Skip to main content

Les échanges et le gardien d'urgence Ayres revigorent les Hurricanes

Les acquisitions de Trocheck, Skjei et Vatanen redonnent de l'énergie à la Caroline dans la course aux séries

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

RALEIGH, Caroline du Nord - La présence de David Ayres devant le filet en tant que gardien d'urgence samedi a été beaucoup plus qu'une belle histoire pour les Hurricanes de la Caroline. 

« C'est pratiquement comme un tournant dans notre saison », a lancé le défenseur Jake Gardiner.

À LIRE AUSSI : Les Hurricanes mettent la main sur Vatanen et SkjeiTrocheck échangé aux Hurricanes par les PanthersLes Hurricanes honoreront Ayres lors de leur prochain match à domicile

Ce n'est pas seulement la performance inspirante d'Ayres qui explique ce constat. Ce greffé du rein de 42 ans a bloqué huit des dix lancers dirigés vers lui dans un gain de 6-3 contre les Maple Leafs de Toronto au Scotiabank Arena pour ainsi devenir le plus vieux gardien de l'histoire de la LNH à gagner son premier match en carrière et le premier gardien d'urgence à remporter une victoire dans la LNH.

C'est plutôt en raison de la manière dont les Hurricanes ont joué devant lui et de ce qu'ils ont fait à la date limite des transactions de la LNH lundi. Ils ont alors acquis l'attaquant Vincent Trocheck ainsi que les défenseurs Brady Skjei et Sami Vatanen. 

« On sait comment on peut jouer, a poursuivi Gardiner. On a affronté une équipe extrêmement talentueuse et on l'a dominée. Avec l'ajout de ces trois joueurs, l'avenir est prometteur. »

Les Hurricanes (35-22-4) accusent deux points de retard sur les Blue Jackets de Columbus et la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Est et ils se mesureront aux Stars de Dallas mardi au PNC Arena (19 h HE; FS-CR, FS-SW, NHL.TV).

« Ça ne garantit rien », a précisé l'entraîneur Rod Brind'Amour. « Mais ça envoie le message qu'on est prêts à tout et qu'on doit continuer de tout donner. »

Revenons à la situation des Hurricanes au début de la partie contre les Maple Leafs samedi : exclus des séries éliminatoires de la Coupe Stanley avec un dossier de 5-4-1 à leurs 10 dernières rencontres et privés des défenseurs Dougie Hamilton (blessure à la jambe) et Brett Pesce (blessure à l'épaule).

Les gardiens James Reimer (blessure au bas du corps) et Petr Mrazek (blessure à la tête) ont dû quitter le match et c'est alors qu'est entré en scène Ayres. Les Hurricanes menaient 4-1 en deuxième période et Ayres a cédé sur les deux premiers lancers qu'il a affrontés. Cette avance n'était plus que de 4-3 au moment où la troisième période allait se mettre en branle.

Video: CAR@TOR: Necas marque du revers depuis l'enclave

Les Hurricanes auraient pu s'effondrer et perdre cette partie. Ils avaient une bonne excuse. Or, ils ont joué pour Ayres et pour chacun d'eux et ils ont surclassé les Maple Leafs. Ils ont offert une performance digne d'un conte de fées et ils ont récolté deux points importants.

« Je suis certain que 98 pour cent des gens croyaient qu'on allait perdre ce match dans ces circonstances, a mentionné Gardiner. Le fait qu'on se soit serré les coudes et qu'on ait joué de la sorte est un très bon signe. »

Selon Brind'Amour, ses joueurs se sont prouvés à eux-mêmes qu'ils pouvaient surmonter l'adversité.

« Si on peut le faire avec un gardien d'urgence, alors je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas le faire sur une base quotidienne, a indiqué Brind'Amour. Je comprends, c'était très émotif et ce sera difficile à reproduire, mais on comprend ce qu'on doit faire. »

Surtout en ce moment. Brind'Amour affirme que les récentes transactions ont revigoré le groupe.

La situation de Vatanen soulève quelques questions. Il souffre d'une blessure à un pied et il devrait revenir au jeu tôt en mars. Il sera également joueur autonome sans restriction à la fin de l'année, mais la Caroline pourra profiter de son talent pour ajouter de la profondeur à sa brigade défensive pour le reste de la saison.

Trocheck et Skjei devraient jouer des rôles clés cette année et lors des saisons à venir.

Aussi récemment qu'en 2017-18, Trocheck a inscrit 75 points (31 buts, 44 aides) en 82 parties avec les Panthers de la Floride. Il a été ennuyé par les blessures lors des deux dernières saisons, mais il est maintenant en santé et son contrat est valide pour encore deux ans.

Il a traversé le pays et il est arrivé en Caroline tard lundi, mais il s'est levé à la première heure mardi matin. Il n'a participé aux séries éliminatoires qu'une seule fois en six ans en Floride. Les Hurricanes ont atteint la finale de l'Association de l'Est la saison dernière et ils espèrent répéter cet exploit cette année.

Video: FLA@ANA: Trocheck frappe le disque au vol

« Ils ont tout ce qu'il faut pour connaître du succès en séries, a déclaré Trocheck. Je suis très content de me joindre à eux. »

À court terme, Skjei devrait évoluer sur les deux premiers duos défensifs et à long terme, il constitue un autre arrière fiable. Son entente est valide pour quatre autres saisons.

« Je sais que cette équipe excelle en échec avant pour l'avoir affrontée à plusieurs reprises au cours des dernières années », a mentionné Skjei, qui a passé les cinq dernières saisons avec les Rangers de New York. « Je veux l'aider avec mon coup de patin et ma vitesse.

« Je suis impatient de sauter sur la glace. Avec les transactions qu'ils ont faites [lundi], on voit qu'ils ont voulu ajouter des morceaux à leur formation. Les séries sont le meilleur moment de l'année. J'y ai participé deux fois et il n'y a rien de mieux. Alors, j'ai hâte de lutter pour une place en séries et de gagner des matchs. »

Puis, Ayres leur a fourni une belle histoire. Qu'il s'agisse du propriétaire Tom Dundon, du directeur général Don Waddell ou de tout autre membre du personnel, tous chez les Hurricanes souhaitent que ce ne fût que le début d'une belle épopée.

« Les partisans devraient être fébriles après ce qu'on a fait, a indiqué Brind'Amour. On a subi deux grosses pertes à la ligne bleue, on a perdu deux des meilleurs défenseurs de la ligue. Ils sont difficiles à remplacer, alors il faut donner tout le crédit à Tom et à Don qui ont tenté de colmater cette brèche. C'est très important pour notre groupe et pour nos partisans parce qu'on leur a montré qu'on fait tout en notre pouvoir pour améliorer cette équipe et participer aux séries. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.