondeur qui décideront de cette série.

Marcil : Capitals en 6 - Les Hurricanes ont surpris beaucoup d'observateurs en saison régulière, mais ils n'arriveront pas à le refaire en séries éliminatoires face aux puissants champions en titre de la Coupe Stanley. La profondeur offensive des Capitals, qui misent sur huit marqueurs de 40 points ou plus, sera trop difficile à gérer pour la Caroline, qui devra également se mesurer à un Braden Holtby qui est souvent à son mieux en séries. Certes, les Hurricanes ont accordé peu de buts cette saison (221, égalité au septième rang) en raison de leur défensive et du brio des gardiens Petr Mrazek et Curtis McElhinney, mais pourra-t-on tenir le coup pendant toute une série face à une formation aguerrie comme Washington? Il y a lieu d'en douter.

Ducharme : Capitals en 5 - Les Hurricanes ont connu une bonne et amusante saison, mais les Capitals ont une force de frappe qui devrait leur permettre de venir à bout de la défensive de la Caroline. Je doute aussi que le gardien Petr Mrazek puisse tenir. C'est beaucoup d'incertitudes pour affronter la bande à Alex Ovechkin, qui veut remporter la Coupe Stanley pour une deuxième année de suite.

Deschambault : Capitals en 5 - Les Hurricanes représentent l'une des belles histoires de la saison dans la LNH, mais comme il ne s'agit pas d'un conte de fées, la belle histoire n'aura pas une fin heureuse. Les jeunes joueurs des Hurricanes, même s'ils vont pouvoir s'inspirer des conseils de leur capitaine Justin Williams, doivent encore acquérir l'expérience des séries, et qui de mieux que les champions en titre pour leur servir leur première leçon.

Ciolfi : Capitals en 6 - Le PNC Arena est soudainement devenu un amphithéâtre très intimidant pour les adversaires des Hurricanes, mais les Capitals ne seront pas trop ébranlés. Les champions en titre savent désormais ce qu'il faut faire pour gagner dans des situations éprouvantes en séries, et Braden Holtby les propulsera vers le deuxième tour. Cependant, si cette série nécessite un septième match, qui parierait contre le capitaine des Hurricanes, « M. Septième match » Justin Williams?

Video: WSH@CAR: Vrana touche la cible du revers


Penguins de Pittsburgh vs Islanders de New York


Laflamme : Penguins en 6 - Les Islanders n'auront pas la cote face aux Penguins, même s'ils ont amassé trois points de plus qu'eux et qu'ils sont dirigés de main de maître par Barry Trotz. Les Islanders sont bâtis pour les séries avec leur structure défensive. Les Penguins ont toutefois plus de bagages en séries et ils sont surtout plus talentueux, avec leur chef de file Sidney Crosby.

Lepage : Penguins en 6 - Série intéressante en vue. La défensive des Islanders a impressionné tout au long de la saison, mais la question est de savoir si leur attaque pourra tenir tête à celle des Penguins. Ces derniers ont un net avantage à ce chapitre et ont l'expérience des séries.

Marcil : Penguins en 6 - Comme pour les Hurricanes, la belle histoire des Islanders prendra fin au premier tour. Du côté de New York, l'un de ceux qui possèdent le plus d'expérience en séries éliminatoires se trouve derrière le banc. Bien qu'il ait instauré un beau concept d'équipe qui a permis aux Islanders d'atteindre les séries, Barry Trotz ne peut pas marquer de buts et c'est ce qu'il faudra contre une offensive bien huilée comme celle des Penguins. Au final, l'expérience des Sidney Crosby, Jake Guentzel, Kris Letang et Evgeni Malkin aura le dessus sur l'inexpérience des Islanders.

Ducharme : Penguins en 6 - Les Islanders ont excellé en saison en jouant du hockey défensif, de séries. Le problème, c'est que leur offensive risque de ne pas pouvoir livrer la marchandise en séries quand l'adversaire va adopter ce style de jeu. Les Penguins ont plus de profondeur, d'expérience et Sidney Crosby se lève toujours dans les moments importants.

Deschambault : Penguins en 6 - Quelle saison en dents de scie pour les Penguins, qui ont parfois semblé être en voie de rater les séries, autant qu'ils ont joué par moments comme l'équipe qui a remporté la Coupe Stanley deux années de suite dans un passé très rapproché. Ils misent toutefois sur des joueurs qui ont comme habitude d'élever leur jeu d'un cran en séries, comme Jake Guentzel et le gardien Matt Murray. De plus, leurs joueurs clés sont tous en santé, du moins suffisamment pour jouer, ce qui devrait leur permettre de s'imposer contre les Islanders. Ces derniers vont cependant leur offrir une forte opposition, avec un entraîneur chevronné comme Barry Trotz aux commandes. 

Ciolfi : Penguins en 7 - Ça devrait être la série la plus serrée du premier tour. Les deux équipes n'ont pas croisé le fer depuis décembre, alors il sera très important pour chaque équipe de trouver son rythme au plus tôt. Mais la raison pour laquelle je choisis les Penguins est très simple : Sidney Crosby. En 65 matchs contre New York, le capitaine des Penguins a enregistré 113 points (36 buts). Si les Islanders ne trouvent pas le moyen de ralentir le numéro 87, leur saison surprenante pourrait prendre fin au premier tour.

Video: NYI@PIT: Letang bat Greiss dans la lucarne
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.